WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Fight off C’est le ring de Wavre Moins encombré mais beaucoup plus convivial



Une nouvelle discipline chez Fight Off.

Le Pekiti Tirsia Kali (PTK) qui pourrait se traduire par combat à courte distance, est un système de combat philippin créé au sein de la famille Tortal dans les Visayas (centre des Philippines) vers la fin du 19ème siècle.









Les techniques et les tactiques, issues de l’expérience du combat durant la colonisation espagnole et lors de l’occupation japonaise durant la seconde guerre mondiale, sont axées essentiellement sur les armes blanches telles que le sabre (Ginunting) et le couteau, et par extension le bâton et le travail à mains nues.




Le but ultime étant de survivre dans un combat armé.
 




Le PTK développe des stratégies, des tactiques et des techniques de combat à la fois élaborées et très pragmatiques recherchant l’efficacité, quelle que soit l’arme utilisée et la distance.
 




Le PTK est dirigé par le Grand Tuhon Leo Tortal Gaje et est présent sur tous les continents. Le PTK est aussi la méthode officielle de combat des forces spéciales de l’armée et de la police philippines, ainsi que d’autres unités de par le monde.
 
 



Matthew Crasner, Chef-Instructeur Pekiti Tirsia Kali Belgium (PTK Belgium) et Directeur Belgique du Pekiti Tirsia Tactical Association (PTTA), a rejoint l’équipe Fight Off pour développer le PTK en Belgique.
 



Son approche de l’entraînement a toujours été basée sur la constance, le dévouement et le plaisir et il s'efforce d'appliquer ces valeurs dans son enseignement du Kali.




Ses cours sont axés sur l’apprentissage de bases solides des mouvements et principes fondamentaux du Kali tout en laissant place à la découverte et à la créativité des élèves.




Sa philosophie est qu’on ne doit jamais s’arrêter d’apprendre, que l’on doit se respecter les uns les autres indépendamment du niveau acquis et que l’on a tous à apprendre les uns des autres, peu importe le style ou le système que l’on pratique.



 
Matthew s’est aussi entraîné dans d’autres styles philippins, notamment le Doce Pares, le Modern Arnis, le FCS Kali, le Lameco et le Ilustrisimo.
 

Fight off C’est le ring de Wavre Moins encombré mais beaucoup plus convivial



Le Kali est pour Fight Off un sport de combat tout à fait complémentaire aux autres disciplines déjà proposées puisqu’axé sur les armes blanches. « Pour des raisons d’éthiques, nous ne donnons pas la possibilité aux jeunes de moins de 18 ans de s’y adonner » déclare Nicolas Stockreiter, un des initiateurs du centre. 
 



En outre, c’est très complémentaire à la pratique du Krav Maga (self défense) car une meilleure compréhension et maîtrise du couteau ou du bâton favorise une meilleure approche de la défense face à une agression au couteau ou à la batte de baseball.


 



Le centre qui grimpe. Qui grimpe…
 



Par rapport aux autres disciplines, Fight Off se développe bien, de manière régulière et continue et compte aujourd'hui plus de 260 élèves dans les disciplines suivantes: Boxe anglaise, Boxe Thaïlandaise, Jiu Jitsu Brésilien, Mixed Martial Arts (MMA) et Krav Maga.
 



Il y a, en effet, un intérêt de plus en plus important pour la boxe en Belgique et notamment la boxe féminine. Ce phénomène est entre autre le fruit du travail d'Alain Vanackère, le coach principal de Fight Off qui a su élever des athlètes belges tels que Ryad Merhy (actuellement 12ème au ranking), Hervé Hubeau, Bilal Ben Sidi, etc.. au niveau international.




Et le fait que nos élèves aient l'opportunité de côtoyer de telles vedettes pendant les entraînements est une source extraordinaire d’inspiration.



 

Ysaline et Faustine, deux jeunes boxeuses prometteuses du Brabant wallon qui s’entraînent chez Fight Off
Ysaline et Faustine, deux jeunes boxeuses prometteuses du Brabant wallon qui s’entraînent chez Fight Off





La boxe se féminise également. Elles mettent les gants et dans les boxeuses, on trouve même des avocates. La boxe belge prend ses lettres de noblesse. La presse s’y intéresse régulièrement. C’est devenu un sport noble comme à l’époque. 
 



Nous vivons la même réussite pour notre équipe du Jiu Jitsu Brésilien puisque notre Chef-Instructeur, Wim Deputter accumule les victoires dans les compétitions les plus prestigieuses de la discipline.






Et que notre second instructeur, Antoine Duchateau vient d'être sacré médaille d'or aux championnats d'Europe Naga à Paris, dans deux catégories (avec kimono et sans kimono).




 
Le groupe du Muay Thaï est parmi les plus actifs chez Fight Off puisqu'il compte pas moins de 80 pratiquants réguliers.



 

Fight off C’est le ring de Wavre Moins encombré mais beaucoup plus convivial



Enfin, les événements touchant à la sécurité nationale de ces derniers mois ont bien sûr contribué à amener plus de gens à la pratique du Krav Maga puisque la sécurité des personnes est au cœur de cette discipline. Nous avons même organisé un stage sur le thème du risque lié à une fusillade en début d'année qui a rencontré un vif succès.
 



 
Même les enfants sont très actifs dans les apprentissages des sports de combat. A partir de 6 ans jusqu’à 12 ans. 
 
 



Un esprit sain dans une ambiance saine
 

 

Fight off C’est le ring de Wavre Moins encombré mais beaucoup plus convivial


Toute l’équipe reste animée par une passion dévorante. Les deux co-fondateurs que sont Mathieu Godefroid et Nicolas Stockreiter se sont lancés dans l’aventure avec le même état d’esprit de pouvoir transmettre leurs savoirs sans être obnubilés par cette oppressante envie de gagner de l’argent. 
 



Osez pousser la porte pour y voir un espace propre. Frais.




Sans arrière-pensée. Vous rentrerez dans un univers où le respect de l’autre est la valeur première. Ceci peut sembler étonnant dans un lieu où les sports de combat règnent en maître. Et si vous doutez de ce que l’on vous raconte, allez voir….


 

Infos pratiques 
 

Adresse : Avenue Vésale 22, 1300 Wavre

Téléphone : 0475 71 05 38

Website : http://www.fight-off.com/

Fight off, sports de combat en Brabant wallon : Kali, Boxe anglaise, Boxe Thaïlandaise, Jiu Jitsu Brésilien, Mixed Martial Arts (MMA) et Krav Maga.
Lu 888 fois
Notez