WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Waterloo : Violence à l'égard des femmes: tous concernés




Ce jeudi 23 novembre, à l'initiative de la députée-bourgmestre, Florence Reuter, et de l’échevine de la Santé et de la Prévention, Célinie Leman, se déroulera la soirée "Sans frapper", en lien direct avec la Journée internationale du 25 novembre pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. L'entrée est gratuite, mais la réservation obligatoire.





Waterloo : Violence à l'égard des femmes: tous concernés
À 18h30, les participants seront accueillis et une introduction sera faite après qu'ils se soient installés. Au cours de cette présentation, la Journée internationale et ses enjeux seront brièvement exposés, en présence de Françoise Leroux, psychologue.
L'objectif est de mettre en lumière le droit de chaque femme à se sentir respectée, valorisée et en sécurité, indépendamment de sa situation ou de son environnement.

Il est crucial de sensibiliser chacun aux conséquences dévastatrices des comportements inappropriés, tels que les remarques sexistes, les gestes déplacés, le harcèlement, voire les relations d'emprise ou de domination, ainsi que toute autre forme d'agression.

À 19h, projection du documentaire "Sans frapper", un long-métrage de 85 minutes signé Alexe Poukine. Sélectionné dans plus de 80 festivals internationaux et récompensé à plusieurs reprises, le film relate l'odyssée d'Ada, 19 ans, victime de viol à trois reprises par un individu qu'elle connaissait et avait accepté d'accompagner à dîner.
 
Son récit se superpose à celui d'autres victimes, témoignant de différentes expériences partageant une même histoire, à la fois insensée et banale, pouvant toucher chacun.
 
À 20h30, une session d'échanges d'idées suivra la projection, animée par Florence Reuter et Célinie Leman, en présence du Planning familial de Waterloo, de l'ASBL "Les Tamaris", et d'Alexe Poukine, la réalisatrice du documentaire.


Le public aura l'occasion de poser des questions et d'en apprendre davantage sur la brutalité, ses statistiques, ses formes, ses degrés de gravité, ainsi que sur les moyens de réagir.

 
Pour ceux confrontés à la maltraitance ou en danger, des pistes d'aide sont proposées, notamment avec l'ASBL "Les Tamaris" à Waterloo, le site www.ecouteviolencesconjugales.be, le numéro gratuit et anonyme 0800 30 030, le 0800 98 100 dédié aux violences sexuelles, et l'application App-Elles.


Plus d'informations sont disponibles sur www.brabantwallon.be/vivre-en-bw/sante-et-cohesion-sociale/egalite-des-chances, www.violencessexuelles.be, www.maintenantjenparle.be, www.sosviol.be, et https://plateformerubanblanc.be.


Cet événement, en collaboration avec la Province du Brabant wallon, les Communes, CPAS, et Zones de Police du Brabant wallon, se déroulera le jeudi 23 novembre à partir de 18h30 dans la salle Jules Bastin de la Maison communale, rue Fr. Libert, 28. L'entrée est gratuite, mais la réservation est obligatoire via diane.dandrimont@waterloo.be ou 02 352 99 63.
  

 


Waterloo : Violence à l'égard des femmes: tous concernés
Lu 64 fois
Notez