WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Bilan ensoleillé pour le très grand rassemblement



Fatigués, mais souriants : sur les visages des 25 000 participants à BeSCOUT se lisait la réussite de la grande fête du scoutisme qui a animé Louvain-la-Neuve pendant près de 24 heures.



 
Vendredi à 19h, l’arrivée des premiers éclaireurs (12-16 ans) et pionniers (16-18 ans) marquait le coup d’envoi de BeSCOUT. Une soirée de marches et de défis les a emmenés sur les terrains où, à plusieurs milliers, ils ont planté leurs tentes avant de profiter de différentes veillées aux ambiances contrastées. 
 
Samedi matin, les baladins (6-8 ans) et les louveteaux (8-12 ans) ont rallié la ville piétonne, faisant de cette journée le plus grand rassemblement de l’histoire de notre fédération : 25 000 participants sur ses 60 000 membres.
 
Quelques têtes connues sont venues à leur rencontre, parmi lesquelles le président du Comité mondial du scoutisme, Craig Turpie, et bien sûr le roi Philippe, qui a tenu à ne pas venir en simple spectateur, mais à aider des louveteaux et des éclaireurs à progresser dans le jeu. 
 
En effet, tout au long de cette journée ensoleillée, les scouts de chaque branche ont mobilisé leurs talents de réflexion, de créativité, d’esprit d’équipe et d’adresse afin d’atteindre un objectif collectif : découvrir les nouveaux logos symbolisant les différentes branches. Cette mission, remportée haut la main, a été couronnée par un double spectacle interactif sur le Parking Leclercq. Les scouts ont repris en chœur la chanson Ensemble, on est mieux, écrite et interprétée sur scène par Théophile Renier, chanteur et animateur scout, une ode poignante aux moments magiques que seul le scoutisme peut faire vivre.
 
À la fin de la journée, certains scouts, de retour chez eux, avaient la tête encore pleine de l’intensité de la journée… Les autres, toujours en route, savouraient encore quelques instants le plaisir d’être ensemble, en partageant un certain sentiment de fierté de faire partie de ce mouvement mondial de 40 millions de jeunes.
 
Mis à part quelques délais dans les transports qui ont retardé le retour de certains à la maison, le bilan est résolument positif pour les organisateurs, notamment grâce au sérieux des animateurs à qui différentes responsabilités ont été confiées dans l’événement. 

bescout le très grand rassemblement brabant wallon
Lu 163 fois
Notez