WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

FLY TO RIO ! (Animation Braderie de Wavre)

En vue de la Coupe du monde de football, l’agence PLG propose depuisle 2 juin une expérience 4D sensationnelle, unique au monde à travers toute la Belgique et au-delà! C’est en effet un projet qui a été mis sur pied en région liégeoise par 2 créatifs belges:PLG et Active Me(Brabant Wallon). Les financements sont vite arrivés et l’action a été mise sur les rails en juin.



FLY TO RIO ! (Animation Braderie de Wavre)
Les premiers lieux qui ont accueilli Fly to Rio sontles villes de Mons, Liège et Pommerloch (Grand-Duché du Luxembourg).

Les prochaines villes confirmées sont Wavre, Vielsalm, Verviers et deux retours se feront sur Liège fin juin et mi-juillet. Même une date parisienne se tiendra le 5 juillet et un retour est possible sur le Grand-Duché du Luxembourg.

Nous attendons aussi une confirmation de dates en Flandre à l’heure d’écrire ces lignes.Comment participer?

C’est très simple, il suffit de vous inscrire sur le site www.flytorio.be. L’action est mise en place grâce à la nouvelle technologie de lunettes 3D OCULUS RIFT achetée par Facebook en mars dernier. Comme quoi, cette nouvelle annonce le début d’une belle aventure.

Raphaël Warny, initiateur du projet et directeur de l’agence PLG:«En bref, il s’agit d’un vol4D en parachute au-dessus de Rio de Janeiro. Tirez sur les 2 poignées et dirigez-vous au-dessus de cette gigantesque métropole.Attention aux bourrasques! L’atterrissage se fera dans le stade officiel du Maracaña. Vous atterrirez derrière les Diables Rouges chantonnant la Brabançonne.

Le stade sera complet et vous serez donc accueilli comme une star!»

Cerise sur le gâteau: chaque participant se qualifiera d’office à un grand jeu-concours pour tenter de remporter un voyage pour deux personnes au Brésil ou l’un des très nombreux autres lots mis en jeu durant l’ensemble de la tournée estivale.

«L’équipe travaille d’arrache-pied afin de proposer cette application partout en France,au Luxembourget aux Pays-Baségalement et est actuellementen négociation avec la ville de Casablanca au Maroc, car eux aussi souhaitent accueillir le projet»,conclutRaphaël.

Jean-François de Lavareille
Lu 235 fois
Notez