WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

8ème Biennale d’Ottignies-Louvain-la-Neuve 

Du 18 septembre au 17 novembre 2013, le Centre culturel d’Ottignies-Louvain-la-Neuve organise sa 8ème Biennale d’art contemporain, intitulée "Une exposition universelle (section documentaire)". Les commissaires Michel François (B) et Guillaume Désanges (F) ont développé une vingtaine de pavillons thématiques répartis dans deux lieux emblématiques de la Ville nouvelle : le Musée de Louvain-la-Neuve et les vastes plateaux d’un parking souterrain.



8ème Biennale d’Ottignies-Louvain-la-Neuve 
Biennale 2013 d’art contemporain : 18.09 > 17.11
 
La 8e Biennale d’art contemporain, intitulée Une exposition universelle (section documentaire) produite par le Centre culturel d’Ottignies-Louvain-la-Neuve se déroulera du 18 septembre au 17 novembre 2013. Les commissaires, le plasticien Michel François (B) et le curateur et critique Guillaume Désanges (F), ont développé une vingtaine de pavillons thématiques à la manière des « Expositions Universelles », organisées entre le 19e et le 20e siècle, répartis dans deux lieux emblématiques de la Ville nouvelle : les vastes plateaux d’un parking souterrain (4000m2) et le Musée de Louvain-la-Neuve. Cette anti-exposition universelle est composée d’un agencement par pavillons présentant de nombreuses images, documents, objets authentiques ou fac-similés dans une scénographie originale... Autant de formes de création involontaire et clandestine, autant d’histoires, de faits authentiques et de destins, qui ne sont pas sans lien avec l’art sans en être spécifiquement. Une Biennale qui donne à voir, comprendre et penser de manière critique et sensible le monde contemporain.
 
Un peu d’histoire : 2000-2013
 
A chaque édition, la Biennale d’art contemporain aborde une problématique actuelle et met en évidence une approche / une discipline de l’art contemporain :
page5image10688
page5image10960
Année Commissaire
2000 Philippe Braem 2002 Claude Stas
2004 Luc Navet
2007 Jean-Marc Sterno 2010 Jean-Marc Bodson 2013 Michel François &

Guillaume Désanges
Thématique
La conscience du monde.
Confidence
No limit
Un monde parfait
Une exposition universelle (section documentaire)
Lieu et approche
installations, parcours dans la ville jeunes sortants d’écoles d’arts parrainés installations de land art, bois de Lauzelle art et architecture, parcours dans la ville photographie de style documentaire 


© Michel François
© Michel François
NOTE D’INTENTION DES DEUX COMMISSAIRES
Une exposition universelle (section documentaire), projet pour la 8e Biennale d’art contemporain d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, est un projet expérimental et ambitieux qui prend comme motif de départ et modèle les expositions universelles telles qu’elles étaient organisées entre le 19e et le 20e siècle. L'exposition est composée d'un agencement par pavillons présentant images, objets singuliers, faits et documents, pièces à conviction, produits industriels et technologiques, échantillons ou reconstitutions d'objets et phénomènes, sous la forme d'un cabinet de curiosité contemporain. Comme dans ces grands événements mythiques, il s’agit de donner à voir et à appréhender un état du monde, en révéler les structures récentes et anticiper les développements à venir. C’est a priori une même échelle d’ambition, à la fois héroïque et illustrative, qui anime ce projet.
Le revers du monde
Mais alors que ces vastes expositions s’apparentent à des opérations de communication commerciales et idéologiques à sens unique, vantant les dernières merveilles du monde, Une exposition universelle (section documentaire) se focalisera aussi sur la révélation de ses faces cachées, occultes et refoulées. Ici, on célèbrera l’in-célébrable, on abordera le complexe, l’illicite, la part maudite de la contemporanéité. Il s’agit d’apposer un éclairage sans complaisance sur un réel si cruel qu’il en devient fantastique et abstrait, et néanmoins passionnant. Traquer les aberrations du monde complexe dans lequel nous vivons, ses points aveugles, qui tous font « image ». Il s’agit donc d’une exposition universelle version plus backside que frontside, d’une scène idéale envahie par ses coulisses, d’un retour du refoulé. Superposer la terreur et le vertige de l’existant à la fiction d’un progrès de civilisation.
It's all true !
En ce sens, l’exposition proposera des anti-pavillons plus que des pavillons. Ils sont dédiés à des faits ou des phénomènes réels de revers, de retour en arrière, de stagnation, de prolifération incontrôlée, de développement non durable. Au menu : masse informe des échanges internationaux, commerce illicite, trafics en tous genres, peurs et phobies contemporaines, déchets matériels et intellectuels, mais aussi ralentissement, anti-technologies, bidouillage, débrouille. Un triomphe des labels de non-qualité. Le tout est fondé sur des phénomènes réels, documentés ou reproduits. Chaque thème sera pris en charge par un pavillon particulier, qui présentera une mini- exposition thématique, sans autre cohérence d’ensemble que celle de rendre compte métaphoriquement du monde d’aujourd’hui. Bien que fondé sur un travail avant tout documentaire, l'exposition se veut spectaculaire à sa façon. Elle s'adresse à l'œil et aux sens autant qu'à la curiosité et la connaissance. Le choix des phénomènes traités et la manière de les reproduire, les documenter et mettre en scène joueront en permanence entre réalisme et fiction. 

Une biennale unique
Cette biennale est fondée sur une collecte de faits, phénomènes ou objets à travers le monde, et donc met en avant le réel plutôt que sa représentation artistique. Bien que tous ces objets comportent leur part de séduction, de complexité et de mystère, ce projet prend donc à contre-pied le principe de biennale d'art contemporain en proposant de faire exposition à partir d'objets non artistiques. Dans le même temps, elle répond à l'idée d'un événement donnant à voir, comprendre et penser de manière critique le monde contemporain.
Ce projet est une collaboration entre un artiste, Michel François, et un commissaire d'exposition, Guillaume Désanges, qui ont déjà travaillé ensemble à plusieurs reprises (dont la rétrospective de l'artiste au SMAK de Gand en 2009). Une Exposition Universelle (section documentaire) présentée à Ottignies-Louvain-la-Neuve est une des formes publiques d'un projet plus vaste du même nom, que Michel François a initié et qu'il développe sous forme d'expositions personnelles dans divers lieux, également en collaboration avec le commissaire.
 
Michel François et Guillaume Désanges Commissaires 


© Michel François
© Michel François
Les pavillons de la Biennale 8
Chaque pavillon sera composé de 2 éléments :
  • -  Un objet ou un ensemble d’objets qui déploie sa forme dans l’espace, en tant que métaphore du thème du pavillon. Chaque pavillon sera unique et prendra appui sur un « objet métaphorique » ;
  • -  Un ensemble d’images, d’articles et de textes, de toutes tailles, bref une imposante iconographie qui
    documente et illustre le thème du pavillon. La présentation de cette iconographie variera d’un pavillon à l’autre.
    Au final, c’est l’ensemble des documents présentés qui fera œuvre. Ces morceaux de monde seront mis en scène de manière spectaculaire et sensationnelle, mais pas sensationnaliste. Le visiteur entrera physiquement dans une mise en forme généreuse, battant au rythme du thème de la Biennale.
    Exemple de pavillons
    Parking Grand Rue -3
    Pavillon des nouveaux virus
    Pavillon de l'obsolescence programmée Pavillon des nouvelles catastrophes Pavillon de l'art
    Pavillon des nouvelles masses
    Pavillon de l'obsolescence des savoirs Pavillon des passe-murailles
    Pavillon de la nouvelle histoire naturelle Pavillon de la mémoire refoulée Pavillon des nouvelles langues
    Pavillon de l'être et du paraître
    Pavillon de l'exclusion
    Pavillon du nouveau commerce Pavillon de l'automobile
    etc.

    Musée de Louvain-la-Neuve
    Pavillon des vanités
    En circulation en Brabant wallon
    Pavillon de la nouvelle mobilité 

© Michel François
© Michel François
INFORMATIONS PRATIQUES
8e Biennale d’art contemporain
Une exposition Universelle (section documentaire)
18.09 > 17.11.2013
Parking Grand Rue -3 Musée de Louvain-la-Neuve
www.biennale8.be
PRESSE
Presse régionale
Centre culturel d’Ottignies-Louvain-la-Neuve

Nadia Salmon
T : (+32) (0)10 41 37 26 - E-mail : nadia.salmon@poleculturel.be

Presse nationale
BE CULTURE (SPCC)

Séverine Provost
Charlotte Materne | Sanne De Troyer | Marie Mourlon | Lore Lambrechts T : (+32) (0)2 644 61 91 – E-mail : info@beculture.be

INFOS & BILLETTERIE
Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 18h Fermé les lundis, mardis et le 1er novembre
Tarifs
8 visiteur individuel
5
senior (+60), habitant Ott.-LLN, ami du musée, personnel UCL, enseignant
groupe (> 10 pers.)
3
étudiant (+18), chercheur d’emploi
1,25
ticket article 27
Gratuit < 18 ans
Accès gratuit les dimanches 6 octobre et 3 novembre 2013 (visite guidée à 15h FR/NL)

Accueil et billetterie
Parking Grand-Rue, niveau -3 à Louvain-la-Neuve.
Accès uniquement via l’ascenseur ou la cage d’escalier dans la Grand-Rue.
Billets en vente également au Forum des Halles, au Musée de Louvain-la-Neuve et sur www.biennale8.be.

Accès
En voiture : E411 sortie 8a - Louvain-la-Neuve centre Parkings payants : Grand-Rue, Grand-Place ou Charlemagne Parkings malins (gratuits) : voir www.biennale8.be
En train : gare SNCB Louvain-la-Neuve-Université
En bus : gare TEC, Parking Leclercq
Expositions accessibles aux personnes à mobilité réduite 



8ème Biennale d’Ottignies-Louvain-la-Neuve 
AUTOUR DE LA BIENNALE VERNISSAGE
Un vernissage ouvrira la Biennale. D’autres rendez-vous festifs la ponctueront.
Le mardi 17 septembre de 18h30 à 21h30 – Parking Grand-Rue -3 et Musée de Louvain-la-Neuve (sur invitation)

CONFÉRENCES
Rencontre avec Michel François et Guillaume Désanges
Bruxelles, Palais des Beaux-Arts, mercredi 9 octobre à 20h Organisateur : Jeunesse & Arts Plastiques / www.jap.be Tarif : de 0 à 6 / Réservations : info@jap.be / 02.507.82.25
D’autres conférences seront programmées par divers partenaires
VISITES GUIDÉES (durée max. : 1h30)
Groupes (min. 10, max. 20 pers.)
Forfait guide francophone ou néerlandophone : 50 (+ billet d’entrée 5 / pers.) Groupes scolaires (dès la 4ème primaire) et étudiants
  • Visites guidées : 4 par élève (min. 15 élèves, entrée et guide compris).
  • Ateliers philo animés par Laïcité Brabant wallon : 4 par élève (max. 20 élèves, entrée et
    animateur compris)
    Infos et réservations
    Centre culturel d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, +32 (0)10 42 13 03 | mediation@biennale8.be
    LE PAVILLON DE LA MOBILITÉ
    Sera présent lors de fêtes publiques en Brabant wallon !
    Ambassadeur de la Biennale, il se déplace aussi dans les écoles pour des ateliers artistiques sur le thème des frontières (3
    / élève, max. 25 par classe dès la 4e primaire).
    Infos et réservations : CCBW +32 (0)10 61 66 06 - clairobscur@biennale8.be

    En collaboration avec Clair Obscur, programme de sensibilisation à l'art contemporain porté par les Centres culturels de Genappe, Braine-l'Alleud et Rixensart sous la coordination du CCBW. 

ATELIERS & CAFES PHILOS
Animés par Laïcité Brabant wallon.
GUIDE DU VISITEUR GRATUIT
Numéro spécial de La Boussole + cahier coup de cœur du journal Le Soir.
AUDITORIUM
Un auditorium sera installé au cœur de la Biennale et permettra d’y organiser des cours, couplés à une visite de l’exposition et exploitant un thème de pavillon. Publics visés : les professeurs et étudiants de l’UCL, IAD, Institut Cardijn, Université des Aînés, Maison du Développement Durable...).
Infos et réservations
Centre culturel d’Ottignies-Louvain-la-Neuve +32 (0)10 42 13 03 | mediation@biennale8.be
CINECLUB
En collaboration avec l’IAD, UCL-COMU, UCL Culture et Cinéscope Programmation en cours
CAPSULES VIDÉO
Des capsules vidéo de 90 secondes seront présentées régulièrement sur TV Com, la Trois et sur Internet.
BOUTIQUE
La Boutique de la Biennale vendra des cartes postales, briquets, T-shirts originaux à tirage très limité et gadgets divers, mais également des livres et des DVD.
BAR
Tout sera mis en œuvre pour que ce lieu d’exposition soit vivant et accueillant. 


MAKING-OF
Deux expositions présentant un making-of de la Biennale seront montées au Centre culturel à Ottignies et au Forum des Halles. Entrée gratuite.
SPECTACLE
La grande saga de la Françafrique
Cie Les trois points de suspension (F)
Ottignies, Centre culturel, le 24 septembre 2013 à 20h30

Infos et réservations
+ 32 (0)10 41 44 35 | http://www.poleculturel.be 


Wawa Magazine
Lu 519 fois
Notez