WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Près de 1500 commandes passées dans la Ruche de Genappe !

Les produits locaux remis à l’honneur
Ø Dans quelques jours, la Ruche de Genappe fêtera son premier anniversaire.
Ø Depuis sa création, elle a mis en relation 24 producteurs locaux et près de 800
ménages de la région.
Ø Le concept séduit de plus en plus de monde.



Chaque mercredi, le même ballet se reproduit à la Ferme du Prévôt à Vieux- Genappe. Dans les allées d’un marché éphémère, des habitants du coin butinent, d’un étal à l’autre. Tous profitent de l’opportunité que leur offre « La Ruche de Genappe » pour se procurer des produits sains, de saison et issus de circuits courts.

Autour d’eux, les maraîchers d’un jour sont en fait des producteurs, agriculteurs et artisans locaux, venus proposer leurs denrées en vente directe. Une initiative qui séduit de plus en plus de ménages de la région.

« Une autre manière de faire ses courses »

« Nous avons rapidement été séduits par le concept, raconte Alexandre Vangrootenbruel. Trouver des produits de qualité à un prix raisonnable, c'est déjà formidable mais nous apprécions aussi la convivialité qui entoure la distribution et le fait de pouvoir rencontrer les producteurs dans un cadre champêtre et reposant. La Ruche, c'est vraiment une autre manière de faire ses courses ! »
Dans quelques jours, la Ruche de Genappe fêtera son premier anniversaire. Pour le célébrer comme il se doit, elle organisera une distribution festive avec dégustations, le mercredi 14 octobre. D’autres animations, comme un atelier et un repas-découverte, seront aussi proposées.

24 producteurs, 800 ménages

En moins d’un an, 24 producteurs ont rejoint le projet et près de 800 ménages s’y sont inscrits. Ces acheteurs, on les appelle des « abeilles ». Toutes ne viennent évidemment pas chaque semaine mais, depuis la création de la Ruche, elles ont tout de même passé plus de 1500 commandes !

« J’y ai retrouvé le vrai goût de ce qui est bon, témoigne Marilyne De Spiegeleere. Je suis vraiment très contente de la Ruche, de ses produits et de sa responsable. »
 
 

À l’origine de cette initiative, Julie Fonteyn, une jeune maman de Loupoigne, voulait recréer du lien dans le village, soutenir les agriculteurs et les artisans locaux et permettre aux habitants de se procurer une alimentation de qualité, à un prix plus juste. 

« Depuis les débuts, j’ai reçu énormément de retours positifs des abeilles, se réjouit-elle. Non seulement sur la qualité des produits, mais aussi sur les facilités offertes. Elles peuvent rencontrer en un seul lieu plusieurs producteurs. Mais au-delà de cela, ma grande satisfaction est la convivialité qui règne dans la Ruche. J’y ai vraiment fait de belles rencontres et j’ai beaucoup de plaisir à retrouver les abeilles chaque semaine. J’ai aussi la chance de compter parmi mes amis Julie et Sébastien Bodart qui me permettent de réaliser les distributions chez eux, à la Ferme du Prévôt. Quand il fait beau, nous pouvons même les organiser à l’extérieur, ce qui permet aux enfants de profiter de la ferme pendant que les parents discutent et font leurs courses. À partir du 21 octobre, en revanche, nous les ferons à l’école Saint-Jean à Genappe, plus facile d’accès en automne et hiver. »
Nouveaux débouchés pour les producteurs
Du côté des producteurs, la satisfaction domine également. Ce concept leur offre de nouveaux débouchés. Il leur assure un nombre minimum de clients chaque semaine et leur permet ainsi de réduire leurs prix.
« La Ruche est avant tout une expérience humaine, estime Pascal Leclerq (« À la Soupe ! »). Nous pouvons y transmettre notre passion et donner envie de changer les habitudes. Un jour, une abeille m'a dit "Grâce à vous, je bois de la soupe même en été et désormais mes enfants en consomment aussi !" »
« Les distributions sont bien plus un moment d'échange que de commerce, appuie Pascal Lorie (« Les Apéros de Philomène »). C’est important pour nous, producteurs, de pouvoir partager avec les gens qui consomment nos produits, entendre leurs avis, apprendre leurs  recettes, leur faire découvrir de nouvelles choses... Ce sont aussi de belles rencontres avec d’autres producteurs. Un chouette rendez-vous dans la semaine, éclairé par le sourire de Julie ! »

Julie Fonteyn espère à présent convaincre d’autres personnes de faire le premier pas et de rejoindre la Ruche. Elle souhaite également élargir la gamme de produits en attirant de nouveaux vendeurs.

L’appel est lancé. Les intéressés n’ont plus qu’à se manifester...

Renseignements :
 
julie.laruchegenappe@gmail.com www.lrqdo.be/5167 www.facebook.com/LaRucheDeGenappe 

Lu 126 fois
Notez