Waterloo : LE ROI NU … ENTRE GRAVITE DU PROPOS ET LEGERETÉ DE L’HUMOUR !

Le vendredi 31 janvier à 20h, l’Espace Bernier – Centre culturel de Waterloo propose « le Roi nu » une fable politique burlesque interprétée par 7 comédiens qui s’approprient les 48 personnages sur un plateau dépouillé de tout artifice. Une explosion d’inventivité, d’humour et de fantaisie !




Présenté par les Compagnies Rafistole Théâtre et Tutti Quanti, le Roi Nu d’Evguéni Schwartz traverse l’univers des contes et dresse un portrait satirique du pouvoir, de l’autorité et de l’orgueil.
 
Henri, jeune porcher, tombe amoureux d’une princesse. Les tourtereaux projettent de convoler en justes noces. Ce serait là faire fi des projets du père de la jeune fille qui prévoit de la marier au roi voisin, gros, chauve et tyrannique. Flanquée d’une gouvernante allemande plutôt rigide et d’un chambellan rugissant, la princesse est envoyée au royaume voisin où l’attend son promis...
 
Fondée sur trois contes d’Andersen (Le Porcher, La Princesse au petit pois et Le Roi nu), cette pièce fut écrite en  1934 et censurée jusqu’au début des années 60.  Encore d’une actualité mordante, elle fait écho à des problématiques contemporaines autour de la question du pouvoir absolu et de la liberté. 
 
Le regard de Schwartz est à la fois tendre et moqueur. Il dénonce les travers du pouvoir et de la soumission, mais il le fait sans morale, avec le rire et le théâtre pour antidote.  Le propos est résolument anti-autoritaire et renvoie au nazisme et stalinisme, mais la critique se fait avec humour et impudence, le tout sur un air de danse et en virevoltant. À travers le burlesque des personnages et les situations absurdes, Schwartz épingle l’autorité, le culte de la personnalité, l’orgueil et la bêtise attachés aux tyrans.
 
Sur un plateau dépouillé de tout artifice, 7 comédiens formés à l’école de la commedia dell’arte s’approprient les 48 personnages du texte de Schwartz.  Une farce politique pétillante et burlesque où la poésie des images se mêle à la force du propos.
 
L’Espace Bernier – Centre culturel de Waterloo annonçait une saison d’éton(n)ante, nul doute que ce spectacle en est la meilleure preuve.   Un joyau né du parfait et subtil alliage entre gravité du propos et légèreté de l’humour.
 
 
 
Informations pratiques
Vendredi 31 janvier à 20h, à la Salle Jules Bastin (Rue Fr. Libert, 28 à 1410 Waterloo)
Accueil et billetterie du lundi au vendredi entre 09h et 13h au 02 354 47 66  ou en ligne
www.centre-culturel-waterloo.be  
 

Jean-François de Lavareille
Lu 148 fois
Notez