WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Lucky Luke à Waterloo: 75 ans déjà… et une triple inauguration!

Le 7 décembre 1946, le personnage de Lucky Luke apparaît pour la toute première fois dans un hors-série du journal "Spirou". C'est à Waterloo.



C'est à Waterloo, au n°10 (aujourd'hui devenu le n°18) de l'avenue Belle-Vue que le "lonesome cow-boy" prend vie, sous les traits de crayon du dessinateur Morris.


Cette date symbolique a été retenue par les autorités communales pour inaugurer la nomination d'un carrefour, 4 plaques de rue et un panneau didactique, tous liés à 4 célèbres auteurs et illustrateurs de BD qui ont vécu dans la Commune.




Lucky Luke à Waterloo: 75 ans déjà… et une triple inauguration!


Véritable refuge pour les artistes en quête d'inspiration et de calme, Waterloo est choisie en octobre 1946 par Jijé (Joseph Gillain de son vrai nom), dessinateur et directeur artistique du "Journal de Spirou".

Il s'y installe avec sa famille et 3 jeunes auteurs pris sous son aile : Willy Maltaite (alias Will, recueilli chez lui au début de la guerre alors que ce dernier n’avait que 14 ans), André Franquin mais aussi Maurice de Bevere (alias Morris). À cet instant, le quatuor est bien loin d'imaginer son incroyable destin ni à quel point "La Bande des 4" marquera de son empreinte le 9e Art.

 

La belle époque

Durant un peu moins de 2 ans, la plus grande chambre de la maison située au n°10 de l'avenue Belle-Vue se transforme en atelier professionnel, le tout premier de BD belge ! 


C’est là que Morris finalise "Lucky Luke". Le cow-boy du Far West qui "tire plus vite que son ombre" sera édité sous le titre "Arizona 1880" pour la première fois dans un hors-série du "Journal de Spirou" (appelé "Almanach 1947"), le 7 décembre 1946.
 
Aucun des protagonistes ne se doute que Lucky Luke deviendra l’un des plus gros succès de l’histoire de la bande dessinée avec plus de 300 millions d’albums vendus dans le monde !


Jusqu'en 1948, la villa waterlootoise se transforme en "laboratoire bouillonnant d'idées", sorte de berceau d'une partie de la bande dessinée moderne, d'où jailliront les prémices de "L’école de Marcinelle" (style associé au "Journal de Spirou", aussi appelé "atome" et qui se caractérise par des dessins caricaturaux, de gros nez, des bulles arrondies…).

Cela, jusqu'en août de cette même année, quand la famille Gillain (celle de Jijé), accompagnée de Franquin et Morris, embarque pour New York (direction les studios Disney) où leurs aventures continuent, loin de notre Commune.


 

Retour en 1996 puis en 2021


L'histoire ne s'arrête pas là : en 1996, Morris (73 ans) revient nous rendre visite à l'occasion d'une exposition sur "La Bande des 4". Il est alors fait "Citoyen d’honneur" de Waterloo. Dans son discours, il confirme : "C’est ici, dans les ateliers de Jijé situés avenue Belle-Vue, que Lucky Luke est véritablement né !".


Afin de perpétuer la mémoire et l'héritage de ces grands hommes aujourd'hui décédés, mardi 7 décembre 2021, en présence de la presse, la bourgmestre Florence Reuter, les organisateurs du "Waterloo BD Festival" (prévu les 20, 21 et 22 mai 2022) qui sont à l'initiative de cette idée, quelques membres du Collège communal et plusieurs proches de Jijé, Franquin, Will et Morris, ont inauguré :
 
  • 4 plaques de rue (qui ne changeront pas les appellations "administratives" de ces artères) aux noms des artistes, dont 2 sont placées avenue Belle-Vue et 2 drève de la Meute ;
  • un panneau didactique expliquant la raison de l'installation de ces plaques de rue ;
  • la nomination du carrefour de la "Bande des 4", situé au croisement de l'avenue Belle-Vue et de la drève de la Meute.
  La cérémonie s'est achevée par une réception en très petit comité, dans le jardin de la maison qui abritait les anciens ateliers de Jijé, devenue aujourd'hui un domicile privé dont le propriétaire a exceptionnellement accepté d'ouvrir les portes.

 

Lucky Luke à Waterloo: 75 ans déjà… et une triple inauguration!

Lucky Luke à Waterloo: 75 ans déjà… et une triple inauguration!

Lucky Luke à Waterloo: 75 ans déjà… et une triple inauguration!
Lu 156 fois
Notez