WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.
Partager

Mesures pour la protection des hérissons



Avec le retour du beau temps, l’envie de profiter de son jardin se fait ressentir.


De nombreux outils existent pour nous aider à entretenir notre jardin et nous faciliter la tâche.


Pourtant, les débroussailleuses, tondeuses et autres coupe-bordures représentent souvent des dangers mortels pour notre faune locale.




Mesures pour la protection des hérissons
Silencieux et automatisés, les robots tondeuses en particulier peuvent causer de graves dommages aux occupants de nos jardins.
 
Ces machines sont souvent programmées pour fonctionner en continu et nombre d’entre elles continuent leur travail la nuit, période d’activité importante pour certaines espèces.

Actifs la nuit et se roulant en boule devant le danger, les hérissons font partie des grandes victimes de ces machines. De nombreux centres de revalidation pour animaux sauvages observent ce phénomène et lancent un cri d’alerte.


Malheureusement, de plus en plus de hérissons sont retrouvés blessés et peu d’entre eux survivent de leurs blessures. Les hérissons ne sont pas les seuls concernés : d’autres espèces risquent des blessures mortelles telles que les orvets par exemple.

 
L’utilisation en continu de ces outils d’entretien réduit la capacité d’accueil de votre jardin pour la faune. Par exemple, l’apparition de fleurs desquelles dépendent un grand nombre de papillons, d’abeilles et autres insectes.



 

Quelles solutions ?

  Il est tout à fait possible de continuer à entretenir son jardin avec des outils mécanisés en réduisant au maximum les risques pour la faune.

• Il est conseillé d’utiliser ces machines en journée uniquement. Il ne faut surtout pas les programmer pour fonctionner à l’aube, la nuit ou au crépuscule.
• Le choix d’un modèle un peu plus bruyant peut aider à réduire les risques d’accident. Averties par le bruit, certaines espèces s’enfuiront avant le passage de la tondeuse.
• L’utilisation ponctuelle et raisonnée de ces machines permet à la nature de se développer et à rendre votre jardin plus accueillant pour la faune.

 

Et pourquoi pas un jardin au naturel ?

  Rien de plus simple, il vous suffit de délimiter quelques mètres carrés de votre jardin et de ne plus y faire passer de tondeuse. La végétation reprendra spontanément, vous pourrez aussi semer un mélange de graines d’espèces mellifères ou de prés fleuris.
Ce petit coin de nature deviendra un lieu de prédilection pour les insectes, oiseaux et hérissons... et c’est toujours ça de moins à tondre !
 

Pour plus d’informations et de conseils pour un jardin « nature »  

Lu 170 fois
Notez