WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

La nouvelle édition du Jyva’Zik est annoncée !

À l'occasion de cette cuvée 2015, le Jyva s'est défrisé la moustache pour proposer une expérience encore plus riche, plus folle !
Ces 6 et 7 novembre, le retour vers les années 20-30 se fera en deux escales au PAM expo de Court-Saint-Etienne :



La nouvelle édition du Jyva’Zik est annoncée !
Le vendredi soir, le Jyva'Zik invitera ses festivaliers les plus téméraires dans son Cabaret clandestin : ambiance feutrée, rhum, shows burlesques et dj-set pour danser jusqu’aux petites heures !
Quant au samedi, le public pourra vivre le festival dans tous ses excès  avec une grande scène sur laquelle défileront les pointures actuelles de l’électro-swing dans ses déclinaisons les plus diverses. Mais aussi, des spectacles d'art de la rue,  des contrebandiers, des banquiers corrompus et les célèbres salons à l'atmosphère frivole...

À découvrir sur la grande scène :
 
MAX THE SAX (Autriche) /// samedi 7/11
Après avoir foulé les plus grandes scènes internationales avec Parov Stelar, la rock star du Saxophone Max the Sax et son complice, le batteur "The Mustache", réinventent le swing en composant et improvisant sur des sons électroniques. Préparez-vous à danser, danser, danser !

BART & BAKER (France) /// samedi 7/11
De Paris à Londres, leurs queues-de-pie et leurs chapeaux haut-de-forme sont devenus indissociables du milieu swing et burlesque. Ces deux DJ se sont d’ailleurs payé le luxe de remixer les plus grands noms de l’électro-swing. Perfectionnistes, Bart&Baker attachent une attention fétichiste aux lieux dans lesquels ils se produisent. Après l’Olympia, le Crazy Horse, Le Moulin Rouge, c’est au Jyva’Zik de les recevoir. 

SOCALLED (Canada) /// samedi 7/11
Explorant le riche passé musical des cultures d’Europe de l’Est, Socalled combine voix, rythmes, mélodies, technologies et grooves. Mains en l’air, hanches contre hanches, des sourires à gogo, tel est l’univers festif de ce drôle de Canadien et de ses comparses !

BIG NOISE /// samedi 7/11
Ce quartet belge a une furieuse envie de partager et de jouer du « Jazz New Orleans », style duquel émane une bonne partie de la musique populaire d’aujourd’hui. Pour eux, la scène n’est pas un vain mot: c’est là que le groupe se révèle et fait frétiller l’assemblée. Après avoir allumé le public d’un salon en 2013, Big Noise nous revient en 2015 pour retourner la grande scène ! 

OKIDOK /// samedi 7/11
Ils ont des corps de rêves, des corps de stars. Musclés, élégants, habiles, facétieux et bien conscients de toutes leurs incroyables qualités, ils se lancent dans une grande démonstration de leurs talents. Et Dieu sait si leur palette est large.
Sans matériel aucun, pas de décors, pas de son.
Deux peignoirs, deux corps, quelques slips et un pipeau.
Seules contraintes logistiques : un espace de jeu et un public.
Spectacle accessible aux petits.

Lu 81 fois
Notez