WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

22 mai 2011 - Grand Prix d'Espagne - Course

Marussia Virgin Racing a réalisé un nouveau doublé. Et ajoute à son palmarès une cinquième course de Formule 1 en 2011, le Grand Prix d'Espagne sur le circuit de Catalunya à Barcelone.



22 mai 2011 - Grand Prix d'Espagne - Course
Les tribunes étaient pleines en l'honneur du héros local, Fernando Alonso et les spectateurs ont été récompensés par du soleil et une température de l'air de 27 ° C.


La piste elle, a chauffé jusque 41 ° C et la préoccupation majeure était donc de préserver au maximum les pneus afin d'optimiser la stratégie des arrêts au stand.

22 mai 2011 - Grand Prix d'Espagne - Course

La course a démarré en trombe, et les deux pilots, Timo et Jérôme avait décidé de suivre une stratégie faite de 3 arrêts au stand. Pour cela il fallait utiliser le pneu dur Pirelli P-Zero uniquement dans le dernier relais.

Ils ont couru à un rythme similaire pendant toute la course et les deux voitures ont roulé de manière fiable. Cela a permi à Timo Glock et Jérôme D'Ambrosio de franchir la ligne d'arrivée en respectivement 19ème position et 20e position.

22 mai 2011 - Grand Prix d'Espagne - Course
Jérôme D'Ambrosio

"Je pense que ce fut une assez bonne course pour moi - mieux que les qualifications d'hier. J'ai eu un très bon début, mais bien sûr, une fois collé aux autres, cela se transforme en une course complètement différente. Ici, vous perdez beaucoup de temps, plus qu’en Turquie, en Chine ou en Malaisie, mais pour nous c'était une bonne course. Nous avons eu besoin de régler un petit problème avec les freins mais à part cela tout s'est bien passé. L'équipe a fait un excellent travail à nouveau, surtout sur la stratégie. J'ai eu de bons moments, donc globalement je suis très heureux. "

22 mai 2011 - Grand Prix d'Espagne - Course
John Booth, responsable de l'équipe


"Jérôme a eu un peu de difficulté au freinage tout au long du week-end et cela semble avoir nui à son rythme de course par rapport à Timo. Toutefois, dans l'ensemble, il a réussi son objectif. A savoir, celui de devancer l'Hispanias.



"En termes de performance de l'équipe, c’est un nouveau bon week-end où nous avons terminé le premier cycle de cinq courses avec la boîte de vitesses, ce qui est une énorme amélioration par rapport à l'an dernier. Maintenant nous n’avons plus de problèmes de fiabilité. Nous devons dès lors nous concentrer sur l'évolution des performances de la voiture. "

Jean-François de Lavareille
Lu 772 fois
Notez