WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Exposition de Kevin Denis : du graff au mouvement !




Kevin Denis, artiste belge originaire de Bousval, exposera ses oeuvres dans l’espace 2000 de Genappe du 12 janvier au 6+ février.


Cette exposition proposée par Kevin Paulus, conseiller communal, sera l’occasion de découvrir un univers vif, sensible et aérien.






A trente cinq ans, Kevin Denis, artiste peintre sculpteur, pose ses conclusions sur son parcours à travers ses oeuvres actuelles. Il se souvient de ses débuts à l’école d’art à Bruxelles où ses rencontres avec les professeurs, ses partages avec les autres élèves l’ont particulièrement marqué et conforté dans son envie d’explorer l’univers artistique :


 “Nous parlions le même langage, verbal mais surtout pictural. Chacun avait son propre style, son propre trait. Nous avions tous une identité ” explique-t-il.



Emporté par le plaisir du dessin, le graff devient son terrain de jeu, il s’essaie à l’harmonie du lettrage, des associations de couleurs et découvre la liberté de l’art de rue.



Des projets muraux excitants et grandioses. C’est exactement là, qu’il s’attarde sur autre chose, sur ce que l’on remarque moins. Tâches, essais, coulées et mystères du hasard attirent son oeil, plus qu’un graff concis et préparé à l’avance.



Aujourd’hui, après quelques années sur différents projets avec toujours l’envie d’espace, de grandeur et de liberté, Kevin Denis, a posé ses pinceaux, ses bombes et ses secrets dans un atelier à son image, un hangar militaire, brut, au milieu des champs. “Il y a pleins de graffitis, je me sens de retour aux sources” confie-t-il. C’est dans ce lieu inspirant de cent mètres carrés que l’artiste tente des choses parce qu’il considère qu’il faut créer et attendre le moment où ça commence à “fonctionner”.


 

Exposition de Kevin Denis : du graff au mouvement !


En passant à l'action on apprivoise la créativité, elle réagit et nait. Avec cette façon de faire, on ne sait pas ce qu'on peut créer demain, c'est très excitant. Je peins mes toiles comme je peignais un mur. En mouvement, rapidement et nerveusement, jusqu'au moment où l'oeil tilte’’. Explique-t-il.



Un résultat abstrait réalisé par un peintre perfectionniste et sensible à son environnement. Il confie que ce dernier a joué un rôle important dans son développement artistique.



“ Quand je me déplace en ville, les changements me sautent aux yeux, l'entretien des abords, une façade repeinte, une nouvelle terrasse, des détails qui font que l'on se sent bien. L'entretien d'une ville amène un sentiment de sécurité pour ses habitants et une énergie positive. Cela donne confiance en l'avenir et dans les possibilités de développement personnel. ” Explique-t-il.




Passionné par les matières, il crée des structures en bois avec de panneaux multiplex, il s’inspire de ses premiers pas dans le graff. « Je construis mes modules comme je peindrais un lettrage, même griffe. Je me reconnais » Confie-t-il.




Dans le futur, l’artiste souhaiterait reproduire ses sculptures de bois en acier afin de les destiner à une exposition extérieure.  Www.kevindenis.net   !

Page Facebook : https://www.facebook.com/arthasart/

Hôtel de Ville de Genappe – Espace 2000, 3 – 1470 Genappe.

Kevin Denis : du graff au mouvement
Lu 980 fois
Notez