WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Brabant wallon; Corbais | Rencontre avec Marc Ysaye, l'ancien directeur de Classic 21 et le nouveau retraité comblé


Marc Ysaye précédemment directeur de Classic 21 et actuellement retraité répond à nos questions entre deux rendez-vous.

On découvre un homme très actif, comblé par une carrière remplie et une foule de projets.



Brabant wallon; Corbais | Rencontre avec Marc Ysaye, l'ancien directeur de Classic 21 et le nouveau retraité comblé


Retraité depuis peu, comment vivez-vous cette nouvelle page ?


Je n’ai pas vraiment encore eu le temps de me dire que quoi que ce soit avait changé.

Je suis ce qu’on appelle un retraité actif.

Je répète, je joue pour Machiavel, j’ai un album qui est en développement, je fais des conférences seul mais également avec Mister Cover.

Pour Classic 21, j’ai gardé les émissions «  Making Of » et « Les Classiques ». 

 Je suis également en train de développer une nouvelle rubrique sur La Première.

Donc, en réalité, je ne vais pas vraiment m’ennuyer.

Le vrai grand changement  en étant retraité officiellement depuis le premier février, est que je n’ai plus aucune fonction managériale.

Je n’ai plus aucune décision ni pouvoir de décision, plus de signature ou de budget, etc.

Jusqu’ici, je dois dire que cela me va très bien.

Il y a peut-être  un blues post départ qui m’attend mais, très franchement, je n’en suis pas convaincu.

Cela dit, j’aimerais bien  trouver un peu de temps pour ma famille.


Quel regard portez-vous sur votre carrière jusqu’ici ?


Je suis évidemment fier de ma carrière.

Ce n’est pas de la prétention, ce n’est pas mon genre.

Je me dis simplement que j’ai eu de la chance de pouvoir faire à peu près tout ce que je voulais tant artistiquement qu’en radio.

Surtout, je l’ai à peu près réussi comme je le voulais.

Lorsque j’ai eu l’idée de scinder radio 21 en 2004 et de faire deux nouvelles radio Pure FM et Classic 21, ça a très bien fonctionné.


Je ne peux qu’être satisfait puisque les audiences n’avaient jamais grimpé aussi haut.

Aujourd’hui, après quinze ans à la tête de Classic 21, je pense que l’équipe qui est en place est très bonne et va continuer à faire du bon travail.



Quel est votre plus beau souvenir en radio ?

Le 1er avril 2004, à 6h30 du matin, le premier disque de Classic 21 a démarré.

Ce fût un moment très  fort rempli d’émotion.
 
C’était la naissance de la chaine ! 

 

Brabant wallon; Corbais | Rencontre avec Marc Ysaye, l'ancien directeur de Classic 21 et le nouveau retraité comblé


Quel a été votre moteur durant toutes ces années ?

 Je pense que ça a été l’émotion.

Le vrai truc qui m’a motivé c’est ça.
 
Faire passer de l’émotion et en ressentir.
Que ce soit sur scène ou en radio, je n’ai pas l’impression de faire quelque chose de différent.
C’est une sorte de don de soi, je suis très heureux quand j’ai le sentiment de donner quelque chose et que le public me le rend.
C’est un sentiment de bonheur assez inouï.


Quels sont les concerts à venir pour Machiavel ?

Nous venons de terminer une série de concerts consacrés à nos trois premiers albums ce que nous avons appelé la tournée early years.

Suite au décès de notre chanteur Mario Guccio l’année dernière, il y a eu un gros changement dans notre groupe et une nouvelle organisation.

Par ailleurs c’est à présent moi qui suis au chant.

Lors de nos prochaines représentations nous jouerons de nouveaux morceaux, ce sera un mélange électrique toujours avec notre style bien entendu.

Pour le découvrir, la première représentation de cette nouvelle tournée se fera à l’Acte 3 à Braine L’alleud le 18 mai prochain.
 

Brabant wallon; Corbais | Rencontre avec Marc Ysaye, l'ancien directeur de Classic 21 et le nouveau retraité comblé


En dehors de Machiavel vous préparez un nouvel album solo ?


Oui. Je suis en train de travailler sur un nouvel album, je n’en ferai sans doute qu’un mais  il y a longtemps que j’avais envie de le faire.

Celui-ci sortira en 2020 au plus tard.

Je prends le temps, je ne suis pas pressé. Je n’ai rien à perdre et très envie de concrétiser cet album à moi seul.

Je ne fais évidemment pas un album pour me retrouver dans les hits Parade mais bien pour mon plaisir.



Qui sont les artistes que vous écoutez ou appréciez en ce moment ?

L’album d’Angèle est formidable.

Je l’ai écouté attentivement, il y a vraiment quelque chose.
C’est une espèce d’ovni qui sort de nulle part un peu comme Stromae et je pense qu’on en avait besoin.
Son talent est unanimement reconnu et je lui souhaite une très belle et longue carrière.
Son immense succès actuel est tout à fait mérité.

J’aime aussi beaucoup un duo français qui s’appelle Pur- sang.

Ce sont deux filles qui font des choses formidables. 
Je n’écoute pas que Genesisen boucle (rires).


 

Brabant wallon; Corbais | Rencontre avec Marc Ysaye, l'ancien directeur de Classic 21 et le nouveau retraité comblé
Un petit mot sur le Brabant Wallon ?

 Bien sûr ! J’habite dans le plus bel endroit du monde qui s’appelle Corbais !

C’est un village que j’adore, je suis là depuis seize ans.

Ma maison est au bord des champs et je ne voudrais changer pour rien au monde.

Je suis resté un motard passionné, j’aime beaucoup de promener dans la région et plus loin encore.

Je pars de chez moi, je vais vers Namur, puis Dinant, puis Givay..

Il m’arrive de faire 400 cents kilomètres sur une journée. J’adore ça !
 
La Wallonie en général est un endroit assez chouette pour se promener à moto. 


Pouvez-vous me citez un lieu « coup de cœur » en Brabant Wallon ?


Il y a un petit resto que j’aime bien le Daneel’s à Chaumont Gistoux.

C’est de la cuisine de brasserie et ils sont particulièrement gentils et sympas.

Ils sont toujours prêts à arranger un plat qui n’est pas sur la carte pour satisfaire les clients.

J’aime beaucoup me retrouver là !

Brabant wallon; Corbais | Rencontre avec Marc Ysaye, l'ancien directeur de Classic 21 et le nouveau retraité comblé

Brabant wallon; Corbais | Rencontre avec Marc Ysaye, l'ancien directeur de Classic 21 et le nouveau retraité comblé
Lu 252 fois
Notez