WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Une bourse communale pour Guillem Pennewaert

La Commune de Waterloo a décidé de soutenir ce jeune sportif prometteur, notamment vainqueur de la Cross Cup et Champion de Belgique de Cross 2014-2015. Une somme de 1000 € lui permettra de financer ses stages de perfectionnement, ses inscriptions aux courses et ses déplacements à l’étranger.



Lors du Conseil communal de ce 14 décembre, Guillem Pennewaert a reçu une bourse sportive d’une valeur de 1000 € pour ses compétences du haut niveau en cross. Cette participation communale vise à l’aider à financer ses stages de perfectionnement, ses inscriptions aux courses et ses déplacements à l’étranger.

Guillem est né le 28 août 1998. Du haut de ses 17 ans, ce membre de l’Union Sportive Braine-Waterloo (USBW), affiche un beau palmarès.

Début 2015, il a obtenu la victoire finale en Cross Cup (2014-2015). Dans ce championnat de course à pied, l'athlète récoltant le plus de points à l'issue de sept manches remporte la compétition.

Guillem Pennewaert a également décroché le titre de Champion de la Ligue Francophone Belge d’Athlétisme (LFBA) et de Champion de Belgique de Cross 2014-2015. À présent, la Ligue d’Athlétisme souhaite qu’il obtienne le statut d’Espoir Sportif International.

Suite à ces excellents résultats, il a été invité à participer au Cross International Hyères Méditerranée, disputé en novembre dernier à Toulon. Sur 109 athlètes ayant terminé, il accède à la 38e place (la 6e parmi ceux nés en 1998).
 

Athlète par hasard

Pour la petite histoire, c’est un peu par hasard que ce Waterlootois, natif d’Uccle, s’est retrouvé dans le monde de l’athlétisme. Ancien footballeur, on lui a conseillé de se tourner vers un sport de course car il disposait d’une excellente endurance.

Balle au pied, je n’étais clairement pas le plus doué, admet-il. En revanche, j’étais très résistant et capable de courir longtemps. Un jour, mon coach m’a suggéré de tenter l’aventure en athlétisme.” 

Il s'inscrit finalement à l'USBW où son entraîneur Serge Thomas le prend en charge d'une manière assez douce, afin d'éviter les blessures, mais très ciblée, méthodique et efficace. Jusqu'il y a peu, Guillem suivait des entraînements trois fois par semaine. Depuis cette saison, il a augmenté leur fréquence à cinq ou six séances hebdomadaires.

Un avenir prometteur

Pour Guillem, l’athlétisme est une vraie histoire de famille. Son grand-père maternel était marathonien. Il l'a toujours encouragé à pratiquer la course, après avoir constaté non seulement son endurance physique mais sa force mentale également. Du côté paternel, Jaques Pennewaert, participa en 1964 aux Jeux Olympiques de Tokyo et fut 6e au 400m haies.

Guillem est très suivi et très encouragé par ses parents et sa famille. Lors de son dernier cross, le 29 novembre dernier à Roulers, il est passé dans la catégorie supérieure, avec des adversaires plus âgés. Il n'y avait sur le podium que des athlètes nés en 1996. Guillem a obtenu une très belle 7e place.

Il était d'ailleurs le premier de son année de naissance… à 6 petites secondes de la 5e position, place qualificative pour les Championnats d'Europe de cross à Hyères. Un avenir prometteur lui appartient donc…

Lu 367 fois
Notez