WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

La mémoire des guerres qui ont marqué le Brabant wallon



On ne le sait pas toujours, mais le Brabant wallon a toujours été une terre de guerres. Au fil des siècles, nombreuses ont été les troupes belliqueuses à le traverser, à y guerroyer, à y livrer bataille



On ne le sait pas toujours, mais le Brabant wallon a toujours été une terre de guerres. Au fil des siècles, nombreuses ont été les troupes belliqueuses à le traverser, à y guerroyer, à y livrer bataille. Certaines de ces dernières firent même entrer des localités brabançonnes  dans l’Histoire universelle. Tel est l’objet des « Mémoires de guerres en Brabant wallon »,
le nouvel opus d’Yves Vander Cruysen.

De la guerre de succession d’Espagne, qui causa tant de dégâts dans l’Est du Brabant wallon au dernier conflit mondial, encore dans bien des mémoires, ce sont quatre siècles de carnages, de drames, de sacrifices, d’actes héroïques aussi qui sont racontés, au travers de nombreux témoignages inédits, par Yves Vander Cruysen, chroniqueur historique bien connu des Brabançons wallons mais qui intervient aussi régulièrement dans les émissions historiques belges ou françaises. Il rappelle, par exemple, les années d’escapades du Duc de Marlborough en Roman Païs de Brabant ou le rôle des Brabançons dans les révolutions brabançonne et belge des XVIII ème et XIX ème siècles. Il se souvient des massacres causés par les Allemands durant la Première guerre mondiale et des héros de celle-ci. Il évoque ainsi les drames vécus à Linsmeau, Sart-Risbart, Ottignies ou Plancenoit. Il nous fait découvrir que l’arrondissement de Nivelles se retrouva, dès 1917, en Province de Hainaut et qu’il eut à gérer des dizaines de milliers de réfugiés français.

Avec la complicité de 250 témoins de la Seconde guerre mondiale, rencontrés par ses soins dans les années 1990, il nous conte, entre autres, l’histoire de la ligne KW, des combats sur la Ghète et sur la Dyle, des bombardements de Nivelles et d’Ottignies, des premières heures de la résistance, des affres de la collaboration, des joyeusetés de la Libération et des lendemains qui déchantèrent. Ou comment un habitant de Bousval a eu le privilège mais aussi la responsabilité de choisir la date du Jour J.

Une centaine de photographies inédites illustrent cet ouvrage-témoignage, préfacé par le gouverneur Gilles Mahieu, qui vise, à l’heure où l’on commémore le centième anniversaire de la fin de la Première guerre mondiale, à se souvenir de tant de sacrifices pour que vive la Paix.
 

livre histoire guerre brabant wallon vander cruysen
Lu 282 fois
Notez