WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Ferme de Mont saint-jean : the place to be

Vous aimez l’histoire, le musée de l’hôpital vous attend. Vous adorez boire un produit de qualité comme du gin et une délicieuse bière. Let’s go. Vous avez envie de retrouver vos amis dans un cadre de rêve. Accessible. Vivant. Beau.



La bière Waterloo se distingue…

C’est un secret de polichinelle. Une bière est brassée à Waterloo dans la Ferme du Mont St Jean. Une micro-brasserie y a creusé son nid douillet. Les bières Waterloo Récolte et Waterloo Récolte Hiver viennent d’être médaillées au Brussels Beer Challenge, tandis que la Waterloo Récolte et la Waterloo Triple Blond ont décroché la médaille d’or au World Beer Challenge. Tadaaaaam. C’est pas beau tout cela. On ne rigole plus. Anthony Martin inscrit en lettres de noblesse sur le hall of fame de la bière . Finalement, une de belles pages houblonesques de l’histoire du Brabant Wallon
 
Le contenant, donc les mugs aussi, est fait main par un potier. Il met sept jours pour la fabriquer. Pensez-y quand vous la boirez votre bière en trois gorgées. Tout est fait pour magnifier le plaisir. Etre en adéquation avec le cadre, c’est un objectif majeur. Boire à l’ancienne dans d’anciennes briques. Le tout à quelques mètres du ring. C’est un contraste très étonnant.

 

Les grands événements

La Ferme est actuellement engluée dans les travaux de l’ex Biggs qui va  laisser la place à un énorme rond-point. On n’ose pas fixer de dates. Ceci facilitera le trafic entre la Nationale 5, la sortie actuellement rocambolesque du Média Markt, la sortie et l’entrée du ring. Ceci devrait faciliter l’accès à ce site historique qui va briller de mille feux. L’endroit est majestueux et il devrait rapidement devenir the place to be du Brabant Wallon.
 
Cette saison s’annonce grandiose au niveau événementiel avec quelques points d’orgue comme le Guinness Celtic Rock Festival au mois d’avril. Une manière de vivre comme un roux irlandais et s’éclater comme une bête. Au mois de mai, c’est le Gordon Viking Days au mois de mai avec un authentique village Viking de plus de 100 reconstituants et 60 tentes Vikings.
 
 Plusieurs clans venus de différentes contrées européennes se réuniront au sein du même village Viking dont les clans « Managarm Vikingar », « Les Loups », « Oblitae Aetates » (Les Temps Oubliés), Les « Temps Anciens », Les « Compagnons du Cerf », Les « Adorateurs de Byggvir », « Felag Öfardig Ducka », « Le Dernier Rempart », « Helgardh et ses compagnons »…

 

Un jogging historique

Et pour les sportifs, un trail articulé autour du champ de bataille. Un TRAIL historique unique et inédit avec Justine Henin et Catherine Lallemand au profit de Justine for Kids! ... Un village sous surveillance, le « Kids Village », et ses nombreuses activités sera accessible pour les enfants de 6 à 12 ans.
En plus de la performance sportive, le Waterloo Historical Trail vous fera découvrir les hauts lieux historiques de cette bataille de 1815 tout au long du parcours.
 
On ne présente plus Justine Henin, une des plus grandes championnes de tennis de tous les temps et Catherine Lallemand - 3 fois championne de Belgique de Cross, championne d'Europe de course de montagne, 4 victoires au 20 km de Bruxelles, ... Vous avez le temps de vous y préparer.

La relève est assurée…

Anthony Martin passe le relais en partie à son fils Andrew. La ferme Mont-Saint-Jean à Waterloo, classée au patrimoine wallon, a été entièrement réhabilitée par le groupe Martin avec l'aide de la Région wallonne. Le groupe privé, qui a acquis le site en 2014, entend maintenant poursuivre le développement des lieux en y installant un centre d'interprétation, un chai et diverses salles d'expositions et d’événements. Après la brasserie inaugurée il y a trois ans, Anthony Martin a dévoilé une distillerie pour boucler la première phase de reconversion de la ferme.
"Nous pensons que l'activité de distillation en Belgique va reprendre, à l'instar du secteur de la bière artisanale. Les gens reviennent vers des produits de qualité et du terroir", a-t-il détaillé.
Son fils, Andrew Martin, a entamé la production d'un gin. "Nous visons un produit 'premium', tournant autour des 45% vol. alcool", a-t-il déclaré. Hips. Soyez prudents.

Impatient de voir tourner sa propre colonne de distillation, Anthony Martin brûlait de lier un gin à sa ferme, qui servait en 1815 d'hôpital de campagne aux troupes du duc de Wellington. Il a donc confié à la distillerie de Biercée le soin de produire un gin pour la ferme, disponible actuellement. A terme, il n'est pas impossible que les deux gins coexistent sur le marché.
La capacité de la distillerie est estimée à 200 bouteilles (50 cl) par jour. Le groupe prévoit aussi de développer un whisky. Une salle pour entreposer des fûts de chêne doit encore être aménagée. De la bière pourra également reposer en barriques dans ce chai.

 

L’événementiel s’éclate…

Il manquait à Waterloo et même au Brabant Wallon un lieu historique permettant des événements de tout acabit. Avec la Ferme du Mont St Jean, c’est devenu possible avec la Grange d’une superficie de +/- 400 m2 pouvant accueillir 500 personnes. L’Orangerie accueille la partie restaurant et la salle des Templiers puis les Vergers. Franchement, un team building où une belle soirée avec des potes, c’est le nirvana. Comme on dit, cela le fait. Très chic même.
Ferme de Mont saint-jean : the place to be

Plus d’excuse

Vous aimez l’histoire, le musée de l’hôpital vous attend. Vous adorez boire un produit de qualité comme du gin et une délicieuse bière. Let’s go. Vous avez envie de retrouver vos amis dans un cadre de rêve. Accessible. Vivant. Beau.
Wawa a du nez. On sent que le printemps va mettre la Ferme du Mont Saint Jean au firmament du Brabant Wallon. Il y a toujours une belle occasion pour aller s’y poser. Il n’y a pas de mal à se faire du bien comme on dit.

 

​Le lieu familial par excellence

Enfin un endroit inter-générationnel de qualité qui plait aux anciens fans de l’histoire, aux parents qui peuvent prendre un pot et aux enfants qui peuvent s’éclater dans les jardins en sécurité. Manger, boire, apprendre, s’instruire, découvrir, … dans un décor chargé d’une belle histoire. Et puis, si l’envie vous prend d’aller faire un pas de danse sur un dance-floor, le Doctor Jack est à quelques pas. C’est tentant quand on connaît la difficulté à se garer dans le centre de Waterloo.
 
Pour les waterlootois, les brainois, les lasnois, les genappois, les carolos et même les bruxellois, c’est un endroit de rencontre idéal de rencontre. Avec un accès incroyable en voiture. Et puis dans ce cas, pas de dispute politicienne entre la commune de Waterloo et Braine l’Alleud. Cela fait du bien aussi dans le climat anxiogène des affaires politiques.

 

mont saint jean brabant wallon
Lu 677 fois
Notez