WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Un autre regard…sur votre regard - Opticien Wavre

Actif dans le domaine de l’optique depuis 25 ans, Philippe Gossiaux a choisi le centre de Wavre pour y installer sa boutique. Une maison élégante à l’allure contemporaine et au style épuré, réchauffée par de magnifiques boiseries, il a du goût Monsieur Gossiaux ! Il a surtout une longue expérience et une envie inconditionnelle d’être au service de ses clients, chez lui, pas de poudre aux yeux ! Et puis, il a le coup d’œil pour dénicher la paire qui vous va, faites-lui confiance …. les yeux fermés.



Un autre regard…sur votre regard - Opticien Wavre

Wawa : Pourquoi un opticien à Wavre, qu’est-ce qui a motivé votre choix ?

Philippe : Dernièrement je travaillais à Waterloo, donc c’est d’abord là que j’ai cherché mais rien ne me convenait vraiment. Par le passé j’ai également travaillé à Wavre, c’est une ville que je connais, que j’apprécie et je suis tombé sur ce commerce, l’ancien magasin de chaussures Germaine Collard. J’ai eu un coup de cœur, il est beau et bien situé, il a du cachet.


Wawa : Il y a déjà beaucoup d’opticiens à Wavre

Philippe : Oui, mais en Belgique, il y en a beaucoup partout… rires… Il y a surtout et de plus en plus des grandes enseignes, des chaines… c’est une autre approche.


Wawa : Qu’est ce qui va vous différencier ?

Philippe : Le service, l’accueil, le conseil. J’aime bien prendre le temps avec mes clients. J’ai suivi une formation en visagisme, donc je peux leur apporter un plus quant au choix de la monture. Le client n’est pas en libre-service voué à lui-même, je n’aurai jamais peur de lui dire quand ça ne va pas. Je n’aime pas vendre à tout prix, je trouve important et plus sympathique de créer un rapport de confiance, je veux que les clients se sentent à l’aise, c’est aussi une question de respect.

Même pour les verres prescrits, il y a des conseils à prodiguer car il y a souvent plusieurs options et c’est essentiel que le client reparte avec ce qui lui est le plus adapté. Pour des verres basiques ce n’est pas nécessairement le cas mais pour les verres progressifs, il y a sur le marché une large gamme, en raison de différences techniques.

Ce qui est important pour avoir un bon verre progressif c’est le champ de vision, et en fonction du verre choisi, il sera plus ou moins large et donc plus ou moins confortable. Je travaille avec plusieurs grandes marques et j’aime bien expliquer les avantages et les inconvénients des unes et des autres par rapport à telle ou telle utilisation. Des lunettes, et de surcroît les verres, c’est très personnel.

Je dois dès lors comprendre ce qui a amené le client chez le médecin et lui poser des questions, savoir dans quelle situation il en aura le plus besoin.  Est-ce qu’il est devant un ordinateur toute la journée, est-ce qu’il a des réunions où il doit voir des tableaux, est-ce qu’il est souvent sur la route ? Donc avant tout, les besoins de chacun et des conseils personnalisés.



Wawa : Rappelez-nous ce que sont les verres progressifs ?

Philippe : Au-delà de la quarantaine, tout le monde ou presque peut avoir besoin d’une aide pour la vision de près mais l’utilisation généralisée de l’ordinateur génère souvent des problèmes pour la vision de loin.

C’est dommage et peu pratique d’avoir deux paires séparées, mieux vaut n’avoir qu’une seule paire qui remplit les deux fonctions. La meilleure alternative, ce sont les verres progressifs, qui ont des zones qui correspondent aux visions de près et de loin, avec une zone intermédiaire qui permet de passer progressivement de l’une à l’autre. Je conseille de ne pas attendre trop longtemps avant d’en porter parce que plus on attend, plus on risque d’avoir une différence trop importante entre la vision de loin et de près et c’est cette forte différence qui rend parfois l’adaptation un peu plus difficile. Normalement, l’adaptation se fait rapidement mais ça dépend de chacun.



Wawa : Quels sont les produits que vous proposez ?

Philippe : Les lunettes de vue et les solaires, bien sûr. Je propose des marques de créateurs comme Dior, Michael Kors, Marc Jacobs, etc…. Il y a également des articles adaptés au sport et bientôt pour le ski. Pour les verres, je travaille avec des machines ultra modernes de dernière génération et je fais également les examens de vue.

Un autre regard…sur votre regard - Opticien Wavre


Wawa : Les examens de vue ? Vous voulez dire que quelqu’un qui perçoit une gêne ou une défaillance ne doit pas nécessairement passer chez un ophtalmologue ?

Philippe : En tant qu’opticien, nous sommes habilités à pouvoir déterminer la correction dont la personne a besoin. Il y a évidemment des tests médicaux intéressants à faire et si je détecte quelque chose d’anormal ou une évolution trop importante, j’oriente effectivement vers l’ophtalmologue.

Pour certains clients qui ont cassé leurs lunettes ou qui ont attendu la dernière minute, les délais du médecin sont souvent beaucoup trop longs, parfois 4 à 6 mois, alors que chez l’opticien il sera servi tout de suite. Je conseille en général de garder le rendez-vous et si l’ophtalmologue avait un diagnostic différent, dans mon diagnostique, je m’engage à remplacer gratuitement les nouveaux verres prescrits.



Wawa : Et le service après-vente chez « Un autre regard » ?

Philippe : Sur les verres progressifs, j’offre une garantie de 3 ans en cas de casse, perte ou vol. La première année, je les remplace à 100 %, la seconde année, il y a une franchise de 33 % et la troisième année de 66 %. Pour les enfants jusqu’à 18 ans, je remplace la pièce cassée ou la monture complète en cas de casse, perte ou vol, à raison de 50 % du prix.
                                                                                                                               

Coquet(te) sans coquetterie…

Les lunettes en disent long sur votre personnalité ! Elles reflètent une partie de ce que vous êtes, mettent en valeur votre personnalité et rehaussent votre expression. Elles font quasi partie du langage non verbal, alors attention, pas d’erreur !

Quel message souhaitez-vous communiquer? Voulez-vous faire ressortir votre côté original ou au contraire paraître plus sérieux ou discret ? Vous êtes une femme d'affaires ou plutôt un créatif branché ? Vous êtes dynamique, timide, sportif ? Choisissez en fonction de votre style et de votre manière de vivre. Idéalement, placez-vous debout face au miroir.

Quelques règles de base :

- La monture ne doit pas cacher vos sourcils, au risque d’effacer votre expression, elle doit venir juste en-dessous. N’hésitez donc pas à faire resserrer vos lunettes si elles ont tendance à «tomber».

- Pour adoucir un visage trop dur, privilégiez des tons doux.

-  Si vous trouvez votre visage trop anguleux, orientez votre choix vers des formes arrondies pour l’adoucir et vers des formes plus géométriques si vous souhaitez accentuez vos traits.

- Choisissez des petites montures si vous avez une tête plutôt petite. Assurez-vous que vos lunettes ne sont pas plus larges que la partie la plus large de votre visage.

Milène, conseillère en image. 

Un autre regard…sur votre regard - Opticien Wavre
On les voit d’un bon œil 

Les marques sélectionnées par Philippe Gossiaux :
Dior, D&G, Prada, Michael Kors, Marc Jacobs, Bvlgari, Ray-Ban, Ralph Lauren, Porsche, Design, Oakley, Persol, Superdry…

« Avant tout, les besoins de chacun et des conseils personnalisés »
UN AUTRE REGARD
Rue du Commerce 22, 1300 Wavre
010 45 02 22
info@unautreregard-opticiens.be

Facebook : Un-Autre-Regard-Opticiens
http://www.unautreregard-opticiens.be

Lu 602 fois
Notez