WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Expo au Château de l'Ermitage : « D’ailes et d’huile »

Minuit. Le ciel est clair. La lune, couronnée d’un léger halo verdâtre, laisse espérer une matinée brumeuse. Quelques heures encore avant de rejoindre l’affût flottant. Il fait toujours nuit lorsque le réveil sonne. Bien vite, je rejoins l’étang endormi où m’attend mon embarcation.



Expo au Château de l'Ermitage : « D’ailes et d’huile »
Les minutes passent ; je profite de chaque nuance de cette lumière particulière qui me fascine. Du bleu encre au rose tendre, toute la palette impressionniste se dévoile sous mes yeux. L’étang s’anime à mesure que l’aube progresse. Un jeune grèbe insouciant se rapproche ; deux oies en chœur réveillent leurs congénères. Au loin, un héron cendré se concentre, bien camouflé dans les roseaux.

Une légère brise disperse les dernières volutes de brume. Le soleil, à présent, trône sans partage sur un ciel limpide. Une belle journée d’automne débute, mais le mystère s’évapore.

Originaire du milieu agricole, j’ai eu une enfance merveilleuse, au cœur de la nature. La pêche à la ligne, les cabanes en fougères, les moissons, l’observation des renards ou des chevreuils… Mon attirance pour les oiseaux ne s’est jamais démentie depuis mon plus jeune âge. Je me souviens de ces après-midi entières passées à les admirer, les approcher parfois même jusqu’à les frôler. En leur compagnie, j’étais le bambin de la « Page d’Ecriture » de Jacques Prévert.

Séduit par le travail artistique sensible d’Anik Arnould, je lui proposai, il y a quelques mois, d’interpréter de manière totalement libre et subjective quelques-unes de mes images. Petit à petit, le projet d’une exposition commune s’imposa comme une évidence. « D’ailes et d’huile », donc. De la solitude de l’affût dans les brumes matinales à l’expression des émotions sur la toile, il n’y a qu’un pas, une même démarche, une même passion pour la nature.

Expo au Château de l'Ermitage : « D’ailes et d’huile »
S’immerger !

Prendre le temps.

Retrouver le terreau originel, cette nature menacée, trop souvent ignorée.

S’arrêter.

Assister au spectacle d’un lever de soleil sur la plaine fumante.

Contempler la parade d’un couple de grèbes sur l’étang.

Croiser le regard interrogateur d’un renardeau au printemps.

Voir le vieux chêne flamber un soir d’automne…

S’immerger, encore et toujours…

Se libérer de ses repères, s’extraire du temps qui passe, du temps qui fuit…

Accéder à l’Autre, entrer dans le tableau.

Naître, ou renaître.

Pénétrer au cœur d’un autre espace-temps.

Avant qu’il ne soit trop tard…



Etienne HUBIN
www.etiennehubin.be

Expo au Château de l'Ermitage : « D’ailes et d’huile »
Anik Arnould --- Artiste peintre

Huiles, Aquarelles, Pastels, Encre de chine, Dessins, Carnets de voyage, elle peint tout, avec différentes techniques et différents supports : portraits, paysages, enfants, visages, fleurs, nus...... même des abstraits !!

Expo au Château de l'Ermitage : « D’ailes et d’huile »
Tout en fait .....

Cette artiste a découvert en Californie (USA) qu'elle savait prendre un pinceau et traduire ce qu'elle voyait et ressentait.

De retour en Belgique, elle suivit des cours à l'académie de Namur et de Charleroi, et comme elle beaucoup voyagé, elle vous expliquera, peut être dans votre langue, les sentiments et émotions qu'elle traduit dans ses oeuvres.

Elle se consacre aux enfants, aussi jeunes soient ils, ainsi qu'aux personnes handicapées et aide aussi des personnes qui aimeraient peindre ou qui désireraient s'y mettre (par exemple comme hobby arrivés à la pension ).... en utilisant la technique de leur choix.

Elle vous donne le filon de l'observation et vous permet ainsi de définir et de mieux cadrer vos projets artistiques.

La production d 'Anik Arnould est variée et en quantité ( il y en a de la cave au grenier ) mais vous n'apercevrez que certaines facettes de ses oeuvres à l'exposition « D'ailes et d'huile »

Bienvenue dans le rêve et la douceur, et avec une certaine précision, parfois.

Anik ARNOULD
http://www.anikarnould.com/

WaWa Expo
Lu 583 fois
Notez