WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

I-Dyle : un futur éco-quartier avant-gardiste sur le site de l’ancienne sucrerie de Genappe

Les partenaires Matexi et VProject se voient attribuer le marché sur les terrains de la Région wallonne

Le 13 décembre dernier, la SARSI, organisme public régional chargé d’assainir et de réhabiliter des sites industriels désaffectés dans l’ouest du Brabant wallon a officiellement annoncé aux partenaires Matexi (2/3) et VProject (1/3) qu’ils remportaient le marché pour le développement d’un éco-quartier sur le site de l’ancienne sucrerie de Genappe.



« C’est une excellente nouvelle », se réjouit Eric Schartz, Business Unit Manager de Matexi dans le Brabant Wallon.

« Nous avions soumis un projet ambitieux pour le développement d’un quartier présentant une philosophie différente des lotissements traditionnels. Pour nous, il s’agit d’un projet réellement avant-gardiste, une nouvelle façon d’habiter. »

Cet éco-quartier nommé I-Dyle, clin d’œil à la Dyle qui prend sa source dans cette région du Brabant Wallon, se niche entre le centre de Genappe, le RAVEL et la Chapelle Notre-Dame de Foy, et inclut des voiries réservées aux usagers lents pour permettre une connexion entre ces trois pôles.

« C’est un quartier réellement tourné vers le futur, où l’énergie alternative est possible et où l’accent est placé ailleurs que sur la voiture », explique encore Eric Schartz.

« Un quartier où les habitants pourront partager des activités, jardiner ensemble, organiser des fêtes, c’est-à-dire vivre ensemble. »

Au terme des trois phases de développement, ce seront quelque 291 logements qui seront mis à disposition (161 maisons et 130 appartements), mais également une coulée verte, une crèche, une salle de quartier et des commerces de proximité. En plus de ces endroits collectifs, des espaces publics comme une place, des vergers et des potagers collectifs seront également créés.

Un parcours d’artistes, deux plaines de jeux, un terrain multisports et un parcours santé viendront renforcer le caractère convivial de ce quartier qui se veut résolument « vert ». Le projet se concentre sur l’usage de techniques et de matériaux renouvelables, comme des toitures vertes, des citernes à eau de pluie, des châssis en bois, des pompes américaines, etc. Sur le plan énergétique, l’objectif d’I-Dyle est de proposer l’usage de techniques performantes qui font notamment appel aux énergies renouvelables.

« L’ensemble de nos bâtiments, qui seront soit passifs, soit à très basse énergie, présenteront des performances énergétiques qui rencontreront les exigences prévues par la Région wallonne à l’horizon 2020 », explique encore Eric Schartz. L’objectif est de cibler les jeunes ménages qui font le choix d’habiter dans un éco-quartier à un prix abordable. La vente sur plan des premiers logements devrait débuter mi-2016.

MATEXI & VPROJECT GROUP

A propos de Matexi

Matexi fait partie de Matexi Group, un holding familial privé qui exerce ses activités de développement immobilier depuis près de 70 ans, composé de l’entreprise Matexi – construction d’habitations durables et basse énergie notamment – et de l’entreprise Sibomat, et participe, à long terme, à d’autres entreprises en tant qu’actionnaire concerné.

Depuis sa création en 1945, Matexi s’est polarisée sur la réalisation de projets immobiliers qui donnaient à chacun la chance d’acquérir une habitation abordable et de qualité. En s’inscrivant dans le prolongement de la devise « Bienvenue chez vous », Matexi entend faire de chaque maison un endroit où il fait bon vivre. C’est la raison pour laquelle elle crée des quartiers qui sont une véritable source d’inspiration pour tous les acteurs qui, ensemble, peuvent mieux s’épanouir.

Matexi a ouvert 15 bureaux régionaux dont un au Grand-Duché de Luxembourg et un en Pologne, et exerce ses activités dans quelque 150 communes belges. En 2012, Matexi employait un peu plus de 300 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 243 millions d’euros. La même année, les entreprises de développement de projets et de construction de Matexi ont fourni ensemble 874 habitations et appartements.

A propos de VProject Group

Vproject est un groupe privé, fondé en 2007, actif dans l’immobilier, la construction, le multi-technique et la conception de projet. Fort de nombreuses réalisations, le groupe emploie aujourd’hui 70 personnes et investit dans les compétences et la diversité de celle-ci. Créé par Antoine Verdebout et basé à Genappe, le groupe développe aujourd’hui plus de 550 logements dans le Brabant Wallon, Bruxelles et le Namurois.

« Il était nécessaire pour notre groupe de confirmé notre position d’opérateur résidentiel important en Wallonie à travers le concours de la sucrerie. Genappe est une ville ou la qualité de vie est très appréciable et nous devons la préserver. C’est pour cela que notre groupe qui y est lui-même situé a participé à ce projet qui reflète cette qualité de vie tant en termes environnemental et énergétique que d’un point de vue urbanistique et architectural », explique Antoine Verdebout CEO du groupe.

WaWa Magazine
Lu 1942 fois
Notez