WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.
Partager

Hulencourt : Culture et Golf, un festival international qui allie musique et débats, et qui les rend accessible à tout le monde !




Présenter des débats et des concerts assez « selects » au sein d’un endroit qui l’est tout autant et le tout accessible à toutes et tous c’est le Paris réussi du Directeur Artistique et fondateur Monsieur Palmo Venneri…


Rencontre avec Palmo Venneri, directeur artistique, pianiste et chef d’orchestre




 

Wawa : Comment est née l’idée du Hulencourt Festival ?
 
Palmo Venneri : Il y avait une envie du Golf Club d’Hulencourt et de son président de se diriger vers la musique classique.

Un soir alors que j’étais directeur musical du Théâtre de la Place des Martyrs un groupe de membres du Golf Club d’Hulencourt qui était dans le public sont venus me rencontrer à la fin du concert (ce soir-là je jouais avec mon ami le violoncelliste Gauthier Capuçon).
 
Nous avons discuté des possibilités d’organiser un concert à Hulencourt. Après avoir décidé de faire un premier concert d’essai avec le grand flutiste Andrea Griminelli.


Ensuite d’autres concerts ont présenté la jeune étoile du piano Simon Trpceski et le Duo Bandini Chiacchiaretta avec leur projet Piazzolla. L’intérêt des membres et du public participant c’est montré grandissant.


C’est donc tout naturellement qu’ensuite il y a eu la création d’une série de concerts à Hulencourt, de l’orchestre Hulencourt Symphony Orchestra et de Master classes. Le projet était sur les rails…
 

(Ndlr : L’orchestre Hulencourt Symphony Orchestra jouera cette année à Flagey le 19 mai 2020 et à Paris à la Fondation Louis Vuitton pour la Positive Planet Foundation dans la courant du mois de mars 2020)
 
 

 

 
Wawa : Quel est votre secret ? Comment faites-vous pour garder un équilibre entre artistes et invités de haute facture tout en gardant le contexte d’un concert privé mais à caractère public ?
 
P.V. : Très souvent il s’agit d’artistes que je sélectionne dans mon cercle d’amis proches mais aussi j’écoute les propositions de nos membres et abonnés du Festival !
 
Ceux-ci comprennent très bien le sens que l’on veut donner à l’organisation et l’approche intimiste et non lucrative que nous avons de la culture et de la musique.
 

En effet il ne s’agit pas seulement d’argent lorsque l’on parle ici d’accessibilité ou de démocratiser la culture. Il s’agit de notre mission et philosophie d’accueil !  « Nihil Melius Quam Bona Vita », rien de mieux qu’une belle vie, telle est la devise du Golf Club d’Hulencourt ! Le public est installé à quelques mètres seulement des artistes durant les prestations et ce dans une ambiance des plus intimiste…


Je me rappelle d’un concert le 1er mai 2009 dont notre salle Breughel était comble et l’orchestre de chambre de Wallonie jouait du Mozart avec Augustin Dumay. Martha Argerich qui était présente parmi le public était assise tout près d’un corniste de l’orchestre qui jouait sa partition !!


 



La proximité ne s’arrête pas là puisqu’à la sortie du spectacle l’artiste prends le temps d’aller à la rencontre de son public, de partager quelques mots, signer un autographe ou se prêter à l’exercice du selfie pendant nos cocktails dinatoires d’exception ! 

 
Qu’il s’agisse de Toots Thielemans, Alfred Brendel, Fazil Say, Philippe Jaroussky, Ana Moura, Mayte Martin qui ont pris le temps de rencontrer chaque personne en ayant exprimé le désir ou de l’ancien président français François Hollande, du philosophe Bernard Henri Levy, de l’économiste Jacques Attali, qui ont accepté de prendre un peu de distance avec la sécurité et de répondre à toutes les questions – même improvisées – posées par le public.
 
Deux maître-mots donc : proximité et convivialité.
 
 

Hulencourt : Culture et Golf, un festival international qui allie musique et débats, et qui les rend accessible à tout le monde !


Wawa : Ici on parle de très grands artistes et intervenants, quel discours tenez-vous avec eux pour les convaincre de participer ?
 
P.V. : Je me souviens lors d’un des premiers concerts que l’on a organisés ici il y a 10 ans c’était avec « les sœurs Labèque » (Ndlr : Duo de sœurs pianistes françaises, Katia et Marielle)

 
Une fois arrivées elles se sont retournées vers moi en me disant : « Palmo, c’est vrai nous sommes amis mais tu sais tout de même que nous jouons devant des milliers de personnes et nous ne jouons pas pour un public intime. De plus ici le public est à droite, à gauche, devant, derrière, … Dis-nous ce que l’on doit faire ? »
 

J’ai regardé Katia et je lui ai tout simplement dit « fait comme tu fais d’habitude chez toi, comme si tu avais invité des amis dans ton salon près de ton piano…».

 



La plupart des artistes et orateurs, conférenciers invités comprennent alors le concept et souhaite jouer le jeu, la vraie difficulté est ensuite de pouvoir convaincre les imprésarios derrière eux de la plus-value d’un tel évènement pour l’artiste ou pour le conférencier.
 

Plus de 140 artistes sont maintenant passé par le festival qui s’est créé une belle notoriété… Alfred Brendel, Toots Thielmans, Jan Lisiecki, Bernard Henri Levy, Pieter Wispelvey, Thomas Zehetmair, Guy Braunstein, le Janoska Ensemble, Francis Huster, Maria Toledo, Stefan Tarara, Yefim Bronfman, Emmanuel Pahud, Boris Berezovski, François Hollande, Michael Barenboim, Renaud et Gautier Capuçon, Jacques Attali, Alicia Nafé, notre compositeur en résidence Jacques Alphonse De Zeegant et bien d’autres…

 
Douze ans après notre création, nous sommes extrêmement fiers d’annoncer le Haut Patronage de Leurs Altesses Royales le Prince Laurent et la Princesse Claire !  
 
 



 
Wawa : Quels sont les projets pour l’avenir ?
 
P.V. : Les clubs de golf en Europe ont un esprit très traditionnel et conservateur, par contre en Australie, Japon, Chine, Nord Afrique et aux États-Unis et en Amérique latine les nouveaux Golf Club associent le Golf à la culture, l’art, le Business et au bien-être ! 

Le Golf Club d’Hulencourt ne déroge pas à la règle. Aujourd’hui après 12 ans que ce soit culturel, social, géopolitique ou sportif le club a développé une grande ouverture d’esprit. Et tout notre nouveau projet est là, faire comprendre au public que Hulencourt c’est bien plus qu’un golf !
 
De 15 à 18 évènements par an avec deux publics tout à fait différents : Concerts et Diner débats. (Avec Christophe Berti, rédacteur en chef du journal Le Soir, qui présentera les dîners-débats en collaboration avec Le Soir)
 
 

Hulencourt : Culture et Golf, un festival international qui allie musique et débats, et qui les rend accessible à tout le monde !


Diversité…

Tel est le terme qui pourrait encore résumer cette 12e édition du Festival d’Hulencourt :
  • des récitals de piano avec Petrica Daniel Ciobanu,
  • des mélodies interprétées par Antonio Serrano et s'abreuvant du jazz de Toots avec un mélange de flamenco et de blues, un trio qui se produit pour la première fois en Belgique,
  • une formation éphémère venant y faire entendre des instruments identiques, composée de Plamena Mangova, Dmitri Makhtin et Alexander Kniazev,
  • la célèbre chanteuse Noa qui rendra hommage à Jean-Sébastien Bach,
  • un hommage spécial à Beethoven lors de son 250eanniversaire avec le pianiste Nobuyuki Tsujii,
  • des musiques vocales et baroques avec l’Anton Pann Ensemble,
  • le Trio Cuerdas et le Duo Serenissima,
  • une escapade culturelle à Paris avec un concert de notre orchestre d’Hulencourt à l’auditorium de la Fondation Louis Vuitton,
  • la découverte de jeunes promesses du piano avec Alexandra Dovgan, Albert Sanz et le Janoska Ensemble.
 

Les prochains évènements au Hulencourt Festival : 
  • ​Noa,
  • Jean-Claude Trichet,
  • Anton Pann Ensemble,
  • Duo Serenissima, Ilham Kadri,
  • Trio Cuerdas,
  • Nicolas Sarkozy,
  • Nobuyuki Tsujii,
  • Alexandra Dovgan,
  • le Janoska Ensemble
  • et Alexander Kniazev.
 
 
http://arthulencourt.eu/
 
 
 
 

Hulencourt Festival
Lu 350 fois
Notez