WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Musique : KONOBA

Les goûts et les couleurs, ça se discute, eh bien justement, discutons-en.
En cette belle journée, oui, ça arrive, je me prépare à discuter avec Raphaël, fondateur, leader, chanteur, pianiste et producteur du groupe Konoba.



Musique : KONOBA
Ce bonhomme de 24 ans à peine, issu de Wavre, est un féru de musique.

Je me prépare donc et me dis qu’une écoute plus que simpliste de son groupe est nécessaire, afin de m’imprégner de sa tendance musicale et surtout de cerner ses aspirations et son univers.

Cool, exactement ce qu’il me faut dans les oreilles en cette journée caniculaire, genre de musique qu’on souhaiterait entendre en fin de journée afin de la rendre encore plus agréable.

J’écoute Colours and shapes, ça me parle, aaaah, les goûts et les couleurs.

Je mixe quelques morceaux et reviens vers vous dans quelques instants.

Raphaël a débuté la musique, ou dans la musique, ou avec la musique, c’est selon, à l’âge respectable de 7 ans, je rappelle que Mozart a commencé sa « carrière » dès ses 3 ans, qu’as-tu fait, Raphaël, pendant ces quatre années ?

Musique : KONOBA
La maturité je suppose, au téléphone, on entend quelqu’un qui a déjà vécu plusieurs épisodes dans sa musique et tant mieux.

Relatant les faits de sa jeune existence londonienne, il me dit qu’il a préféré celle de Brighton, ville peuplée de seulement 160 000 habitants dans le Sussex de l’est, station balnéaire la plus célèbre en Grande Bretagne.

Connaissant bien Londres, je me demande où il a pu chercher tant d’inspiration en dehors de la capitale et me rends compte, subitement, que Brighton est un endroit qui déborde d’énergie, les musiciens sont ici et là, la symbiose s’opère et les bons tuyaux se refilent.

Musique : KONOBA
C’est ainsi qu’un gars sympa de notre belle région fait ses marques, apprend, fait des erreurs, commet beaucoup de fautes mais réalise que c’est en forgeant qu’on devient forgeron !

Quand on habite à Londres, cette ville si caractéristique tant ça bouge dans tous les sens, on se dit un jour que pour la concrétisation, c’est ici, mais pour la création, c’est ailleurs.

Retour aux sources donc pour Raph ( oui, maintenant je l’appelle comme ça) car quand on se lance dans un domaine artistique, il faut pallier aux choses essentielles et donc recourir à ce qu’on appelle un travail externe ou alimentaire.

Serveur, plongeur, barman et j’en passe, tous ces jobs auxquels il a du éponger son front pour continuer à vivre son rêve et qui sait, sa vie entière.

Les goûts et les couleurs, eh bien Konoba fonce actuellement tête baissée sur tout ce qui est à prendre, surtout ne pas passer à côté d’une opportunité, quelle qu’elle soit, admirative, financière, amicale, supportrice,…

Musique : KONOBA
En parlant de goûts et pour ponctuer cette interview, je souhaite toujours connaître les bons plans niveau miam miam et glou glou de nos invités.
Raphaël adore se rendre au café de la poste à Chaumont-Gistoux, en toute simplicité pour une cuisine de qualité. Mais étant donné qu’il n’est de retour que depuis 1 mois à Wavre, il ne se prononce pas pour un lieu dans lequel il aime se rendre pour boire un verre entre amis car les temps changent et les mentalités aussi. Il m’a quand même confié que sa dernière biture datait d’il y’a 3 jours, on imagine qu’il a ses endroits !
Merci Raphaël et bon courage dans la création du studio d’enregistrement que tu confectionnes de tes propres mains depuis voilà un mois.

www.konoba.be
https://soundcloud.com/konoba/sets/colours-shapes


Le Restaurant du café de la Poste ;

Chaussée de Huy, 243
1325 Chaumont-gistoux
010 68 82 42

www.cafedelaposte.be

WaWa Magazine
Lu 1449 fois
Notez