WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

« Architecture-Responsable », quand productivité rime avec bien-être.



Plus un employé est bien dans son espace de travail, plus il est efficace. Ce n’est pas Xavier van der Heyden qui dira le contraire, il l’a bien compris et c’est dans ce sens que travaille son bureau d’architecture. Sa spécialité : (re)configurer l’environnement de travail pour gagner en bien-être et en productivité. De quoi rencontrer les besoins tant des entreprises que des salariés.
«Ce qui différencie les bons espaces de travail des moyens, c’est le niveau auquel les besoins émotionnels de base des employés sont assouvis», affirme le docteur Ron Friedman*, spécialiste de la motivation.



Derrière cette idée, un concept qui fait des émules ces dernières années : le NWOW (New Ways of Working). Ces nouvelles manières de travailler, axées sur la flexibilité, la mobilité et la configuration des espaces, sont loin d’être un simple effet de mode.

Elles n’intéressent pas uniquement les grandes sociétés. Elles concernent aussi les PME et les indépendants et visent à augmenter le bien-être au travail, et donc au final, la productivité de l’entreprise... Pour booster les performances, on fait désormais intervenir l’architecte. 

 
« Lorsque nous concevons un projet de construction pour une entreprise ou un indépendant, nous apportons une attention particulière à l’atmosphère de travail qui en résultera », souligne Xavier van der Heyden.

Son Atelier d’Architecture-Responsable (ARR) s’est spécialisé sur ces questions.

Après une analyse de votre PME, de vos besoins, des particularités de l’activité et un état des lieux de l’ensemble de l’espace, il pourra proposer les solutions rationnelles, judicieuses et réalistes les plus appropriées afin de vous amener à un objectif, l’amélioration de votre business et du bien-être de ceux qui y participent.

« Tout dans l’espace de travail peut être vecteur de qualité de vie ou de nuisance, estime Xavier van der Heyden. Les points faibles généralement relevés dans les enquêtes de satisfaction sont le bruit, l’air ambiant et la lumière ».

L’architecte va traquer les problèmes et y remédier. 

 




LES LUX, PAS UN LUXE

Plus personne ne doute des bienfaits de la lumière sur l’organisme. Encore faut- il qu’elle soit bien adaptée au travail que vous exercez. On n’éclaire pas un bureau comme un labo ou une salle d’attente. Ça c’est le boulot d’ARR !

« Aujourd’hui l’évolution en matière de châssis permet des surfaces de plus en plus grandes. Les triples vitrages sont devenus monnaie courante et leur coût a tellement diminué qu’il est souvent plus intéressant de passer au triple vitrage plutôt qu’ajouter une épais- seur d’isolant dans les murs», constate Xavier van der Heyden.

L’apport de l’éclairage naturel va réduire les besoins en éclairage artificiel et par la même occasion, les coûts de consommation .

Du côté de l’éclairage artificiel les nouveautés ne manquent pas, l’arrivée du LED apporte bien plus que sa faible consommation : gain de place, chauffe très peu, ne vibre pas, peu d’entretien,...

Tous ces avantages génèrent une réduction énergétique non négligeable.


Et comme le dit l’adage, les petits ruisseaux font les grandes rivières....d’économies. 

 


BRUIT QUI COURT

Un excès de bruit perturbe, fatigue et mène au sur-ménage. De plus en plus, le travail est organisé en open space, on est confronté aux conversations téléphoniques des collègues et ça peut très vite tourner à la cacophonie.

En effet, l’acoustique est un aspect trop souvent négligé, l’utilisation de matériaux absorbants et des revêtements adéquats permet d’y remédier.

Idéalement, ça devrait être pensé et intégré dès la conception, afin de garder une esthétique harmonieuse. Les conseils de l’équipe de Xavier van der Heyden seront précieux !

L’AIR FAIT LA SANTÉ

« Le choix d’une bonne ventilation est primordial et souvent plus important que le système de chauffage car celle-ci va influencer les performances énergétiques du bâtiment, le taux d’humidité de l’air, l’acoustique, explique l’architecte. Une humidité trop élevée contribue à la croissance des bactéries et des moisissures. A l’inverse, un environnement trop sec entraîne un inconfort et assèche les muqueuses ».

Dès lors, une ventilation bien pensée évitera de nombreux désagréments tels que les problèmes respiratoires, les maux de tête, la fatigue et les allergies.

Bien d’autres points tel que le chauffage, l’ergonomie du mobilier, les solutions écologiques, le design, la déco, les couleurs, participent à la diminution du stress, jouent sur l’humeur, et font des employés heureux.

Ne pas oublier l’organisation et les possibilités de rangement. Désencombrer est le mot d’ordre ! Car bureau dégagé égale esprit clair ! 
 

Quels bénéfices ?

Réponses en 7 points capitaux.

Un cadre de travail bien pensé permet de réduire le taux d’absentéisme et d’augmenter le dynamisme et la productivité en garantissant santé et bien-être aux travailleurs.

D’autant qu’aujourd’hui, la qualité de vie fait partie des priorités de l’employé. Selon l’Atelier d’Architecture-Responsable (ARR), les bénéfices d’une telle approche se marquent à travers 7 points capitaux :

1/ Une meilleure productivité
2/ La fierté d’appartenance
3/ Des collaborateurs qui ont envie de « rester »
4/ Bon pour la santé et pour la planète, grâce à des matériaux écologiques
5/ Une diminution des coûts de fonctionnement
6/ Une image de prestige

*Ron Friedman, spécialiste de la motivation et auteur du livre The Best Place to Work: The Art and Science of Creating an Extraordinary Workplace 

De A à Z

L’architecte aborde évidemment l’ensemble de la situation, tous ces éléments étant liés. Il personnalisera le projet en fonction de vos besoins, de vos attentes, du type de bâtiment, de l’emplacement, du nombre d’employés.

« Il y a une multitude de possibilités et l’Atelier d’Architecture Responsable recherche la solution optimale pour chaque entreprise », souligne Xavier van der heyden.

Vous êtes chef d’entreprise, commerçant, patron de PME, vous manquez souvent de temps à consacrer à tous ces aspects pourtant essentiels, vous ne pouvez pas faire le tour des show-rooms à la recherche de la meilleure moquette.

Pas de soucis !

L’architecte coordonne les différents corps de métier et spécialistes, il s’occupe de tout, de A à Z pour que vous puissiez continuer à vous concentrer sur votre business. Il ne vous restera ensuite qu’à profiter pleinement de vos nouvelles installations !



Atelier d’Architecture Responsable

14, rue des Vergers
1340 Ottignies

0474 /241 242
info@archi-responsable.be
www.archi-responsable.com  

Lu 513 fois
Notez