WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Les habitants du Brabant wallon voient l’avenir avec optimisme



Découvrez tous nos statistiques et graphiques !



Les habitants du Brabant wallon voient l’avenir avec optimisme
 
  • En évaluant leur sentiment de bonheur, les habitants du Brabant wallon s’accordent une note moyenne de 6,7 sur 10 (idem en 2015). La moyenne belge est également à 6,7, ce qui est légèrement supérieure à celle de l’année dernière (6,5).
  • Les habitants du Brabant wallon ont foi en l’avenir. 50 % pensent qu’ils seront très heureux plus tard (score de 8 ou plus sur 10).
  • La liberté de faire des choix personnels, la famille et la santé sont les trois facteurs les plus importants du bonheur au Brabant wallon.
 
Un habitant du Brabant wallon sur 3 (33 %) s’octroie un score élevé (8 ou plus sur 10) quant à son sentiment actuel de bonheur. Cependant le chiffre augmente jusqu’à 50 % si on lui demande quel sera son ressenti dans le futur. Comme chez le reste des Belges, on constate une baisse notable du sentiment de sécurité et de la satisfaction financière des habitants du Brabant wallon par rapport à l’année dernière. Ce sont quelques-unes des constatations les plus marquantes d’une analyse récente du Happiness Barometer d’AG Insurance[[1]]url:#_ftn1 , un outil qui mesure le sentiment de bonheur des Belges toute l’année via le site www.happinessbarometer.be .
 
 
Notre bonheur aujourd’hui
  • Près de 2 habitants du Brabant wallon sur 3 (64 %) s‘octroient un score de bonheur « actuel » d'au moins 7 sur 10.
  • 1 habitant du Brabant wallon sur 3 (33 %) s’estime « très heureux » (score de 8 ou plus sur 10).
  • Ce sont dans les provinces de Flandre orientale et occidentale (38 %), et du Brabant flamand (36 %) qu’on retrouve le plus de Belges heureux (note de 8 ou plus sur 10).
  • Comme l’année passée, ces chiffres sont nettement plus bas dans les provinces de Liège (29 %), du Limbourg (28 %), du Hainaut (26 %), et du Luxembourg (25 %).
 
 
 

Notre bonheur futur
 
  • 79 % des habitants du Brabant wallon déclarent qu’ils seront heureux « dans le futur » (score de 7 ou plus sur 10).
  • Ils sont 50 % à penser qu’ils seront « très heureux » (score de 8 ou plus sur 10).
  • Avec ces 50 %, la province du Brabant wallon obtient le même score que les provinces du Hainaut et d’Anvers.
  • Ce sont surtout les habitants des provinces de Flandre occidentale (55 %), de Namur (55 %), du Limbourg (54 %) et de la Région de Bruxelles-Capitale (54 %) qui voient l’avenir avec optimisme (note de 8 ou plus sur 10).
 
Quelles sont nos sources de bonheur ?
 
  • Pour les Belges, la famille est et reste le facteur le plus déterminant de son bonheur : nous lui octroyons non seulement le score le plus élevé aujourd’hui, mais notre bonheur futur en dépend également en très grande partie.
  • Ensuite, ce sont notre vie sociale et notre liberté de choix individuelle qui nous rendent les plus heureux. Pour l’avenir, nous estimons que notre santé et notre situation financière devraient surtout s’améliorer.
  • Trois thèmes enregistrent un score nettement moins élevé par rapport à l’an dernier : le sentiment de sécurité (de 7,3 à 6,4), la situation financière (de 6,7 à 5,9) et la façon dont nous percevons l'évolution de la société (de 5,4 à 5,1).
  • Dans le Brabant wallon, la liberté de faire des choix personnels, la famille et la santé sont les trois facteurs les plus importants du bonheur.
  • Le sentiment de sécurité des habitants du Brabant wallon baisse considérablement : seulement 50 % d’entre eux déclarent être satisfaits de leur sécurité (score de 7 ou plus sur 10), contre 83 % l’année dernière.
  • On constate également une baisse significative de la satisfaction financière des habitants du Brabant wallon : uniquement 14 % d’entre eux se déclarent « très heureux » de leur situation financière (score de 8 ou plus sur 10), contre 43 % l’année dernière.
 
 

Où vivent les Belges les plus heureux ?
 
  • Pour trouver les personnes les plus heureuses, il faut cette année encore se rendre à la campagne (37 %). Il est remarquable de constater que la campagne est désormais fortement concurrencée par le centre-ville où 36 % des gens s’accordent une note d’au moins 8 sur 10. La périphérie des grandes villes reste en retrait avec 27 %.
  • Les régions qui obtiennent les meilleurs résultats sont les suivantes : Flandre occidentale et orientale, Brabant flamand et wallon, Anvers et Namur. Liège, le Limbourg, le Hainaut et le Luxembourg sont à la traîne.

 
 
 
Les Belges ont du mal à concrétiser leurs bonnes résolutions
 
  • 3 Belges sur 10, essentiellement des jeunes âgés de 18 à 24 ans, ont pris des bonnes résolutions au début de l’année 2016.
  • Les résolutions les plus prisées sont : faire davantage de sport et d’exercice (48 %), manger plus sainement (42 %) et perdre du poids (32 %).
  • À peine 31 % d’entre eux parviennent à concrétiser leurs bonnes résolutions. Épargner davantage (23 %) et déstresser (14 %) semblent les deux résolutions les plus difficiles à tenir. En revanche, il semble plus facile de passer davantage de temps avec sa famille, ses amis et/ou son partenaire (47 %) et d’apprendre de nouvelles choses (47 %).
  • La discipline et la volonté (60 %) sont les principaux facteurs permettant de tenir ou non ses bonnes résolutions. Les chances de réussite sont également plus élevées lorsque la résolution porte sur quelque chose de très concret (36 %) et lorsqu’on bénéficie du soutien de la famille, d’amis et de son partenaire (34 %).
 
 

[[1]]url:#_ftnref1 Analyse réalisée par le bureau d’étude indépendant InSites – chiffres de l’enquête menée sur un groupe représentatif de 1000 Belges  en décembre 2016.

Brabant wallon
Lu 1931 fois
Notez