WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

L’Ecole Européenne de Bruxelles Argenteuil : Une réponse à l’absence d’École européenne pour le public général à Bruxelles.



C’est sur le campus historique du château d’Argenteuil, à 15 kilomètres de Bruxelles, que se tient l’EEBA, une école internationale proposant, des maternelles aux secondaires, le curriculum multilingue des Écoles Européennes.


Première école agréée en Belgique depuis 2016 et quatorzième en Europe, cette école en pleine croissance montre combien le modèle des écoles européennes est adapté au besoin croissant de multilinguisme à Bruxelles et correspond aux familles dont les parents sont souvent issus de pays différents.


Les écoles européennes facilitent l’intégration, l’ouverture et le respect des autres cultures, entre autres grâce à l’apprentissage des langues par des professeurs de langue maternelle.




Une École Européenne ouverte à tous


L’ouverture d’EEBA a permis d’ouvrir une cinquième école européenne à Bruxelles face à la surpopulation des quatre écoles actuelles. 

De plus, elle répond à l’objectif du Parlement européen d’ouvrir le Baccalauréat européen à d’autres élèves que ceux des Écoles européennes  
 
 
En tant qu'École européenne agréée, elle n’est en effet pas tenue d’accueillir en priorité les enfants de fonctionnaires, contrairement aux quatre Écoles européennes déjà présentes à Bruxelles. Ce faisant, elle résout une forme de discrimination dans la capitale européenne entre les élèves de langue maternelle étrangère, depuis longtemps pointée du doigt par les associations de parents.  

 
L’Ecole européenne de Bruxelles-Argenteuil, en devenant la quatorzième Ecole européenne agréée en Europe, a fait de la Belgique une pionnière en termes d’enseignement européen et d’ouverture du système. Il existe aujourd’hui 20 Ecoles européennes agréées aujourd’hui. 

Une réelle demande

L’Ecole Européenne de Bruxelles Argenteuil : Une réponse à l’absence d’École européenne pour le public général à Bruxelles.


La croissance rapide de l’Ecole européenne de Bruxelles Argenteuil, qui compte plus de 300 élèves en cinq ans seulement après son ouverture au public, démontre l’existence d’une demande réelle et concordante des familles sur ce segment du secteur scolaire.  


De nombreuses familles que leur travail a attirées auprès de la capitale européenne ont, en rejoignant l’EEBA, l’occasion de s’intégrer dans le paysage belge tout en répondant aux exigences d’une carrière internationale au sein des différents pays membres de l’Union.
 
Ce campus offre au quotidien une démonstration vivante des valeurs de multi culturalité et de multilinguisme qui sont au fondement de l’Union européenne. 

D’importantes retombées économiques et une croissance en termes d’emploi



Le succès rencontré par l’Ecole européenne de Bruxelles-Argenteuil démontre largement la pertinence du modèle des Ecoles européennes agréées dans la région de Bruxelles-Capitale.  

Outre les importantes retombées économiques de cette croissance en termes d’emploi (l’école occupe à l’heure actuelle une cinquantaine de temps-plein), de nombreux partenariats avec la commune, les centres sportifs et culturels ont apporté une contribution importante à la croissance locale, à travers les locations de maisons par les familles, les visites aux restaurants, aux commerces variés ainsi qu’aux centres médicaux.  
 
L’économie régionale se voit bénéficier des familles que l’école draine dans la région et dont un bon nombre fait le choix de s’installer auprès de l'école qu’ils ont au préalable choisie pour leurs enfants.  

 

Le Baccalauréat Européen, le Baccalauréat International et le CESS

L’Ecole Européenne de Bruxelles Argenteuil : Une réponse à l’absence d’École européenne pour le public général à Bruxelles.


Face à une croissance prometteuse, l’EEBA a décidé d’élargir son offre en termes de programmes éducatifsdélivrés aux élèves de l’école, afin que ceux-ci puissent choisir le diplôme qui leur conviendra le mieux.
 

Ainsi l’EEBA se voit offrir à ses élèves à partir de septembre l’accès aux diplômes suivant :
  • Au programme Européen
  • Au programme International 
  • Au programme belge

Réduction de minerval et bourses d’étude

 
L’EEBA a tenu son engagement d’accorder des réductions de minerval, totales ou partielles, afin de permettre à des élèves dont les familles ne sont pas en mesure de s'acquitter d'un minerval, de profiter de son système d'enseignement. 


Il faut savoir qu’un élève coûte à toute école, subsidiée ou pas, aux alentours de 12 000  à 16 000 euros. Le choix de l’école, association sans but lucratif, est de maintenir une politique de prix adaptée aux coûts.
 

De grandes ambitions



EEBA ne s’arrête pas là. D’autres projets sont en cours de développement. Une crèche devrait voir le jour sur le site de l’école dans le futur. 


L’école s’est également engagée à devenir une école verte.  Grâce à son projet de permaculture qui a débuté cette année, 150 arbres comestibles ont déjà été plantés. 


 
Informations & Renseignements
Ecole Européenne de Bruxelles Argenteuil
Drève d'Argenteuil, 5
1410 Waterloo 
Tél: 02 357 06 70
 
Contact : Félix de Mérode - fm@eeba.be
 

Historique du Château

Le château d’Argenteuil a été fondé en 1837 par le Comte Ferdinand de Meeûs et achevé en 1847. Immédiatement après sa construction, le château a pris feu.

Le comte jouait alors aux cartes avec le Duc d'Arenberg au palais d’Egmont à Bruxelles lorsqu'un homme s'est précipité dans la chambre et leur a annoncé « Argenteuil est en feu, Monsieur ! Qu'est-ce qu'on fait ?" Il décida de rester là et de ne rien faire car le temps de revenir au château celui-ci serait déjà tout en cendres.

Très vite la reconstruction est entamée. Ferdinand de Meeûs s'entretient avec l'architecte Jean-Pierre Cluysenaar sur le style des châteaux en Belgique et explique « nous avons besoin d'un autre style que le léopoldien. » Cluysenaar décide alors de reconstruire en partie le château du style majestueux qu’on lui connaît encore aujourd’hui.


En 1929, l'homme d'affaires américain Wiliam Hallack Tuck, proche du président Hoover, achète le site d'Argenteuil. Il décide de construire un autre château, également sur le site d'Argenteuil, maintenant dit "Châteaux du Tuck", à ne pas confondre avec le château d'Argenteuil.


Après la deuxième guerre mondiale et l’occupation par l’armée allemande, le gouvernement belge devient propriétaire du château et y installe une école qui de fil en aiguille change de projet pédagogique en devenant en 1993 une école suédoise et internationale jusqu’à devenir en 2020 une école européenne. Depuis 1993 le château appartient au Fonds Reine Astrid en mémoire de la Reine des Belges d’origine suédoise. L’engagement du Fonds est de pourvoir à ce que le château garde sa vocation d’école et puisse offrir un cadre unique pour la transmission des valeurs et de l’éducation.


En 2016, Félix de Merode, décide avec des passionnés de l’éducation et avec les membres du Fonds Reine Astrid de créer l'EEBA, Ecole Européenne de Bruxelles-Argenteuil, première école européenne agréée en Belgique et quatorzième en Europe. “Nous avons commencé avec 19 étudiants et nous avons grandi petit-à-petit jusqu’à arriver en 4 ans à dépasser les 250 élèves. Le domaine peut accueillir jusqu’à 650 élèves”, explique Félix de Merode.


L’objectif entrepreneurial de l’école européenne et du Fonds Reine Astrid est de créer un pôle éducatif et culturel et de faire rayonner ce château et ce domaine qui est intimement lié à l’histoire de la Belgique.


Ancienne propriété des Ducs de Bourgogne, il est aujourd’hui le siège d’une école européenne et internationale qui accueille de plus en plus une communauté d’élèves qui viennent des quatre coins du monde. Alors que l’école ne reçoit pas de subsides, elle crée de l’emploi et arrive à maintenir la propriété pour que celle-ci puisse y accueillir de nombreuses personnes, non seulement avec l’école mais également par des évènements et des séminaires, concerts ou autre.


La dimension écologique et humaine est également au cœur des projets exploités sur le site. L’école essaye malgré les coûts importants d’accueillir et d’offrir des bourses d’études aux élèves dont les parents ne pourraient pas se permettre une école privée.


Des sponsors participent également à développer les nombreuses initiatives du domaine. Ainsi en 2020 a vu jour le projet de permaculture. En 2021 l’accent va pour développer le pôle musical de l’école. La musique jouit d’un rayonnement unique dans la commune de Waterloo grâce à la chapelle musicale mais également à l’école Musica Mundi et une académie de musique très performante.


Le cadre du château d’Argenteuil est unique, au bord de la merveilleuse forêt de Soignes, à deux pas de Bruxelles et au cœur du Brabant wallon. Écrin historique, culturel, écologique et patrimonial admirable, ce site et ceux qui l’occupent sont impatients à l’idée de développer les activités qui rendront à cette belle au bois dormant tout son charme et sa splendeur mais de manière contemporaine.

L’Ecole Européenne de Bruxelles Argenteuil
Lu 558 fois
Notez