WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Genné : déménager sans se stresser ! (Déménagement Brabant wallon - Wavre - Waterloo)



«En sortant de chez le notaire, mon appartement vendu, j’ai suffoqué d’angoisse : qu’est-ce que j’avais fait là ?

J’avais envie de hurler : “Rendez-moi ma maison !” se souvient Bernadette, la cinquantaine, experte-comptable.

Pourtant je la quittais pour l’appartement de mes rêves – plus d’espace, de calme, une terrasse».

Il me fallait un professionnel du déménagement en Brabant wallon au plus vite !




Pour 76 % des habitants du Brabant wallon, que ce soit de la région de Wavre, Waterloo ou Nivelles, déménager est un stress important. Particulièrement pour les femmes, dont 82 % avouent qu’elles ont passé un très mauvais moment.
 
« Pour les êtres d’habitudes que nous sommes, le changement est toujours une épreuve d’abandon : d’objets, de murs, d’un quartier. C’est pourquoi nous en sortons si fatigués, d’une fatigue qui dépasse largement les conséquences des efforts fournis », explique le psychiatre et psychanalyste Alberto Eiguer dans L’Inconscient de la maison (Dunod 2009).


Pourtant, « il y a un merveilleux potentiel de vie dans la décision de se déplacer, c’est la manifestation du désir de vivre, d’aller vers un ailleurs », déclare la psychanalyste Virginie Megglé.

 

Etapes de vie



Selon Alberto Eiguer, « les animaux muent, les humains déménagent ». Notre lieu de vie est une enveloppe qui nous protège, reflète notre moi et les différents moments de notre existence.



Les jeunes adultes quittent le toit familial pour voler de leurs propres ailes, s’agrandissent pour s’installer à deux, devenir parents, et parce qu’ils progressent professionnellement. « Un déménagement, c’est la fin d’une période de vie, le début d’une nouvelle existence, confirme Alexandra, 27 ans, enseignante.



C’est l’occasion de se redéfinir, de se rafraîchir, de s’alléger. Je jette les vêtements que je ne porte plus, les cadeaux de mes ex… »
 
« Après la cinquantaine, c’est souvent un choix forcé, les conséquences d’un qui divorce, d’une longue période de chômage, constate Geneviève Demange, coach de vie. Les enfants ont quitté le nid, les parents prennent un appartement plus petit. Le malaise qui accompagne ce changement de lieu est clairement provoqué par une atteinte de l’image de soi : j’habite dans un endroit plus exigu, moins valorisé, donc mon moi se sent amoindri. »



Finalement, chaque nouvel habitat nous incite à nous interroger sur notre identité : « Qui suis-je ? Où en suis-je de ma vie ? Ai-je réussi ? En suis-je satisfait ? » « Inconsciemment, cela fait toujours resurgir le jour où nous avons quitté la maison des parents, affirme Virginie Megglé.


Le déménagement de mon cabinet renvoie mes patients à ceux de leur enfance et réactualise des séparations qui les ont marqués.

 

Problème = solution



Quand on est amener à déménager, il faut choisir le bon partenaire si vous avez les moyens de le faire. Si non, c’est l’esprit plan débrouille/copains/saucisson/vin rouge. Tant qu’à le faire, autant faire le bon choix. Le gagnant pour simplifier votre vie et que votre mouvance devienne un plaisir et plus une accumulation de petits problèmes.



Nous avons rencontré pour vous les déménagement Genné. Installé depuis plus de 80 dans le Brabant Wallon. A Rixensart pour être précis. Impossible de les rater puisqu’ils sont au rond-point face au Saint Quai Toile. Vous êtes passés un milliard de fois devant sans vous y arrêter.
Genné : déménager sans se stresser ! (Déménagement Brabant wallon - Wavre - Waterloo)

Déménageur, ce n’est pas un luxe



Pas réellement. Aucun déménagement est comparable mais hésiter pour une question de budget est une bêtise. Pour certains, votre principal capital, c’est votre temps. Donc, le temps, c’est de l’argent.


Pour quelques dizaines d’euros, vous pouvez déjà disposer de l’aide précieuse de l’équipe Genné.

 

Nouveau souffle



Thomas Lisen et Dany Pierret ont racheté la société en 2017 pour continuer l’oeuvre familiale. « L’aspect humain est essentiel avant, pendant et après un déménagement. Certains membres de notre équipe ont plus de 20 ans de maison. Ils ont déménagé 3 à 4 fois la même famille. Toujours avec même sourire post déménagement. Notre publicité est propagée par nos clients satisfaits. Ce sont des magnifiques ambassadeurs » déclare Thomas.

 
« Il nous arrive de déménager partout sur la planète par bateau, par avion ou par camion » enchaîne Dany Pierret. « C’est le même travail. Seuls les kilomètres changent. Nous apportons le même soin et le même service pour tous nos clients. Que cela soit des meubles Ikéa pour les plus jeunes jusqu’aux oeuvres d’art qui demandent un emballage plus particulier ».


Chaque homme de chez Genné suit une formation permanente qui lui permet de faire face à toutes les situations. De l’emballage jusqu’à la sécurité routière. Le risque zéro n’existe malheureusement pas mais force est de reconnaitre que les accidents sont très rares chez Genné.



"Une enquête de satisfaction nous conforte dans l’amour que notre équipe porte à chaque élément. Comme des cales par exemple dans les machines à tambour. Nous suivons chaque client dans la visite, l’évaluation, le devis et le transport.



Nous assurons 1.800 déménagements avec 98,2 % de clients satisfaits. Le 1,8 % d’insatisfaits est notre moteur pour arriver à 100 %.



Une charte Charte de qualité comprenant le respect, la précision et organisation, l’honnêteté, l’entraide, le système pour que chacun client soit unique, le plaisir du travail bien fait, l’engagement de tout le monde, une communication claire, une écoute permanente, de l’empathie et une discrétion indispensable, la flexibilité, la stabilité avec une création en 1931, de la rapidité et de l’efficacité, du professionnalisme et de la qualité et de la rentabilité pour les fournisseurs externes.

Les femmes d’abord…



Comme dans l’immobilier, ce sont les femmes qui décident, qui agissent et qui se bougent. Tout les services articulés autour de Genné sont en phase avec leurs attentes. Si on peut tenter un raccourci maladroit, on dira que c’est un peu comme une péridurale. Après le déménagement, les clients se disent : « Même pas eu peur ».



Retrouvez toutes leurs informations sur leur site internet 

brabant wallon déménagement genné
Lu 850 fois
Notez