WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Situation COVID en BW : Les chiffres!



#EnsembleContreCorona ! 6 règles d’or & 11 millions de raisons de tenir bon.



 

A.La situation en BW ce 28 septembre
 
  • En BW – préservé lors de la 1e vague mais croissance continue des cas depuis fin août.
  • 3346 cas ce 28/9 – (les nouveaux cas depuis le 1er septembre 2020 représentent 37% de ce chiffre de 3346).
  • Taux d’incidence à 228 /100.000 (cas positifs/hab.).
  • Le taux de positivité de 6,2% (il était de 1,5% il y a un mois), heureusement le Rt semble diminuer (il est passé de 1,7 à 1 en 7 jours)
  • Nombreuses hospitalisations se font hors du BW (il n’y a que 3 hôpitaux en BW).
  • Trop peu d’analyses des clusters mais très grande majorité de clusters familiaux, associatifs et scolaires (peu en entreprise).
  • Bon monitoring et situation maîtrisée à ce stade dans les maisons de repos – institutions résidentielles.
  • 53 % des nouvelles contaminations – depuis 1er septembre – le sont chez les jeunes (<29ans) – 10% chez les plus âgés mais croissance continue chez les + de 70 ans depuis 2 semaines.
  • Saturation des centres de testing – difficultés techniques et administratives.



Création d’une cellule d’enquête sur l’origine des cas et des foyers de contamination

Sous la supervision d’un médecin.

Approche commune par commune, pour en savoir un maximum sur les liens entre les cas + tour quotidien des clusters + évaluation/monitoring de la situation dans les transports en commun.
En partenariat avec l’AVIQ, l’ONE, …

 
Testing :
-        Ouverture d’un nouveau centre principal de testing a été décidée afin d’améliorer les capacités et les conditions de travail pour les personnels qui y œuvrent (localisation à préciser ultérieurement – un GT a été constitué).
-        Renforcement des moyens administratifs et techniques (achats matériel IT supplémentaire).
 

Ecoles :

L’examen des propositions de changement de code couleur à la Ministre en charge de l’enseignement obligatoire (pour les communes où il existe des clusters dans les écoles secondaires, un fort taux d’incidence et une croissance continue de cas) a été réalisé sans décision à ce stade. Une veille et une analyse continue est en cours commune par commune.
 

Police administrative 

A partir du 1er octobre et jusqu’au 22 octobre 2020 (il s’agit donc de mesures temporaires liées à l’évolution de l’épidémie en BW) :
 
Prise d’un Arrêté de police (pour tout le territoire du Brabant wallon) du gouverneur visant à :
-        Rendre obligatoire le port du masque 1h avant et 1h après les heures d’entrée et de sortie habituelles des écoles, à proximité immédiate de toute entrée d’école ou d’établissement scolaire maternel, primaire, secondaire, supérieur ou universitaire.
-        Rendre le port du masque obligatoire sur les marchés et assimilés (brocantes, etc.).
  • Rendre obligatoire le port du masque pour les spectateurs et les accompagnants lors d’événements sportifs (en infrastructure fixe ou itinérants). Bien entendu les sportifs eux-mêmes ne peuvent porter un masque pendant l’activité. Les autres règles envisagées concernent l’usage des vestiaires (fermés sauf dérogation du Bourgmestre) et des buvettes (arrêté semblable à celui pris par mon collègue en Province de Luxembourg). La mesure respectera bien entendu les protocoles existants.
  • Interdiction de la consommation d’alcool dans l’espace public entre 01h et 6h du matin.
  • Rendre obligatoire la désignation d’un responsable covid-19 pour toute infrastructure et toute structure formelle, ou informelle (asbl, association de fait, etc.), dans les secteurs du loisir, des sports, de l’éducation, de la culture, chargé de veiller à l’application stricte des protocoles existants dans son secteur et de l’arrêté ministériel. L’institution communique le nom de l’intéressé au bourgmestre de la commune du lieu où se déroulent les activités ainsi qu’à la zone de police de son ressort. Toutes les activités réalisées en dehors de la présence du responsable covid-19, ou d’un mandataire désigné par écrit, seront interdites.
 

Mais aussi renforcement ducontrôle :
 
  • De l’interdiction des rassemblements de maximum 10 personnes (sur la voie publique), en particulier à partir de la fermeture des débits de boissons.
  • Du respect de l’enregistrement obligatoire des clients dans les établissements HORECA.
 
La question de la fermeture des débits de boissons à 23h a été analysée. Il a été décidé de maintenir l’horaire prévu par l’Arrêté ministériel (01h du matin) mais de sensibiliser le secteur à la nécessité absolue de respecter les règles actuelles.
 

Communication 
  • Création d’un « Protocole familial et amical », à l’image de ceux qui existent dans différents secteurs. Réalisation et diffusion d’une fiche réflexe et d’un schéma clair concernant l’isolement, la quarantaine avec explications sur les contacts haut ou bas risque.  
-        Mise en place de nouvelles campagnes de sensibilisation concernant les mesures d’hygiène auprès de publics ciblés via écoles, associations, clubs sportifs, etc…
  • Le cas échéant, en fonction de l’évolution de l’épidémie, Be-Alert provincial  -communication avec message de prévention face au rebond.
 
Évaluation / adaptation / révision

-Monitoring quotidien par les services du gouverneur, l’AVIQ et Sciensano.
-Prochaine cellule de crise provinciale dans 1 semaine.
-Prochain 27+1 avec cellule de crise provinciale dans 2 semaines.
 
 

#EnsembleContreCorona ! 6 règles d’or & 11 millions de raisons de tenir bon.
Lu 235 fois
Notez