WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Le No Man’S World Festival ne prêche pas dans le désert




Amateurs de musique électronique, à vos agendas ! Le 26 septembre prochain, le No Man’s World Desert Festival fera vibrer la sablière de Mont-St-Guibert. Un gigantesque dancefloor de sable accueillera trois scènes animées par quarante DJ’s, pour douze heures d’ambiance incomparable. Trois jeunes, tous trois étudiants et déjà versés dans l’organisation d’événements, sont à l’initiative de ce projet ambitieux qui pourrait devenir un incontournable du genre. Le line-up a de quoi plaire aux fans, aux curieux ou aux néophytes avec des artistes confirmés et des nouveaux talents.
Prêt à vous abandonner aux rythmes électroniques ?



Belgium has got talent

Il y a quelques années, on aurait dit d’eux « trois garçons dans le vent ». Maxime, Cédric et Pierre, trois étudiants qui savent bosser et qui aiment faire la fête, ont monté un festival de musique électronique digne de ce nom.

A l’instar des « desert festivals » qu’on trouve aux Etats-Unis ou en Espagne, et après moult recherches et de nombreux refus, ils ont déniché un environne- ment fabuleux, en plein cœur du Brabant wallon. Imaginez le soleil couchant sur le sable de Mont- St-Guibert, les amplis qui déversent des rythmes syncopés et les festivaliers qui dansent au son des meilleurs DJ’s. Quoi de mieux pour clore la période estivale ?

Pour ce premier « desert festival » de Belgique, nos trois amis ont concocté une affiche exceptionnelle, une programmation exigeante qui ne manque pas d’audace et qui permettra de voir et entendre des artistes connus et de découvrir des artistes émergents.

Trois styles de musique répartis sur trois scènes, « la mainstage où s’exprimera l’«EDM » ou l’electro dance, musique commerciale largement répandue sur les ondes radio, la scène « Deep/Techno » avec une musique plus pointue, pour un public averti, de plus en plus à la mode chez nous et enfin, la scène « Hard », caractérisée par un genre plus dur, un rythme plus rapide aux basses plus intenses » précise Maxime, le plus investi des trois dans la musique puisqu’il est lui-même DJ à ses heures.
 
Ce sont essentiellement des artistes belges qui seront présents, pas tant pour soigner une belgitude avérée que pour répondre à une réalité. En effet, la Belgique regorge de talents dans le domaine et se classe plutôt bien sur la scène internationale, donc pourquoi se priver ?

De DJ Mystique à DJ Licious, qui a créé la musique officielle du Summer Festival, en passant par Davoodi, Dj Ghost, Henri Pfr, ou Rebel et d’autres, en attente de confirmation, que du beau monde ! 

Un bon vibrato

« C’est Maxime et Cédric qui ont eu l’idée de monter un festival, explique Pierre. Déjà avant, on organisait pas mal de soirées via notre Asbl. Maxime connaît le monde de la nuit, il est DJ.

Leur idée était de créer quelque chose de plus important, de plus grand. Ils m’ont ensuite proposé de les rejoindre et on est parti sur plusieurs concepts, entre autre à Bxl sur le campus de l’UCL. Ça s’est avéré trop compliqué au niveau des autorisations.

Finalement, en nous éloignant de la capitale, nous sommes tombés sur la sablière et de là est née l’idée du « desert festival ». Et Maxime d’ajouter, « on a voulu recréer l’esprit désert et les lieux s’y prêtent parfaitement ». « A Mont-St-Guibert, nous n’avons rencontré aucun souci avec les autorités communales » précise-t-il. La commune de Mont-St-Guibert a déjà accueilli d’autres évènements de cette envergure et fait confiance à ce projet bien ficelé.
Les organisateurs attendent 3000 personnes, de leur réseau bruxellois et de la population estudiantine de Louvain-la-Neuve, essentiellement de la tranche d’âge 16/30-35 ans plus encline à apprécier la musique électronique mais bien sûr, c’est ouvert à tous et c’est le moment pour ceux qui ne connaissent pas, de découvrir ces rythmes dans un festival qui saura incontestablement créer une ambiance conviviale.

L’espace dit « Oasis » accueillera les festivaliers avec un bar, une tente berbère de 200 M2 et des food trucks qui permettront à chacun de se restaurer de manière variée tout au long de la journée et de la nuit.
 
Un espace VIP, privé, face à la plus grande scène, est prévu pour les invités des organisateurs, leurs sponsors et partenaires mais aussi pour des groupes ou des entreprises désirant plus d’intimité et un confort supérieur. C’est le moment de faire plaisir à vos clients et collaborateurs ou à votre famille. Certains artistes s’y promèneront sans doute. Ne tardez pas à réserver votre table !
 
Who’s who ?

C’est quasi un travail à temps plein qui occupe les trois amis depuis le mois d’octobre. La recherche du lieu, le business plan, la promo, le booking d’artistes, les sponsors, les aspects relatifs à sécurité représentent néanmoins une mise en pratique de leur cursus scolaire et une expé- rience valorisante pour la suite. Mais qui sont-ils ces trois jeunes que rien n’arrête ? 

Maxime, 23 ans, étudiant en marketing à l’Ephec, est DJ depuis 8 ans. Il connaît bien les milieux de la nuit et a déjà travaillé comme organisateur de soirées et directeur artistique de bar.

Cédric, 23 ans, est lui aussi étudiant à l’Ephec et gère une asbl de stages de sport pour enfants. Il a pris en charge la partie finance et juridique. Pierre, 23 ans, étudiant en commerce à l’Ichec est fan de musique et a bossé comme promoteur dans des boîtes de nuits.

Les artistes

Parmi les 40 artistes présents lors du No Man’s World Festival vous aurez l’occasion d’entendre des pointures et de découvrir des DJ’s moins connus et qui sont en train de se faire une belle place dans le milieu.

Sur la Mainstage, Henri Pfr, Mystique, Rebel, Li- cious, Dux & Mr Dum, Milo Savic, Tristan H, Houseleggers, SvB, DJ Scott.

Sur la Techno stage se produiront Vijay and Sofia Zlatko, Joeri, Attari, Ralpheus, Belben, Jukefox, M.Aslan, Charlie Ritz, Viotti


La Hard stage proposera Davoodi, Dj Ghost, Akyra, Teka B, Lethal MG, Pat B, The Unit, Miss Puss, Killer Traxx, The Rawsters



 
INFOS PRATIQUES :
 
Le désert du No Man’s World Festival se trouve au coeur de la Sablière de Mont-Saint-Guibert, à seulement 2 minutes de Louvain-La-Neuve et 20 minutes de Bruxelles. Des parkings fléchés seront organisés pour tous à proximité du festival.


Le No Man’s World Festival se veut accessible à tous et dans cette optique, des places de parking seront octroyées aux personnes à mobilité réduite sur le site ainsi qu’un accès facilité au festival. Atten- tion, il est indispensable d’adresser une demande au préalable.

Rue des Trois Burettes 63
1435 Mont-Saint-Guibert

www.nmw-festival.com
AM events asbl
am.events.brussels@gmail.com



Responsable communication
+32 (0) 474/37.12.99

Responsable financier et logistique
+32 (0) 477/92.27.18

Responsable partenariat et sponsoring
+32 (0) 486/14.01.51 
 

    



CONCOURS DJ

Tu aimes la musique électronique, tu prends de temps en temps les commandes des platines, tu t’essayes au mixage ? Tu es déjà DJ et tu souhaites te faire connaître ?

Si tu as entre 16 et 24 ans, ce concours est pour toi ! Fais parvenir une démo de minimum 30 minutes avant le 15 août ainsi qu’une petite description de toi et de ton travail.

Les organisateurs sélectionneront 8 finalistes par catégorie (EDM, Deep/Techno, Hard), qui se- ront présentés sur la page FB de l’évènement.

Les internautes voteront alors pour le DJ de leur choix parmi ces derniers et les deux artistes qui auront remporté les suffrages auront la chance de mixer chacun pendant 1h en début de festival. Fin des votes prévue le 31 août à 23h59 ! Toutes les infos sur www.nmw-festival.com

 
APPEL AUX BENEVOLES


Maxime, Cédric et Pierre cherchent encore des bénévoles !

Si tu es intéressé(e) de participer à l’aventure, c’est le moment de t’inscrire. Il y a du boulot pendant le montage et le démontage et pendant l’événement, à divers postes comme le bar ou l’accueil.

Il faut avoir minimum 16 ans et ne pas être demandeur d’emploi. L’occasion d’assister au festival sans débourser un cent et de vivre une journée hors du commun.

Toutes les infos se trouvent sur le site www.nmw-festival. com  

Lu 943 fois
Notez