WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Le Brabant wallon, un exemple en matière de plan cyclable




Le Brabant wallon a accueilli une délégation du Département D’Ille-et-Vilaine en France pour s’inspirer de la politique cyclable en Brabant wallon ces 7 et 8 octobre.




Le Brabant wallon, un exemple en matière de plan cyclable
 
Cette délégation était composée d’élus, Messieurs André Lefeuvre, Roger Morazin, Thierry Travers et Louis Pautrel, et de techniciens, Messieurs Pierre Ewald, Jean-Philippe Dussart et Madame Françoise Morain Giffrain.

 
Elle souhaitait pouvoir comprendre comment le Brabant wallon, à travers son plan cyclable, développe en partenariat avec ses 27 communes un maillage cyclable à l’échelle du territoire.


 
Elle a pu, durant deux jours, découvrir les derniers tronçons réalisés à Lasne et Chaumont-Gistoux, discuter avec un conseiller en mobilité communal, rencontrer notre partenaire Pro Velo, visualiser le tracé de la Transincourtoise et de la ligne 115, future première autoroute à vélo du Brabant wallon.



En outre, elle a pu discuter avec M. Mathieu Michel, Président du Collège, et M. Marc Bastin, Député en charge de la mobilité, des aspects politiques de la mise en chantier du plan cyclable.

 
Face à l’accroissement démographique et économique, la mobilité est un enjeu important de notre territoire, et de nombreux acteurs y travaillent. Le Brabant wallon a fait le choix d’agir en matière de mobilité alternative et plus particulièrement en développant un important volet cyclable dans sa politique.


 
Cette politique cyclable se décline en de nombreuses actions qui sont menées tant en partenariat avec les communes que le monde associatif actif dans le Brabant wallon.



Elle se concrétise au quotidien par l’éducation au vélo dans nos écoles, des primes à l’acquisition de vélos électriques ou encore le développement d’un important réseau cyclable de 1 050 km à l’échelle du Brabant wallon sur lequel des investissements importants sont consentis avec les communes pour l’aménagement de cheminements cyclables sécurisés et confortables.



 
Le projet, porté par le Brabant wallon et ses 27 communes, vise à développer un réseau cyclable cohérent au-delà des frontières communales, permettant de réaliser des itinéraires supra-communaux et de relier les différentes entités et pôles d’attraction de notre territoire.




Ce réseau est balisé sous la forme d’un réseau à points-noeuds et fait l’objet d’investissements tant en matière de confort que de sécurité. Conscient que le travail est important, un plan d’investissement est en cours de réalisation afin de le sécuriser et l’aménager. Le Brabant wallon y consacre près de 2 millions par an. L’aménagement complet du réseau s’étalera sur les dix ans à venir.


 
Ce réseau, qui a une vocation tant utilitaire que touristique, a pour objet d’accroître la part du vélo pour rejoindre une gare, son lieu de travail, l’école mais également d’attirer sur notre territoire les touristes à vélos.



 

Le Brabant wallon, un exemple en matière de plan cyclable
Lu 232 fois
Notez