WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

La boite à images à Waterloo !

Après le succès de la Boîte de jazz l’année dernière, la boîte noire change de décor et devient un cinéma d’époque itinérant à travers toute la Wallonie et Bruxelles. Vous avez le sésame pour entrer dans cette immense boîte noire qui s’est installée près de chez vous, tel un objet volant non identifié qui aurait débarqué durant la nuit ?
Alors bienvenue dans l’univers d’une véritable salle de cinéma d’époque pour entreprendre un voyage initiatique à travers l’histoire du 7ème art. Deux heures de spectacle total mêlantla musique, la parole, la projection et les effets spéciaux vous attend dans ce décor unique se transformant au fil du temps qui passe… Sur scène, Jean-Pierre Castaldi, un des monstres sacrés du cinéma français, et sa bande vous plongent dans l’histoire du cinéma… Action !



La boite à images à Waterloo !
Le spectacle : Toute l’histoire du cinéma en une seule séance
 
La lumière s’éteint brusquement. Un vieux projectionniste (Jean-Pierre Castaldi) apparaît dans la lueur du projecteur. Il vit avec ses fantômes dans ce cinéma désaffecté. On pense bien sûr à Cinéma Paradiso. Il n’a pas d’âge, il n’a plus d’âge, il a vu et revu tous les films, il a connu personnellement Feuillade et Vertov, Ford comme Kubrick.

Il connaît leurs histoires de tournages, d’égo, de cœur, leurs folies et leurs joies, il leur parle comme à des vivants, lui le sans-grade, qui a toujours dû se taire, ignoré dans sa cabine surchauffée derrière son projecteur. Avec l’aide de deux acolytes étranges et silencieux comme des mimes, il parle du muet, de la guerre Edison-Lumière, il joue les trucages de Méliès qui tournait dans son jardin, il montre les premiers synopsis de Griffith, les raideurs et les rigueurs de Von Stroheim, les facéties de Chaplin, on découvre en images et en mots le cinéma des années 20.

Une jeune femme, Pauline (Pauline Brisy), vient troubler sa folie, elle a répondu à une annonce de casting, on lui a donné cette adresse, elle est entrée, elle veut être star. Elle ne comprend pas qu’elle a atterri dans un monde parallèle, une ciné-cité obscure. Quiproquo. Le projectionniste vexé de son arrogance candide la met à l’épreuve. Audition, bout d’essai, scènes de genre, techniques de jeu, contraintes techniques...

Le projectionniste s’invente directeur de casting, professeur d’actor’s studio, scénariste, preneur de son, cameraman, machiniste. Il voyage avec la jeune femme au cœur du cinéma, de ses métiers petits et grands, de ses créateurs, il navigue au milieu des étoiles et visite aussi les coulisses, les catacombes et les gourbis. On traverse les films chronologiquement, les époques, les genres, les pays, sans oublier le cinéma belge… Cent ans d’images, de passions, de peurs, de rires, de terreurs, de folies destructrices, de bonheurs domestiques, d’utopies libératrices, de catastrophes politiques, de bouleversements industriels et sociaux, d’amours flamboyantes, de modernité ! 
 

 
Les artistes
 
Mise en scène : François de Carpentries - Scénographie : Karine Van Hercke
Le projectionniste : Jean-Pierre Castaldi
Pauline, la jeune comédienne : Pauline Brisy
Larry : Christophe delire
Betty : Aurélie Remy
Décors et costumes : Karine Van Hercke
Régie et montage  : Aurélie Remy – Direction technique : Herman Schmit – Déléguée de Production : Natacha Milican
 

 
Infos pratiques

Le calendrier complet 
http://www.070.be/laboiteaimages/le-programme-artistique /
Prix des places 25 euros 
spectacle à 20 heures les jeudis, vendredis et samedis (ouverture des portes à 19 heures)
Spectacle à 15 heures les dimanches (ouverture des portes à 14 heures)
Placement libre
2h de spectacle avec entractes
Renseignements et réservations  www.070.be 02 376 76 76

Lu 200 fois
Notez