WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Faut-il nourrir les oiseaux du jardin ?



L'hiver, les oiseaux acceptent volontiers les sources de nourriture supplémentaire. Le nourrissage, qui est aussi l’occasion idéale de s’initier à leur observation, doit cependant suivre certaines règles pour éviter toute propagation de maladies.


Natagora les rappelle, à la veille du recensement annuel des oiseaux de jardin, les 2 et 3 février prochain.




Faut-il nourrir les oiseaux du jardin ?
Les espèces d’oiseaux qui passent l’hiver sous nos latitudes sont adaptées à leur environnement et n’ont, a priori, pas besoin d’être nourries. La mortalité hivernale contribue d’ailleurs à la régulation des populations et à la sélection naturelle des individus.
Cependant, l’agriculture industrielle (disparition des haies, utilisation massive de pesticides…) contribue à fragiliser des populations déjà affaiblies par les aléas climatiques. Le nourrissage peut dans ce cas représenter une bonne pratique, mais il doit respecter quelques règles de bases pour éviter la propagation des maladies et les fortes densité de chats. Le risque est en effet accru lorsque les oiseaux se rassemblent souvent au même endroit à des densités élevées, et à travers les interactions d’espèces qui ne se côtoient pas d’habitude.
Comment limiter la transmission des maladies ?
Des stratégies peuvent cependant être mises en place pour limiter la transmission des agents pathogènes. Il est important d’éliminer les graines qui s’humidifient, les graisses rances ou les mies de pain mouillées. Elles deviennent impropres à la consommation et peuvent provoquer des troubles digestifs graves ou favoriser la propagation de micro-organismes infectieux. Un toit au-dessus de la mangeoire protégera les aliments. Le nourrissage au sol se fera de préférence sur une planche de bois qui protège les aliments de l’humidité. Mélanger les différents types de nourriture est à éviter. En effet, les oiseaux rejettent souvent la nourriture qui ne leur convient pas sur le sol où elle s’altère rapidement. Pour que la nourriture soit consommée rapidement, il convient de la mettre plus souvent, en petites quantités. Enfin, il est impératif de nettoyer régulièrement les mangeoires à l'eau chaude savonneuse pour éviter tous risques de contamination et d’épidémie.
Ainsi mené, le nourrissage des oiseaux permet de profiter de leur présence et notamment de sensibiliser les enfants à l’intérêt du monde animal. Il facilite également le recensement des oiseaux de jardin, organisé par Natagora les 2 et 3 février prochain.
La meilleure aide : le jardin naturel
Bien mieux que le nourrissage hivernal, la mise en place d'un jardin naturel et diversifié est la meilleure des choses à faire pour aider les oiseaux, tout au long de l’année. Le jardin naturel est très attirant pour les oiseaux. Les plantes indigènes fournissent une nourriture riche, variée et naturelle composée de graines et d’insectes. La haie offre des graines, des baies ou des petits fruits. Le choix des espèces est vaste : ronces, sorbier des oiseleurs, merisier, saule, sureau, noisetier, aulne, aubépine, cornouiller, troène, prunellier, viorne, houx, églantier… Dans la jachère, les plantes sauvages comme les chardons, berces, carottes et graminées pourront monter en graine et attirer divers oiseaux en automne et en hiver.
 
CONSULTEZ LE SITE DE L'OPÉRATION DE RECENSEMENT
Les dix règles à suivre pour nourrir les oiseaux :
  1. Disposez de la nourriture matin et soir. Les oiseaux consomment leurs réserves alimentaires rapidement, ils ont besoin de s’alimenter souvent
  2. Nourrissez en hauteur et au sol (sur une planche pour éviter l’humidité)
  3. Changez l'eau des abreuvoirs régulièrement, évitez l'eau tiède/chaude et, surtout, n'y ajoutez pas d'additif
  4. Nettoyez régulièrement les mangeoires.
  5. Protéger les graines de l'humidité et de la pluie
  6. Ne donnez pas d'aliments salés
  7. Placez graines, mangeoire hors de portée des prédateurs
  8. Offrez des aliments variés à plusieurs endroits
  9. Ne donnez pas trop à la fois ; la nourriture doit disparaître en quelques heures
  10. Ne proposez jamais d'aliments moisis ou avariés

Natagora : Faut-il nourrir les oiseaux du jardin ?
Lu 316 fois
Notez