WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Brabant wallon : Thermographie aérienne : l’inBW répond aux inquiétudes des citoyens à propos de la vie privée


Des vols de thermographie aérienne sont en cours dans le Brabant wallon pour cartographier les déperditions calorifiques des toitures.


Après quelques retards, les deux premiers vols nocturnes ont enfin été réalisés avec succès, la nuit de mardi à mercredi et la suivante, grâce à des conditions météo idéales pour l'avion équipé d'une caméra infrarouge.







Environ 50 à 60% des relevés ont été encodés et les autres missions nécessaires pour couvrir l'ensemble de la province seront effectuées dès que le temps le permettra.




L'objectif de cette opération menée par l'inbW est de fournir une cartographie précise des performances thermiques des toitures, permettant aux citoyens et aux communes de disposer d'un diagnostic de leur état en termes d'isolation thermique.



Cette technique fournit des informations qualitatives et précieuses sur d'éventuels problèmes tels que des ponts thermiques, des isolants peu performants ou l'absence d'isolant, dans le but de favoriser les travaux d'isolation thermique, ce qui est bénéfique à la fois pour l'économie d'énergie et l'environnement.




Cependant, des inquiétudes ont été exprimées par certains habitants en ce qui concerne la protection de la vie privée et la conformité avec le RGPD. L'inBW a répondu à ces questions sur ses comptes Twitter et Facebook cette semaine, et son directeur général, Laurent Dauge, a accordé une interview pour clarifier la situation.


  

Brabant wallon : Thermographie aérienne : l’inBW répond aux inquiétudes des citoyens à propos de la vie privée

 

Un juriste spécialisé dans le RGPD avait déclaré il y a deux semaines que la communication de l'InBW aurait dû être faite bien avant le début de l'opération, soulignant qu'il était normal d'avoir le menu avant d'être servi dans un restaurant.



En réponse à cela, le directeur général de l'InBW, Laurent Dauge, explique que la réalisation de l'opération a nécessité des tâches simultanées, notamment le lancement d'un appel d'offres pour permettre aux communes de devenir propriétaires des données. Il souligne que l'objectif est de respecter le RGPD et de travailler pour l'intérêt général, tout en précisant que si un citoyen souhaite supprimer les données relatives à sa propriété, il a le droit de le demander.  
 
Le directeur général insiste sur le fait que la thermographie est une méthode qualitative visant à améliorer la performance énergétique des bâtiments publics et privés. Les citoyens peuvent obtenir gratuitement des informations utiles sur les faiblesses potentielles de leur toiture, telles que des ponts thermiques ou des fenêtres de toit mal isolées, sur simple demande.


Ils peuvent ensuite prendre des mesures pour économiser de l'énergie et de l'argent en entreprenant des travaux.



 

Brabant wallon : Thermographie aérienne : l’inBW répond aux inquiétudes des citoyens à propos de la vie privée

  

L'inBW tient à rassurer les citoyens en soulignant qu'il n'y a pas d'intention de surveillance. "Le but de la thermographie aérienne est uniquement d'avoir un outil qualitatif pour l'intérêt général, pas de fliquer les gens", explique Laurent Dauge, directeur général de l'inBW.

 
L'organisme a également répondu aux inquiétudes des citoyens concernant de potentielles taxes sur les bâtiments énergivores ou des enquêtes sur les infractions urbanistiques. L'inBW déclare qu'il est peu probable que les communes utilisent ces données à ces fins, et que les satellites seraient un outil plus approprié s'il s'agissait de surveiller les citoyens.


En outre, l'inBW souligne qu'il serait difficile pour une autorité de prouver que deux biens identiques ont des degrés de déperdition de chaleur différents. Enfin, les données seront protégées contre les tentatives de piratage, seront conservées par les communes pendant une période de 7 ans maximum et ne seront pas publiées sur internet.


   

Brabant wallon | Thermographie aérienne : l’inBW répond aux inquiétudes des citoyens à propos de la vie privée
Lu 438 fois
Notez