WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

LLN , Atelier Jean Vilar : Belles de nuit Pedro Romero - Création mondiale

Dans sa vitrine aux néons fluos, Rose attend le client. Alors qu’elle vient de décommander son rendez-vous de ce soir, elle voit débouler dans son salon Nacho, un clandestin argentin poursuivi par la police.



LLN , Atelier Jean Vilar : Belles de nuit Pedro Romero - Création mondiale
Qui est Rose ? Une femme qui recueille, soigne, apaise les hommes. De chacun, elle garde une trace dans ses carnets méticuleusement tenus et régulièrement consultés par Muriel, sa femme de ménage. « Paul. 52 ans. Pompier. Tatouage de Sphinx sur la fesse gauche. Fait la besogne en fredonnant des airs d’opéras. 60 ... »

Mais Rose est aussi la femme d’un seul homme – Toni, son mec et son mac – pour qui elle est unique et pourtant partagée.

Nacho quant à lui s’est exilé par amour et, trahi, se retrouve traqué par la police.

Entre la prostituée au grand cœur et l’homme blessé, une même soif de liberté et d’indépendance, un même désir de rentrer dans la norme. Est-il possible de changer de vie après un mauvais départ ?


Pedro Romero écrit et interprète ce texte émouvant, chargé d’espoir, mais non dénué d’humour ! Il y a 10 ans, vous avez pu le voir dans En attendant Monsieur Jo, lors d’une prise d’otage rocambolesque, au Théâtre Blocry. C’est encore une fois la police qu’il fuit dans Belles de nuit...

Il sera accompagné sur scène par Stéphanie Van Vyve, une Rose/Muriel touchante de vérité. Le texte a été créé au Festival Royal de Théâtre de Spa en 2014 et le succès était au rendez-vous !


« L’illusion, aiguisée par la mise en scène rythmée et millimétrée d’Alexis Goslain, est tellement parfaite qu’on oublie souvent qu’il n’y a finalement que deux comédiens sur scène. » Catherine Makereel, Le Soir, août 2014

« Avec dextérité, d’un changement d’accessoire, ils (les comédiens Pedro Romero et Stéphanie Van Vyve) se glissent dans le peau de l’un ou de l’autre d’une manière impressionnante.

Leur jeu extrêmement précis et charismatique touche juste (...).»

Camille de Marcilly, La Libre Belgique, août 2014

Une production de l’Atelier Théâtre Jean Vilar et du Festival Royal de Théâtre de Spa. Ce texte a bénéficié d’une bourse d’écriture de la SACD.
Les à-cotés Jeudi 26.03, à l’issue du spectacle, rencontre avec les artistes au bar du théâtre.
 
Du 19 mars au 3 avril 2015 au Théâtre Blocry
Place de l’Hocaille - 1348 Louvain-la-Neuve Représentations à 20h30 sauf le jeudi à 19h30 et le dimanche à 16h Infos et réservations : 0800/25 325 – www.atjv.be 

Lu 243 fois
Notez