WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Première pierre au stade régional de hockey



Un moment symbolique très attendu s’est déroulé le 18 octobre dernier : la première pierre du futur stade régional de hockey a été posée au stade Justin Peeters à Wavre.





 
Le stade de football du centre de Wavre deviendra le temple des hockeyeurs, dès le printemps 2025.


Le hockey est un sport qui a le vent en poupe en Brabant wallon.

Le stade accueillera le Lara, le club local, un peu à l’étroit dans ses installations actuelles, mais aussi les équipes nationales belges (Red Panthers et Red Lions), des jeunes hockeyeurs prometteurs et enfin les meilleures équipes nationales lors de la coupe du monde 2026 que la Belgique organise conjointement avec les Pays-Bas. 



 



C’est en juillet que le projet s’est débloqué, avec la décision du gouvernement wallon d’octroyer un subside supplémentaire de 412.577 euros pour la concrétisation du stade régional de hockey.
 
Le projet a connu de nombreux obstacles dont les inondations de 2021 mais aussi la forte augmentation des coûts des matériaux de construction.


Des obstacles qui ont fait exploser le budget. Les 5,8 millions initiaux se sont transformés en 9,2 millions. Finalement, les différents partenaires ont accepté de revoir leur participation à la hausse.


Le Brabant wallon a ainsi débloqué 1 million d’euros, la Région wallonne : 4 millions, l’association royale belge de hockey (ARBH) et le Lara hockey club de Wavre : 2,3 millions et la régie communale autonome (RCA) de Wavre : 2 millions. 

 


Terrain durable et protégé


Concrètement, le site accueillera un terrain sec et non pas un terrain mouillé, comme les terrains habituels de hockey, dans un souci de « durabilité ». Le stade sera équipé d’un système de récupération des eaux de pluie, de panneaux photovoltaïques et de pompes à chaleur. Un fossé permettra d’absorber l’eau en cas de fortes pluies et des clapets anti-retour éviteront les remontées d’eau de la Dyle qui coule à deux pas. 


Pour les spectateurs, le stade comptera 4.000 places assises : 2.800 dans la tribune actuelle qui sera rénovée et 1.200 places dans une tribune non couverte qui sera construite de l’autre côté du terrain.


Et pour les grands événements, comme la coupe du monde, des tribunes mobiles seront ajoutées pour atteindre une capacité de 10.000 places. 


Les travaux devraient se terminer pour le printemps 2025. 


 

Première pierre au stade régional de hockey
Lu 574 fois
Notez