WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Thomas Jeegers, étudiant à Louvain-la-Neuve, gagne un ING Thesis Award

Thomas Jeegers, étudiant à Louvain-la-Neuve, a gagné un Award avec son mémoire « The impact of the Belgian political crisis on Belgian company results :
evidence from stock market reaction » lors de la troisième édition de l’ING Thesis Award, un concours qui récompense les jeunes masters pour leur vision du secteur financier.



Il a été couronné vendredi 14 décembre par un jury de spécialistes du monde de l’entreprise et d’universitaires, dont Roland Gillet, Professeur de Finance à la Sorbonne (Paris 1) et à l’ULB (Solvay). En plus d’un ING Thesis Award, Thomas Jeegers est rentré chez lui avec un compte ING Lion d’une valeur de 1.250 euros.

L’ING Thesis Award 2012 récompense l’excellence de jeunes masters pour leur vision du secteur financier.u[

Thomas Jeegers, étudiant à Louvain-la-Neuve, gagne un ING Thesis Award
Les lauréats* de la troisième édition de l’ING Thesis Award ont été récompensés vendredi 14 décembre par un jury de spécialistes du monde de l’entreprise et d’universitaires. La cérémonie couronnait une journée de rencontres et d’apprentissage dans le monde de l’entreprise. Par sa présence, le public a par ailleurs apporté une contribution de 1.020 euros à Chances for Children, une initiative commune d’ING et de l’UNICEF qui vise à faire progresser l’enseignement primaire de par le monde.

Une expérience inoubliable

« L’ING Thesis Award n’est pas seulement un prix récompensant les meilleurs thèses liées au secteur financier, » commente Philippe Masset, membre du comité de direction d’ING Belgique et président du jury, « c’est aussi une journée de rencontres et d’apprentissage. Une expérience importante pour ces jeunes masters. »

Les 9 masters sélectionnés ont commencé leur journée à 9 heures du matin avec une formation de 3 heures sur les techniques de présentation. Le but était de leur donner les armes nécessaires pour les présentations de l’après midi et du soir.

Les 9 ont ensuite pu échanger leurs points de vue avec Eric Boyer de la Giroday, président du Conseil d’Administration d’ING Belgique et les membres du jury du Thesis Award lors du déjeuner. Le jury était composé de spécialistes du monde de l’entreprise et d’universitaires :

• Philippe Masset, membre du Conseil d’Administration d’ING Belgique et président du jury
• Roland Gillet, Professeur de Finance à la Sorbonne (Paris 1) et à l’ULB (Solvay)
• Frank Stockx, Chief Information Officer chez ING Belgique
• Bernard Marchant, CEO chez Rossel
• Katrien Vanhulle, Global Executive Vice President Finance, Nikon Metrology

Durant l’après-midi, chaque master a présenté individuellement son mémoire devant le jury. Chaque présentation était suivie d’une séance de questions-réponses durant laquelle les masters ont pu prouver l’étendue de leurs connaissances dans leur domaine.

Présenter son travail devant 200 personnes

De l’avis des 9 sélectionnés, le workshop du matin leur a été très utile pour la présentation publique du soir. En effet, les 204 personnes présentes dans le grand amphithéâtre de la salle Marnix chez ING Belgique ont pu voter pour choisir la meilleure thèse (prix du public).

Les gagnants de l’édition 2012 de l’ING Thesis Award :

Le jury a récompensé les 3 meilleurs mémoires de master :

- Anne-Catherine Janssens, « Synergies between commercial and investment
banking: the case of Bank of America's acquisition of Merrill Lynch » (Université
Libre de Bruxelles - Solvay)

- Thomas Jeegers, « The impact of the Belgian political crisis on Belgian company
results: evidence from stock market reaction » (Université Catholique de Louvain)


- Benjamin Vandermarliere, «Network analysis of the Russian interbank
network » (Université de Gand)

Le prix du public a été remporté par Michaël Verdonck pour son mémoire sur « L’influence des banques étrangères dans l’Europe de l’Est et l’Europe Centrale » (Université de Gand).

En plus d’un ING Thesis Award, les lauréats sont rentrés chez eux avec un compte ING Lion d’une valeur de 1.250 euros.

« Je suis très fier d’avoir pu participer à cette excellente initiative qui récompense de jeunes universitaires au sortir de leur Master en Belgique, » commente Roland Gillet, Professeur de Finance à la Sorbonne et à l’ULB. « Je dois également avouer que j’ai été ravi par la qualité des travaux présentés. Nous avons en Belgique de jeunes talents qu’il est important de soutenir et de motiver aux moments clés de leur formation. »

La troisième édition de l’ING Thesis Award offre des perspectives d’avenir aux enfants démunis.

Depuis cette année, ING Belgique offre pour chaque personne présente dans le public 5 euros à Chances for Children. Par ce projet, mené conjointement avec l’UNICEF, ING cherche à faire bénéficier les enfants d’un enseignement primaire. Cette année, un montant de 1.020 euros a été réuni et intégralement versé à Chances for Children. Il permet de favoriser la scolarité d’enfants dans des pays comme l’Inde, le Brésil ou l’Éthiopie.

Thomas Jeegers
Lu 705 fois
Notez