WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Wavre 1815 !

Le Bicentenaire de la Campagne de Belgique menée par Napoléon a largement été célébré l’année dernière. Pendant plusieurs mois, reconstitutions de bivouacs et de batailles se sont enchainées à Ligny, Waterloo, Wavre et bien d’autres lieux encore.





2016 n’est plus une année anniversaire, mais ce n’est pas pour autant que l’histoire s’efface !


A Wavre, elle continue d’être vécue et célébrée. Pendant deux jours,  les 2 et 3 juillet, reconstitueurs venus de toute l’Europe rejouent pour notre plaisir cette page historique qui acquiert peu à peu une renommée internationale.

L’année dernière, Wavre a même accueilli des reconstitueurs australiens, en plus des nombreux touristes anglais et allemands. Pourquoi donc les Brabançons wallons ne connaitraient-ils pas à leur tour leur propre histoire ?
 



Le 18 juin 1815, alors que la bataille avait déjà été engagée sur les plaines de Mont-Saint-Jean, le maréchal Grouchy, envoyé par Napoléon, combat l’arrière garde prussienne à Wavre.

Le but de l’opération : empêcher les Prussiens de rejoindre le reste des troupes alliées. C’était sans savoir que Blücher, maréchal prussien, était déjà en chemin vers Waterloo. Seule une partie des Prussiens est restée à Wavre, retranchée sur la rive gauche de la Dyle.

Les ponts barricadés et bien défendus seront des points stratégiques de la bataille. Les prés gorgés d’eau près du Moulin de Bierges sont l’un des lieux de bataille où se déroulent encore aujourd’hui les reconstitutions le premier weekend de juillet.

Chaque année, le samedi soir, à 17h, et le dimanche matin, à 11h, les reconstitueurs rejouent la bataille à une dizaine de mètres des spectateurs, tandis qu’un commentateur explique les différents mouvements opérés.

 



Cette année, grande nouveauté, à la suite de la bataille du samedi soir, les reconstitueurs partent en direction du centre-ville de Wavre !

Huit chevaux précéderont les soldats qui avanceront au rythme des tambours. Aidés de leurs flambeaux, ils éclaireront les rues wavriennes.


Tout au long du weekend, installés sur les prairies à l’arrière du Walibi, des centaines de reconstitueurs s’appliquent à faire revivre l’histoire.

Le bivouac allié côtoie le français. Plus qu’une simple reconstitution, ceux-ci partagent avec plaisir leur passion. Ils expliquent les modes de vie des soldats de l’époque à tous les visiteurs curieux venus visiter le bivouac.

Même une ambulance de campagne permettra de découvrir les soins apportés aux blessés.


 



Pendant que les enfants s’amuseront au stand des jeux en bois et à l’atelier napoléonien, les parents, quant à eux, profiteront de leur passage pour découvrir les produits exposés au marché historique.

Il sera bien entendu possible d’y acheter des objets anciens relatifs à l’Empire, mais aussi de se faire dédicacer quelques albums BD, de voir une modiste réalisé de beaux chapeaux, d’acheter des produits de bouche issus du sud de la France... Des yeux à la bouche, tous les sens seront comblés !

D’ailleurs, chacun sera ravi de faire une pause au bar tenu cette année par l’association « Les Petits Bouts de Kontum ». Les bénéfices de la vente des boissons et de la petite restauration permettront de financer les projets de cette association wavrienne, active depuis plus de 10 ans au Vietnam.
 



​Et puis, pour garder un souvenir de ces festivités, pourquoi ne pas se faire tirer le portrait en famille au photomaton ?
Le site des reconstitutions sera ouvert le samedi 2 juillet de 10h à 22h et le dimanche 3 juillet de 9h30 à 17h.

Les tickets qui vous donnent accès aux bivouacs, aux activités et à la bataille sont en vente sur place, aux entrées du site situées ruelle A l’buse en venant du boulevard de l’Europe ou de la rue du Manil.


Les manifestations Wavre 1815 c’est plus qu’un weekend !

Conférences et exposition sont également organisées pour vous aider à mieux comprendre l’époque de l’Empire.

Pas besoin d’être un expert en bataille napoléonienne ni en histoire militaire pour venir, au contraire ! Celles-ci par leurs thèmes originaux et abordables veulent s’adresser à un public large et diversifié.

 



Retrouvez toutes les informations liées au weekend des reconstitutions sur le site www.wavre1815.com  ou en appelant au 010/230.351.


La Grande émission d’histoire !


Mesdames et Messieurs, installez-vous dans votre fauteuil bien tranquillement, l’émission va commencer !

18 juin 1815, Napoléon combat à Waterloo, tandis qu’à Wavre une partie de ses troupes fait face à l’arrière garde de Blücher... Faut-il encore le dire ?! Grand belligérant, ses campagnes militaires et batailles ont fait l’objet de nombreux ouvrages littéraires et expositions. Mais que savons-nous du reste du règne de l’Empereur ?

Napoléon n’était pas qu’homme d’armée ! Il était aussi grand législateur. C’est d’ailleurs à lui que nous devons notre code civil actuel. Grand dirigeant, arrivé au pouvoir à la suite d’un coup d’état, il fallait asseoir son pouvoir et tout n’a pas uniquement été mené par la force !

Saviez-vous que la religion a joué également un rôle dans la reconnaissance de l’Empereur ?

Généralement considéré comme un opposant à l’Eglise, par un contexte de post-révolution, et par ses relations houleuses avec la papauté, l’Empereur n’a cependant pas rejeté la dimension religieuse dans sa politique. La religion devait au contraire l’aider à conforter son pouvoir, à le légitimer, mais aussi à maintenir l’ordre social.

De l’administration de l’Eglise en France, à l’assimilation de sa figure à un saint, voire à un dieu à la suite de sa mort, en passant par son Sacre et la création d’un saint Napoléon, la religion catholique n’est finalement plus si lointaine du règne de l’Empereur.

Développée en 8 volets, une exposition dynamique et interactive vous fera découvrir comment la religion a été au service du règne de Napoléon et de sa mémoire. Des objets extraordinaires prêtés par les plus grands collectionneurs de Belgique illustreront ce propos.

Pas besoin d’être un expert napoléonien pour apprécier sa visite : l’exposition, conçue comme une grande émission d’histoire, s’adresse à tous !

Ouverte de juin à novembre, venez la découvrir à la Maison du Tourisme des Ardennes brabançonnes (rue de Nivelles 1) 

Ouverte tous les jours, selon les horaires de la Maison du Tourisme. >>> Cliquez ici ! 
http://www.mtab.be

Visites guidées sur demande et le weekend des reconstitutions de bivouacs et batailles, les 2 et 3 juillet 2016.


Wavre 1815 dans le Béwé !
Lu 504 fois
Notez