WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Apéros de l’Eté de la CCIBW ou comment « réseauter » en découvrant le « BW » sous diverses facettes…





En 2010, la Chambre de Commerce & d’Industrie du Brabant wallon (« CCIBW ») lançait les « Apéros de l’Eté » et, à l’exception d’une seule interruption pour cause de « COVID », ceux-ci sont revenus chaque année, traditionnellement 3 ou 4 jeudis soir du mois d’août.
Cette année, ils reprendront les 10,17,24 et 31 août et auront pour thématiques les confréries du Brabant wallon.







Le leitmotiv de ces événements de networking est invariable, résumant leur esprit convivial : 
 
« Un verre à la main, vos cartes de visite dans l’autre ! », accroche à laquelle était autrefois accolé l’avertissement badin  : « Cravate et veston au vestiaire ! »


« Effectivement, sourit Céline Squélart, directrice de l’association économique privée depuis 2014, nous souhaitons avant tout que la convivialité prédomine lors de ces rencontres estivales entre les entrepreneurs du Brabant wallon. Ils échangent, en toute décontraction, après leur journée de travail, en prenant un verre ensemble et avant de poursuivre la soirée tranquillement chez eux. Ils se retrouvent donc, de 18h à 20h, voire 21h pour ceux qui veulent jouer les prolongations ». 
 


Coup double


Si près de 3.000 participants se sont inscrits aux éditions successives des « Apéros de l’Eté », c’est tout autant dans un objectif « business » que pour le plaisir de découvrir des lieux insolites, activités inédites de la province et des savoir-faire spécifiques.

 
« Nos apéros sont toujours reliés par une thématique, précise Céline Squélart. C’est aussi pour nous l’occasion de montrer la richesse du Brabant wallon, sous toutes ses facettes, son patrimoine architectural, industriel, culturel, ses particularités… En été, nous aimons faire sortir nos participants du cadre de l’entreprise… »



L’an passé, les apéros de la CCIBW réunissaient autour de la thématique des « sports de loisirs » des représentants d’entreprises, invités à s’initier à la pétanque, au billard, au tir à l’arc ou au ping-pong.


Les passionnés des clubs leur expliquaient alors toutes les ficelles de leur sport avant de les encourager à s’y essayer dans la bonne humeur.


Le Président et les membres du Club des Francs Archers (Ottignies) dispensaient de précieux conseils à leurs invités qui se prêtaient à un mini-tournoi de double.


Après un accueil de la Présidente du club du CTT Limal Wavre, Sabine Toussaint et de son Président honoraire, Fernand Kaisin, Jérôme, B2, Romain, B4, Léopold, C0 et Lucas, D2, joueurs en équipe nationale prouvaient lors d’une démonstration bondissante que le « ping » est un art.


Quant au Président du Royal Pétanque Club Blanc-Ry, Marc Nickell et son épouse, Viviane, première au Challenge d’été des Vétérans Bruxelles-Capitale et Brabant Wallon en 2018 et deuxième au tournoi international Vétéran La Bruxelloise en 2021, ils n’étaient pas avares d’informations et d’anecdotes sur la pétanque et ses règles.


Enfin, à Nivelles, le Président du Billard Club Nivellois, Philippe Ronvaux, partageait les secrets du billard français devant un auditoire aussi amusé que médusé.


En 2012, centrés sur le patrimoine industriel réaffecté, les « Apéros de l’Eté » s’arrêtaient à l’Ecole des Arts de Braine-l’Alleud, une ancienne filerie, à la brasserie Betchard (Tubize), occupant le site des anciennes usines Fabelta, au PAMexpo (Court-Saint-Etienne), un lieu jadis occupé par les usines Henricot et à la « Sucrerie » (Waterloo), restaurant baptisé du nom de l’activité qui s’y tenait dans le passé.


En 2015, les « vieux métiers » étaient à l’honneur : l’art et la technique du vitrail ancien (vitraux d’art Debongnie, à Chastre), la restauration de meubles anciens (Olivier Depotbecker-Lasne), la ferronnerie Peeters (Nivelles), l’ébénisterie, avec les cannes de prestige de Pierre Vanherck, artisan-tourneur sur bois (Braine-l’Alleud).


En 2018, c’est dans des « petits musées insolites » de la jeune Province que la CCIBW entrainait les participants des « Apéros de l’Eté », comme le musée du tir à l’arc de Rixensart, le musée du souvenir 40-45 à Malèves, le musée American Fifties à Nivelles, rassemblant dans un hangar de 1.000m2, une cinquantaine de voitures américaines construites entre 1940 et 1964, collection du Docteur Paul Lombart,…

 

Apéros de l’Eté de la CCIBW ou comment « réseauter » en découvrant le « BW » sous diverses facettes…

 
« Networker autrement en découvrant les merveilles de notre province… Telle a été, ces 12 dernières années, la ligne de conduite des « Apéros de l’Eté », abandonnés uniquement en 2020, pour cause de COVID, mais qui ont repris avec d’autant plus de vigueur depuis lors… » (C. Squélart, Directrice de la Chambre de Commerce & d’Industrie du Brabant wallon)
 


Networker autrement en sillonnant le Brabant wallon…

« Oui, nous nous retrouvons régulièrement dans des endroits où l’on ne penserait pas à faire du business, s’amuse la directrice de la CCIBW. Souvent, ils ne sont pas, rarement ou difficilement accessibles au grand public, comme le musée American Fifties, n’ouvrant que sur réservation, pour des groupes entiers », ajoute-t-elle en soulignant :
 
« Conscients de la pléthore d’événements de networking, nous tentons en général de nous démarquer, que ce soit sur le choix du lieu, sur les intervenants que nous sollicitons, l’activité que nous proposons ou l’angle sous lequel nous l’abordons.



D’ailleurs, nos participants s’en réjouissent et nous le témoignent dans leurs messages. Je me souviens par exemple de la réaction de 2 de nos membres, Catherine Malingraux (The Work Shop-Nivelles) qui s’exclamait : « Très très gai d’avoir pu découvrir un sport auquel on n’aurait jamais pensé ! Et d’avoir été initiés, surtout ! » 

 
Quant à Lidy-Anne Van Westenbrugge de Kirkpatrick, elle nous signalait qu’elle avait noué, pour reprendre ses termes, « de très bons échanges et cela a créé un contact bien différent des networkings traditionnels ».



Aujourd’hui, il faut se montrer créatif pour intéresser et/ou divertir notre cible d’entreprises. Et si, au mois d’août, beaucoup sont en vacances, les autres auront davantage de disponibilités pour participer à nos soirées de networking avant tout ludiques, chaleureuses mais aussi enrichissantes et efficaces, organisées aux 4 coins du Brabant wallon  ».

 



Pour le plaisir des papilles, en 2023 aussi !

En déterminant ses thématiques, la CCIBW s’attache aussi à mettre en valeur, dans ses « Apéros de l’Eté », les succulentes réalisations d’artisans de sa province dont elle offre des dégustations à ses hôtes.

Ainsi, dans son édition 2016, axée sur… « les apéros », quelques secrets des saveurs de la brasserie Lion (jadis à Waterloo), des apéros de Philomène (Genappe), du Domaine du Chapitre (Nivelles),… étaient dévoilés par ceux qui s’attachent à en améliorer constamment les recettes.

En 2017, sous la thématique « produits de bouche », les phases de l’élevage des escargots étaient expliquées lors d’une visite de l’escargotière Saint-Véron ou celles de la production de miel, par l’apiculteur Charles Docquir (Ramillies),…

En 2023, c’est sous la bannière du folklore et des produits locaux, reliés par la thématique des « Confréries » que se retrouveront les entrepreneurs de la province.

Successivement, ils se délecteront de l’histoire, des anecdotes et… des délices de la Confrérie des Hostieux Moines de l’Abbaye de Villers-la-Ville et leur micro-brasserie, la Confrérie de la Tarte au Stofé (Wavre), la Confrérie de la Tarte al Djote et la Consoeurie des Secrets de Dame Gertrude (Nivelles), laquelle leur fera goûter le Canestia, anciennement « bonbon de Nivelles » et la bière Gertrude, de la Confrérie de l’Ordre du Cochon de Piétrain (ndlr : ce dernier étant l’unique race à produire une viande dépourvue de graisse !).


Le jeudi 10/08, c’est la Confrérie des Hostieux Moines de l’Abbaye de Villers-la-Ville qui « ouvrira le bal ».



Depuis sa création, en 1995, ses longues négociations entamées jusqu’en 2013, pour la reprise d’un bâtiment (ndlr-l’ancienne carrosserie et écurie de l’hôtel des ruines), la restauration de celui-ci pour y installer une micro-brasserie, l’arrivée des cuves en 2015, le premier brassin, en octobre 2014, puis les premières visites des installations, la confrérie des Hostieux Moines de l’abbaye de Villers-la-Ville aura illustré à merveille la devise de l’abbaye « post tenebras, spero lucem » : après les ténèbres, j’espère la lumière !


Le chemin fut semé d’embuches pour faire renaitre une activité brassicole qui s’était éteinte à Villers-la-Ville depuis plus de 200 ans, expliquait, il y a quelques mois, le père abbé Luc Haulotte. L’opiniâtreté de ce dernier, ainsi que celle de l’autre moine fondateur, Jean-Guy Hermand, au nombre de la petite trentaine de confrères, et le soutien de la Région wallonne, des fonds FEDER, de la jeune province auront finalement permis la concrétisation de ce beau projet.


Six bières sont aujourd’hui brassées sur place : la Lumineuse, la Ténébreuse, la V, la IX, la dom Cloquette et la dom Placide, du nom du dernier moine à avoir quitté l’abbaye, représenté par une statue de pierre de Sprimont érigée entre le moulin abbatial et la brasserie. 
En 2018, celle-ci a reçu l’award de la « meilleure brasserie artisanale européenne… » !


Et la Confrérie propose aussi un pain des moines aux 13 céréales et un saucisson au porc de Piétrain, affiné avec sa « Lumineuse » ou sa « Ténébreuse ».
 
A côté de la promotion de produits du terroir de qualité, la Confrérie assure des missions comme le soutien à des œuvres à caractère social, philanthropique, par exemple « mains tendues » pour l’accompagnement de personnes malades…

 
En ces lieux et sous la houlette de ces hôtes passionnés et investis, le premier des 4 « Apéros de l’Eté » de la Chambre de Commerce & d’Industrie du Brabant wallon remplira déjà la promesse tenue aux entrepreneurs d’étendre leur réseau d’affaires en toute convivialité, en découvrant leur province !




Programme : 


• Jeudi 10/08 (18h à 21h) - Confrérie des Hostieux Moines de l’Abbaye de Villers-la-Ville (Micro-brasserie, Avenue Georges Speeckaert, à Villers-la-Ville)
• Jeudi 17/08 (18h à 21h) - Confrérie de la Tarte au Stofé (Administration communale de Wavre, place de l’Hôtel de Ville, 1 à Wavre)
• Jeudi 24/08 (18h à 21h) - Confrérie de la Tarte al Djote et Consoeurie des Secrets de Dame Gertrude(Administration communale, place Albert Ier, 2 à Nivelles)
• Jeudi 31/08 (18h à 21h) - Confrérie de l’Ordre du Cochon de Piétrain (Hôtel des Libertés, Grand’Place, 1 à Jodoigne)
 


Inscriptions ouvertes aux entreprises membres et non-membres, infos et tarifs sur la page agenda CCIBW (https://www.ccibw.be/evenements/)

Apéros de l’Eté de la CCIBW ou comment « réseauter » en découvrant le « BW » sous diverses facettes…
Lu 120 fois
Notez