WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Micro Mobile, boite à questions itinérante

Dès le 6 juin 2015, Micro Mobile, boite à questions itinérante et interactive, sillonnera le Brabant wallon, d’Ouest en Est, pour entendre les habitants sur les changements qu’ils perçoivent dans leur environnement.



Micro Mobile, boite à questions itinérante
Micro Mobile, c’est une camionnette transformée en mini studio. Trois caméras, des capteurs sonores, un siège, un buzzer et un écran y seront installés pour récolter près de 300 témoignages d'habitants du Brabant wallon. Une liste de questions abordera la vie de quartier et ses évolutions…

L’objectif ? Entendre les habitants sur les changements qu’ils observent dans leur rue, dans la relation avec leurs voisins, dans leur environnement en général.
 
Festif et convivial
 
Conçu par le Centre culturel du Brabant wallon, Micro Mobile se veut festif et convivial. Il s’arrêtera sur les places où se tiennent les marchés, les brocantes, les fêtes villageoises… Une équipe d’animation et trois artistes seront présents lors des différentes sorties. Amandine Belotte (photographe), Sahar Saadaoui (plasticienne) et Xavier Pique (vidéaste) partageront un regard sensible sur la vie des Brabançons. L’illustratrice Cécile Habran s’est vue chargée de concevoir l’identité visuelle de Micro Mobile.

Les deux pistes envisagées au départ ont finalement été retenues. Des pictogrammes illustrent les objets qui serviront aux interviews et accompagnent une carte tramée du Brabant wallon. "Nous avons fait appel à des artistes parce qu’il est très vite apparu que nous n’allions pas traiter les infos récoltées de façon scientifique, explique Julie Nicod, coordinatrice du projet. Dès le départ, nous souhaitions garder une trace plastique de la démarche. L’idée originelle a évolué et s’est enrichie au contact des artistes que nous avons sollicités."
 
C’est à Sahar Saadaoui qu’a été confié l’établissement d’une cartographie tissée qui symbolisera le lien entre les gens. "La réalisation de la cartographie débutera avec l’analyse, par l’équipe et moi-même, des données récoltées lors de la tournée de Micro Mobile. L’analyse est une étape cruciale car elle me permet de placer la trame de base pour la réalisation de la cartographie.

Cette étape d’analyse et d’observation me permettra d’établir des prises de notes et de réaliser des croquis rapides. Notamment en visionnant le travail vidéo de Xavier et les rencontres que j’aurai faites sur le terrain lors de mes sorties avec Micro Mobile. Les dessins extraits de mes observations refléteront ma lecture du paysage, à travers certains questionnements liés à l’évolution urbaine et les transformations qui influent sur la population des communes visitées.

Chaque zone visitée sera représentée par un dessin et les dessins seront assemblés pour former une cartographie qui sera une sorte de conclusion. Chaque visiteur pourra s’y retrouver et se repérer par une longue bande tissée qui retracera le passage et les points d’arrêt de Micro Mobile à travers tout le Brabant wallon."
 
Interventions artistiques
 
Quant à Xavier Pique, artiste vidéaste et réalisateur de documentaires, il conçoit pour le projet divers supports avec le matériau audiovisuel récolté : une installation vidéo qui reprendra de très courts extraits des 300 témoignages sous forme de "battle video". La matière sera ici utilisée de façon plus visuelle qu’informative. Parallèlement à cela, certaines personnes croisées lors de la tournée de Micro Mobile seront recontactées pour approfondir leurs propos dans un documentaire d’une vingtaine de minutes qui sera diffusé chez l’habitant.

 "Je m’intéresse aux données sociologiques d’une migration qui va dans les deux sens. Avec les personnes sélectionnées je ferai un travail plus immersif axé sur leur environnement. J’aimerais savoir si ces personnes ont trouvé ce qu’elles cherchaient en déménageant pour s’installer en Brabant wallon."
 
De son côté, Amandine Belotte travaille sur la question des paysages. Dans un travail précédent qu’elle avait intitulé Champs d’horreurs, elle associait des témoignages de soldats aux images des lieux qui avaient connu les batailles mais qui n’en portaient plus nécessairement les stigmates. Pour Micro Mobile, elle utilisera le même ressort en faisant témoigner les paysages brabançons des changements vécus par leurs habitants. Gageons que les réponses fournies lors de la tournée lui offriront de belles sources d’inspiration dans sa chasse aux paysages !
 
Et, parce que la vie bouge en Brabant wallon, ces visions multiples et variées seront rassemblées et mises en scène à partir de juin 2016 dans le cadre d’une grande exposition qui circulera sur l’ensemble de la province.
 
 
 
La tournée de Micro Mobile
 
06/06/15 - Marché de Perwez et parking de la zone commerciale à l’entrée de Perwez via Louvain-la-Neuve avec le Foyer culturel de Perwez
19/06/15 - Festival Wacolor avec la Maison des jeunes de Wavre Vitamine Z 
27/06/15 - Habiter Baisy-Thy avec le Centre culturel de Genappe
23/08/15 - Jeux intervillages de Jodoigne avec le Centre culturel de Jodoigne
30/08/15 - Braderie de Waterloo avec le Centre culturel de Waterloo
30/08/15 - Quenast’Ivales avec le Centre culturel de Rebecq
18/09/15 - Quizz intervillages à Tourinnes avec le Centre culturel de la Vallée de la Néthen
27/09/15 - Fêtes de la Saint-Rémy avec le Centre culturel d’Ittre
 
Ce sont les premières dates arrêtées. D’autres s’ajouteront.

Lu 111 fois
Notez