WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Et si demain, c’était vous ? (Sophie Halpouter et Cécile Weiss)

A l’heure où se créé un esprit de solidarité dans de nombreuses initiatives sociétales comme la permaculture, troc ou l’achat groupé, WawaMag a rencontré deux femmes exceptionnelles réunies par une maladie terrible : le cancer du sein.



Elles font connaissance un 14 février (jour de St Valentin pour les distraits) par l’intermédiaire d’une amie. Sophie Halpouter fait une récidive et Cécile Weiss subit sa première opération. C’est le coup de foudre amical. Elles vont ne faire plus qu’une pour affronter « Mr Hasbeen ». Ce crabe qui affecte leur féminité.
 
Leur amitié va soulever des montagnes, écraser les chimios, dompter les rayons, bluffer leur entourage et le corps médical. Depuis l’annonce de sa maladie, en qualité d’entrepreneuse invétérée, Cécile Weiss se bat pour que cet accident de parcours ne soit plus qu’un mauvais souvenir. Chaque jour, elle racontait sur un blog ce qu’elle vit. Elle filmait ce qu’elle fait. Son histoire devient « Notre Histoire ». Sophie devient son alter égo et elle partage l’affiche de ce fabuleux DVD. 

L’objectif est clair pour elles. Pouvoir rendre leur combat utiles à toutes les autres qui vont être confronté à l’abime de l’annonce. « Lorsqu’on me l’a annoncé, le sol s’est dérobé sous moi. Je me suis précipité sur le net. J’étais perdue. Mon souci majeur consistait à trouver comment je pouvais l’annoncer à mes proches sans qu’ils n’aient peur. C’était l’horreur » explique Cécile Weiss.
 
« Même si j’avais déjà connu cela, c’était lors de ma dernière visite de contrôle que l’on m’a appris que je faisais une récidive. Eric, l’homme de ma vie, m’attendait tout sourire et ce fût terrible de lui apprendre que tout recommençait » raconte Sophie Halpouter.
 
La médecine s’organise, la prévention et l’encadrement vont beaucoup mieux. Cécile et Sophie veulent agir en étant le moyen qui puisse aider les proches à comprendre et aux malades à expliquer, à témoigner et à montrer.
 
« Quand cela vous arrive, les mots sont très difficiles à trouver. De nombreuses femmes nous ont dit avoir mis le DVD dans le lecteur pour
 
expliquer leur souci » rappelle Cécile Weiss. « C’est ce travail que nous voulons continuer ». 

Elles ont commencé un nouveau film: C’est leur Histoire. Cela raconte le témoignage de 5- 6 femmes d’horizons différents. Elles arrivent à se faire accepter par les femmes qui se confient dans les moments les plus difficiles face à la caméra pour rendre leur combat utile.
 
« On se bat comme des folles pour essayer de trouver un financement ce film. On remue ciel et terre mais nous avons du mal » explique Cécile. « Même la princesse Mathilde devenue la reine maintenant nous a reçue et nous a écouté attentivement. Elle s’est montrée très attentive et concernée par le problème » répète Cécile.
 
Leur idée consiste à graver 10.000 DVS et qu'ils soient distribués dans le pack destiné aux malades. « On aimerait le traduire en 3 langues et pouvoir faire un témoignage de 52 minutes qui aident les malades et aussi leur entourage » rappelle Sophie. « Nous n’en tirons aucun profit, nous avons besoin de 100.000 euros et nous n’avons pas assez. Tout est à l’arrêt faute de moyens et cela nous chagrine très fort » nous dit Sophie très déçue.
 
Le mécénat semble être en effet le moyen de pouvoir atteindre leur objectif. « Quand on voit l’énergie que nous développons et le peu de résultats que nous obtenons, il nous arrive d’avoir envie de tout arrêter » souligne Cécile.
 
Pour les avoir rencontrées, pour les avoir entendues, pour les avoir vues fédérer autour d’elles autant de femmes, ce serait une injustice inacceptable que ce magnifique projet ne puisse pas voir le jour. 


« Etant passé par là, nous savons mieux que quiconque que l’aide est importante, les médecins nous sollicitent car ils ont acquis la conviction que ce type de support est primordial. D’ailleurs ce nouveau DVD devrait être un allié de poids pour eux qui ont la lourde tâche quotidienne d’annoncer le diagnostic, insiste Sophie.
 
La Ministre Laurette Onkelinx nous aide par un subside substantiel. Quelques PME et privés ont également été sensibilisés par notre projet. Nous organisons aussi régulièrement des soirées ou autres projections-conférences pour financer ce nouveau film. Mais tout cela n’est pas suffisant. »
 
WawaMag par cet article espère réveiller la bonne conscience de tous. Nous connaissons tous une personne de notre entourage qui a vu son corps être envahi par le crabe. Agissons ensemble par un geste. « Il suffit que 10.000 personnes nous donnent chacune 10 euros et nous irions au bout de beau projet » répète Cécile.
 
Si vous aussi, vous êtes sensibilisés par ce terrible match que 10.000 femmes par an doivent livrer pour vivre, nous pouvons mettre une petite pierre à l’édifice. Manifestez-vous auprès de Cécile ou de Sophie. Elles prêtent l’oreille à toutes vos propositions. Merci pour elles et pour peut être merci pour vous.
 
Who knows !!!
 
Contact : www.cecileetsophie.be 



Pierre Chaudoir
Lu 1723 fois
Notez