WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

PLUS D’ACCIDENTS AVEC ALCOOL LES JOURS FERIES



L’Agence wallonne pour la Sécurité routière (AWSR) a passé au crible les accidents avec alcool sur une période de 10 ans. Il en ressort que les accidents corporels impliquant des conducteurs sous l’influence de l’alcool sont plus nombreux lors des jours fériés qu’aux autres moments de l’année.





En Wallonie, environ 13 % des accidents corporels impliquent au moins 1 conducteur sous l’influence de l’alcool.


Ce pourcentage est plus élevé que la moyenne belge de 8,8 %. L’AWSR s’est intéressée aux moments auxquels surviennent ces accidents. Il en ressort que les jours fériés, dont la date est fixe, se démarquent très nettement des autres moments de l’année et enregistrent les taux les plus élevés d’accidents avec alcool.
 
8 dates problématiques
 
On dénombre 8 dates particulièrement problématiques, avec un taux d’accidents impliquant (au moins) un conducteur sous l’influence de l’alcool plus élevé que la moyenne : 28 % le 1er janvier, 24 % le 1er novembre, 22 % le 11 novembre, 22 % le 21 juillet, 19 % le 27 septembre, 18 % le 15 août, 17 % le 1er mai et 17 % le 25 décembre. Le 1er novembre, l’alcool est donc en jeu dans quasiment un accident sur 4 !


Il faut par ailleurs noter que ces taux sont sous-estimés dans la mesure où les conducteurs décédés dans un accident ou très gravement blessés ne sont pas toujours soumis au test de dépistage. Or, on soupçonne une importante part de conducteurs ivres parmi ceux-ci.
 
Ces jours de congés ‘supplémentaires’ tombent souvent pendant des périodes de vacances et/ou s’accompagnent d’un pont, moments où les gens ont davantage de temps à accorder à des activités de loisirs ou à l’organisation de réunions de famille.


En été et en fin d’année, de nombreuses soirées spéciales attirent les fêtards les veilles de jours fériés et plusieurs jours fériés sont aussi liés à de grands rassemblements festifs. Tous ces éléments pourraient en partie expliquer cette surreprésentation des accidents avec alcool à ces périodes de l’année.

 
Part des accidents corporels avec alcool parmi l’ensemble des accidents corporels (période 2006-2015)


Si tu bois, tu conduis pas !
 
A la veille du 1er novembre, 2ème jour de l’année comptant le plus d’accidents corporels avec alcool, il est bon de rappeler que boire et conduire ne vont pas du tout ensemble. Un conducteur avec un taux d’alcool supérieur à 0,5 ‰ court au moins 5 fois plus de risques d’avoir un accident avec dommages corporels qu’un conducteur sobre.


Pour ceux qui prévoient une réunion de famille ou une sortie entre amis à l’occasion des jours fériés du mois de novembre et notamment d’Halloween, il est donc primordial de s’organiser au préalable : dormir sur place, rentrer en taxi, prévoir un BOB qui restera sobre pendant la soirée ou encore rentrer en transports en commun. Un seul mot d’ordre : celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas ! 

ACCIDENTS AVEC ALCOOL
Lu 185 fois
Notez