WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Première en Europe ! Lancement d’une option inédite et exclusive en Sciences spatiales dans deux écoles provinciales du Brabant wallon



Dès la rentrée prochaine, le CEPES de Jodoigne et l’IPET Nivelles ouvriront une nouvelle option en « Sciences spatiales », une première européenne.




Soutenu par ses équipes éducatives, le Brabant wallon a souhaité aller encore plus avant et développer un projet scientifique novateur.

Dès le mois de septembre, et en exclusivité européenne, une option de l’enseignement secondaire général Sciences spatiales ouvrira dans deux de nos établissements, le CEPES à Jodoigne et l’IPET à Nivelles.

Un projet orientant et innovant construit en collaboration avec l’European Space Agency, via le projet ESERO (European Space Education Resource Office) et avec l’Euro Space Center (ESC) soutenu par une convention de partenariat solide.
« Nous pouvons nous réjouir et être fiers de l’ouverture d’une telle option au sein de nos écoles. Les Sciences spatiales sont une véritable ouverture vers les métiers scientifiques, les débouchés sont multiples et n’amènent pas uniquement à une carrière d’astronaute. » Isabelle Evrard, Députée provinciale de l’enseignement.

La collaboration porte principalement, dans un premier temps, sur la formation de nos enseignants appelés à enseigner dans cette option. Tant ESERO que l’Euro Space Center, via leur cellule pédagogique, proposent de les aider à acquérir les compétences spécifiques à l’enseignement des matières tant au niveau des sciences de bases (physique, chimie, biologie) que dans les domaines du codage et de l’astronomie.

Dans un second temps, la mise à disposition d’experts dans les différents domaines pour des séances de cours spécifiques, l’accompagnement dans la concrétisation de différents projets, l’organisation et la programmation d’interventions, webinaires, visite de centre de recherches, d’entreprises... seront proposés à nos élèves et à nos enseignants. Des stages pourront être organisés, soit dans un programme déjà établi par l’ESC, soit des stages spécifiques à la demande des écoles. Ces stages seront proposés à des tarifs très préférentiels.
 
Le secteur spatial est en plein développement.
 


Il est donc important de permettre aux jeunes élèves de l’enseignement secondaire de découvrir ce secteur et de se préparer au mieux à la poursuite d’études supérieures de type court ou long.

La création du cours de codage au 1er degré allait déjà dans ce sens, l’aspect codage – informatique étant très important au niveau spatial.

Par ailleurs, nos écoles sont déjà équipées de laboratoires de sciences et plus particulièrement de physique très performants.

La nouvelle option en Sciences Spatiales est particulièrement intéressante au niveau des mathématiques, des sciences, du codage et des langues modernes. De plus, au CEPES Jodoigne, elle pourra même être suivie en immersion anglaise.
 
« Pour nos jeunes qui grandissent dans un monde dont les besoins et les enjeux évoluent chaque jour, l’accès aux sciences spatiales les ouvre davantage encore à l’universalité des défis à relever. » Tanguy Stuckens, Président du Collège provincial du Brabant wallon.
 
Le Brabant wallon fait de l’enseignement une de ses priorités. La création d’un pôle pédagogique, l’installation du WiFi dans toutes ses écoles, en exclusivité francophone, l’instauration d’un cours de codage au premier degré de l’enseignement secondaire et maintenant l’ouverture de l’option Sciences spatiales sont autant de projets qui font de cet enseignement un fleuron de la politique provinciale.

Première en Europe ! Lancement d’une option inédite et exclusive en Sciences spatiales dans deux écoles provinciales du Brabant wallon
Lu 92 fois
Notez