WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

CENTRE DYSCOLAIRE : Le chemin vers la réussite scolaire


Une équipe pluridisciplinaire pour un suivi pluridisciplinaire des enfants et adolescents en demande d’aide ou d’accompagnement, ça ne se trouve pas partout. A Waterloo, ça existe.



 

Le Centre Dyscolaire, dirigé et coordonné par Florie Willaert, elle-même spécialisée en orthopédagogie, propose un travail sur la scolarité et le bien-être. L’approche globale et une collaboration multiple intègrent aux côtés de l’enfant, les thérapeutes, les parents et les enseignants.


Parce que chaque jeune mérite une attention personnalisée pour grandir dans la joie et devenir un adulte épanoui et accompli, le Centre Dyscolaire accueille tous les enfants en difficulté scolaire, avec une déficience intellectuelle, les enfants autistes ou qui manifestent des signes d’autisme, les enfants dits « haut potentiel », les enfants dysgraphiques, dyslexiques, dyspraxiques, bref, tous les enfants « dysférents ». 





 

Quand on passe la porte du Centre Dyscolaire, on est un peu comme à la maison. C’est d’ailleurs dans la maison de sa grand-mère, entièrement rénovée, que Florie Willaert l’a installé.
 
On est loin du cadre scolaire, loin d’une ambiance médicalisée et d’emblée on s’y sent bien.

C’est plutôt rassurant tant pour les petits bouts que pour les plus grands. Et pour les parents, quelle facilité de trouver une équipe complète dans un même lieu, une équipe d’experts interactifs et disponibles !


Qui est Florie Willaert ?

Les enfants, Florie, elle connaît ! Institutrice, elle a enchainé avec la psychopédagogie pour passer un Master en Sciences de l’éducation, tout en exerçant dans l’enseignement spécialisé.

Passionnée par son métier, elle continue à se former sur les troubles de l’apprentissage et échange avec d’autres professionnels. Son but ?

Rassembler un maximum d’outils afin d’apporter aux enfants qui ont des besoins particuliers, de meilleures réponses et un accompagnement plus personnalisé. 
 
Tout naturellement, elle arrive à l’orthopédagogie qui lui permet d’aller plus loin, de dépister les troubles qui vont freiner l’enfant dans son cursus et son développement. Parallèlement, elle s’intéresse au numérique, à ses atouts et aux moyens pédagogiques qu’il peut apporter dans l’enseignement. 


Une équipe au top

Parce que les difficultés sont multiples, les préoccupations diverses et les enfants tous différents, Florie a rassemblé autour d’elle une solide équipe de thérapeutes. Psychologues, neuropsychologues, orthopédagogues, éducateurs, psychomotriciens, logopèdes, coachs scolaires travaillent en concertation, avec des enfants, dès le plus jeune âge, des élèves du secondaire et de jeunes adultes de l’enseignement supérieur.
 
Prochainement, une nutri-thérapeute et une réflexologue viendront agrandir le staff. Le rôle de la coordinatrice, après avoir établi le profil de l’enfant, est de l’orienter vers le ou les thérapeutes les mieux adaptés à le prendre en charge.

L’équipe collabore et crée des ponts entre les différentes disciplines, échange sur les différents dossiers dans un respect total et une éthique professionnelle absolue. Le but est d’offrir un accompagnement global et d’établir des protocoles d’aménagements concrets, réalistes et réalisables, tant pour la partie scolaire que pour le quotidien de l’enfant.


En effet, l’objectif premier est d’apporter une expertise et un suivi dans la scolarité mais de manière plus large, l’équipe s’intéresse au bien-être de l’enfant.
 
« Si un enfant doit se sentir à l’aise et bien dans sa peau à l’école, ça passe parfois par le bien-être à la maison. Il est donc pertinent de travailler avec les parents, et d’autres éducateurs, afin de les aider à entourer au mieux le jeune dans son cheminement. » souligne Florie Willaert. 

Toujours dans l’esprit d’un suivi global, des ateliers de psychoéducation encadrés par des professionnels seront organisés autour de différentes thématiques, afin d’expliquer aux enfants les troubles auxquels ils sont confrontés, le TDA/H, les troubles « dys », etc. 


Elèves 2.0

Comme nous l’avons mentionné plus haut, cette pédagogue déjà formée à pas mal de matières est aussi fan d’informatique et convaincue que c’est un outil formidable et très accessible, qui donne la possibilité de contourner certaines difficultés, comme la dysgraphie ou la dyslexie, pour ne citer que ces deux-là.
 
L’élève qui a un problème, voire plusieurs problèmes, a tendance à se concentrer sur celui-ci et se ferme au reste. Gênés par leurs troubles, ces enfants ne parviennent pas à exploiter et à montrer leurs capacités réelles. ​

 
« Ils peuvent perdre des points alors qu’ils connaissent la matière. » 
regrette la psychopédagogue. 


Travailler avec du matériel informatique leur permet de faire abstraction de difficultés d’écriture ou d’autres blocages pour mieux se centrer sur les consignes et les questions, pouvoir démontrer leur savoir et continuer à évoluer.


En effet, une fois débarrassé des difficultés qui l’ont conduit à l’échec, l’enfant pourra se réconcilier avec l’apprentissage et retrouver de la motivation. L’ordinateur est un allié de taille, Florie Willaert l’a bien compris. 


Dernièrement, durant les congés de Pâques, un stage a été organisé sur ce thème. Le matin, apprentissage et utilisation des outils informatiques et l’après-midi, activités diverses, plus libres. Vu le succès et l’enthousiasme rencontrés, le projet est de le refaire cet été. Informations en temps utiles sur le site, soyez attentifs ! 



Et les enfants ou jeunes autistes ?

Le Centre Dyscolaire se démarque aussi sur un autre terrain et c’est plus qu’intéressant car cela se fait très peu, du moins de cette manière, dans l’approche holistique que nous avons déjà décrite.

Le centre est ouvert aux enfants autistes, quasi dès la naissance et jusqu’à l’âge adulte. Cinq personnes sont formées et spécialisées dans les aspects liés à l’autisme et peuvent assurer la prise en charge, le suivi et les différentes évaluations. Le bilan qui sera établi pourra être très utile chez le neuropédiatre. 




 Intéressé ? 

Contactez le centre au 0478 16 08 08 ou par mail : contact@centredyscolaire.com

Contactez directement les thérapeutes sur : www.centredyscolaire.com

Ouvert tous les jours de 8h30 à 20h, sur rendez-vous. 
 

CENTRE DYSCOLAIRE : Le chemin vers la réussite scolaire
Lu 769 fois
Notez