WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Ophélie Fontana, la divine brabançonne


Arrivée en 2006 à la RTBF, la jeune journaliste d’origine italienne a immédiatement irradié nos petits écrans en couvrant le Tour de France.


Formée à l’ULB d'où elle sort en 2001, elle présente d’abord le "6 Minutes", ensuite le "12 Minutes" et depuis 2017, c'est en duo avec Jonathan Bradfer qu'elle est aux commandes du "15 Minutes", journal diffusé à 19 heures sur la deux.






 La joie de vivre d'Ophélie Fontana, sa spontanéité et sa simplicité en ont fait une habituée des bêtisiers annuels et ses fous rires sont légion, pour notre plus grand bonheur.


Un atout charme de la RTBF, c'est incontestable ! Mais Ophélie c'est aussi la générosité et l'engagement. En savoir plus sur cette presque quadra de notre région….

Journaliste humainement engagée...



La journaliste au grand cœur n’hésite pas à s’enfermer avec Sarah de Paduwa et Cyril dans le studio de verre de Viva for Life. Pleurer de rire, elle fait régulièrement mais elle peut aussi nous fait pleurer d’émotion. On découvre une Ophélie animée d’un enthousiasme débordant, attentive, empathique, généreuse et...déguisée pour la bonne cause.



Impossible de résister !


Si elle est sans doute une des journalistes les plus douées de sa génération, elle est aussi une des figures les plus attachantes du petit écran. Rappelons que cette action a enregistré plus de 4 millions de dons destinés à aider des familles qui basculent dans la précarité. Viva for Life revient à Nivelles en décembre prochain et l’appel à projets Viva for Life 2018 est lancé et ouvert jusqu’au 17 octobre.
 



Sur tous les fronts 


Coupe du monde oblige, la RTBF a revu la répartition de ses présentateurs. C’est ainsi qu’Ophélie Fontana a été remplacée par Sacha Daout sur le plateau du JT de 13h pour assurer, dans le cadre de l’Epopée Russe, le "Journal des Diables", un magazine de 6 minutes sur les résultats sportifs mais aussi sur tous les à-côtés de la compétition. Pendant ce temps, son collègue et mari Vincent Langendries est en Russie.


Ophélie est une habituée du sport puisqu’elle a régulièrement collaboré aux grands événements comme le Tour de France en 2006, les JO de Londres en 2012, les JO du Brésil en 2016 et l’été dernier, elle a encadré les matches en direct lors de l’Euro de foot féminin. La Coupe à peine terminée, la belle nous a fait vivre les festivités du 21 juillet. Tout de jaune vêtue, elle a fièrement servi notre belgitude, à l’instar du thème de cette année, et donné de l’éclat à nos couleurs nationales.



On attend maintenant avec impatience la nouvelle grille de la rentrée et la bonne humeur façon Ophélie Fontana.
 



Un couple médiatique, une famille qui compose 


C’est évidemment Boulevard Reyers que les deux journalistes se sont rencontrés. Ils se sont dit oui lors d'une cérémonie orchestrée le 2 septembre 2016 à Court st Etienne où le couple a fêté l'événement avec familles, amis et collègues.


On citera François De Brigode, Elodie de Sélys, Benjamin Deceuninck, Justine Katz, ainsi que la famille Borlée.



Il y a trois ados à la maison, un garçon et une fille de 22 et 18 ans chez Vincent, une fille de 12 ans chez Ophélie et tout ce petit monde joue la carte de la famille recomposée, dans une totale harmonie.



L’amour au travail, c’est donc possible ?



En tout cas, c’est courant, les statistiques le prouvent. Mais si certains trouvent cela compliqué, ce n’est pas le cas de Madame Langendries-Fontana qui apprécie ne pas perdre de temps à raconter sa journée de travail. Puisque Vincent sait déjà tout…



Et puis, les amoureux se croisent peu à la RTBF, ils ne partagent pas le même bureau, pas non plus le même étage.
 




Qui est la belle Ophélie ?


Journaliste au professionnalisme certain, présentatrice au capital sympathie affirmé, passionnée d’info et de sport, super maman, comme la plupart des femmes, Ophélie aime la mode.


Et son dada, ce sont les sacs à main. Elle adore les chaussures mais voue une véritable passion aux sacs ! Grands sacs, petits sacs, voire mini, elle fonctionne au coup de cœur !



Et que trouve-t-on dans le sac d’Ophélie Fontana ? Des photos de sa fille Léa, of course mais aussi des carnets, où elle note tout. Tout ce qu’elle ne veut pas oublier, tout ce qui concerne le boulot, la vie privée, un nouveau projet...



Capable de faire des confidences, elle n’hésite pas à avouer avoir conservé ses doudous d’enfance. Là, elle nous fait carrément craquer !


 




Pas vraiment fan des endroits à la mode et des soirées mondaines, elle n’a pas non plus adopté l’adage “Pour vivre heureux, vivons caché”.


D’ailleurs si vous la croisez dans le Brabant wallon, elle vous accorde aisément un sourire et peut-être un peu de temps. Simplicité, gentillesse et cool attitude d’une femme qui a les pieds sur terre et qui n’a pas fini de nous en raconter.
 

Ophélie Fontana | Wawa Magazine -Brabant wallon
Lu 1104 fois
Notez