WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

L'art équestre - Larissa Pauluis - Braine l'Alleud



Nous adorons tous bien sûr faire de sympathiques rencontres et ce fut encore la cas cette fois-ci en Brabant wallon.
Pourtant, ces personnes n’ont rien à vendre, juste peut-être la reconnaissance du fait qu’un magazine s’intéresse à leur domaine d’activité.
C’est dans les écuries de Braine-l’Alleud que WaWa se rend donc pour découvrir une pro.

Larissa Pauluis, ce nom ne vous dit peut être pas grand-chose mais je vous garantis que dans son domaine, qui est l’équitation sous toutes ses formes, tout le monde la connaît et cela également en dehors de nos frontières.



Globalement, comme pour la majorité des gens le cheval n’est pas spécialement mon dada, parce que je n’y fais guère attention et zappe peut-être un peu vite quand ça passe à la télé.

J’avoue cependant apprécier d’écouter Jean Rochefort (dont le grand-père fut éleveur de chevaux) commenter certaines épreuves équestres notamment aux Jeux Olympiques.

Préparer une interview, c’est se documenter avant, et le moins que je puisse dire est que j’ai été surpris !

Quel monde à part et si gracieux, quel respect pour les animaux et la nature… Larissa et son mari, Grégoire, vivent plus qu’une passion, ils vivent un rêve.

Mais un rêve qui demande énormément de travail, de patience, de sacrifices, et de joie. Lorsque un poulain vient à naître par exemple.

Et de peines, quand d’autres viennent à partir.

C’est la vie.

Née en 1980, cette jeune cavalière au tempérament bien trempé sautait déjà de joie en entendant le bruit de sabots au loin alors qu’elle n’avait que quelques années.

Sa maman lui inculqua sa passion et très logiquement, elle débuta sa carrière à 12 ans, avec excusez du peu, une première victoire au championnat « obstacles » du Brabant avec Polisson.

Depuis lors, si je devais vous parler de son palmarès, l’encre et le papier me viendraient rapidement à manquer.

Je vous en détaillerai bien sûr les grandes lignes ainsi que ses meilleurs moments.

En 1994, elle change de discipline pour s’adonner au « dressage » et remporte illico son premier concours dans la foulée.

Deux ans plus tard, c’est au championnat de Belgique qu’elle s’attaque en dressage poney et devinez quoi ?

Elle le remporte.

Petite pause de 2 ans pour suivre une formation chez l’entraîneur olympique Norbert van Laak, elle revient encore plus affûtée.

C’est là que commencent à s’enchaîner les concours et surtout les victoires.

A l’heure actuelle, elle peut se targuer d’être cavalière professionnelle, entraîneur international ( poney, junior, young rider ), cavalière internationale petit tour et cavalière « Grand prix ».

S’il lui reste quelques trous dans son agenda, elle donne également des cours particuliers sur rendez-vous.

Je lui ai demandé si son site internet était à jour car je ne voyais rien en 2013, oui oui, il l’est, leur fille Capucine est née, un peu moins de concours du coup.

Au fil du temps, Larissa et Grégoire, également cavalier ont décidé d’agrandir leur patrimoine, de mettre une corde en plus à leur arc, pas n’importe laquelle.

Les voilà créant une nouvelle société nommée First Step Horses qui s’occupe notamment d’achat et vente de chevaux de dressage, de sorties en concours, de la valorisation de jeunes chevaux, pensions et travail plus cours de dressage donnés par Larissa ainsi qu’un centre d’insémination et de collecte.

Enorme et magnifique centre équestre, photos à l’appui sur son site internet que je mentionnerai en fin d’article.

Lully, IPS Dorelja,Dustin, Wiardo et First-Step Extasy font partie des nombreuses montures qui lui ont permis de gagner tant de titres au niveau national qu’international, les premières places, on ne les compte même plus, prenez une journée de congé et allez faire un tour sur son site.

Le plus beau souvenir de sa carrière fut en 2011 sur IPS Don Massimo avec lequel, sans y croire du tout, elle atteint la finale du championnat du monde (tout de même !), le tout devant une quarantaine de ses amis présents sur place, en ébullition, ça peut se comprendre, beau travail.

Jeune maman et tenancière d’un si bel endroit, figurez-vous qu’avec son mari, ils ont en plus trois franchises GB Express, quelle santé de fer (à cheval).

Grégoire fut d’ailleurs le plus jeune franchisé de Belgique mais quelqu’un lui a enlevé sa médaille d’or depuis lors, ça va être difficile de la reprendre, leur fille Capucine peut être ?

Les 2 tourtereaux aiment de temps en temps aller prendre un verre au Knokke Out de Waterloo et raffolent du restaurant « Chez Ginette » à Houtain-Le-Val.
Wawa magazine leur souhaite beaucoup de bonheur et ne manquera pas de revenir les visiter régulièrement dans cette magnifique commune qu’est Braine l’alleud.

Anecdote que j’ai fort appréciée, lorsque je demande d’habitude à mes interviewés quel est leur actualité future plus ou moins proche, ils me parlent de l’évolution de leurs projets, sports, créations, etc. Ici non. C’est le plus naturellement du monde que Larissa m’a répondu : éduquer ma fille le mieux possible. A la rédaction, on a adoré.
 

Knokke Out :
 
Chaussée de Bruxelles, 389
1410 Waterloo
02 354 07 50
 
Chez Ginette :
 
19A rue de Nivelles
1476 Houtain-Le-Val
067 21 09 00
 
Ecuries :
 
92, rue d’Odeghien 1420 Braine-l’Alleud
Email : firststephorses@hotmail.com
 

WaWa Magazine
Lu 2198 fois
Notez