WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Curtis Mulpas, jeune espoir Belge de la gastronomie, élu meilleur commis à Turin au Bocuse d'Or Europe!



Après le doublé lors de la sélection italienne en octobre 2017 (son Chef Martino Ruggieri avait décroché le Bocuse d'Or Italie et Curtis avait été récompensé meilleur commis), ce jeune wavrien de 21 ans a été élu une nouvelle fois meilleur commis au Bocuse d'Or Europe devant les vingt autres commis présents!


Prochaine étape: la grande finale à Lyon en 2019 où Curtis sera présent avec l'équipe italienne!


Une véritable fierté pour sa famille et toute la Belgique qui soutient ce futur chef!




Curtis Mulpas, 21 ans et un parcours impressionnant

Curtis Mulpas,  jeune espoir Belge de la gastronomie, élu meilleur commis à Turin au Bocuse d'Or Europe!


A peine 21 ans, Curtis Mulpas a déjà un parcours impressionnant !



Passionné de cuisine depuis son enfance, il suit des cours en Belgique. Pour découvrir la gastronomie française et les Chefs de renoms, il prend le risque de quitter le cocon familial pour tenter l’examen à l’école Ferrandi.



Rapidement
promu commis du Chef Martino Ruggieri, Second au Pavillon Ledoyen***, il est récompensé aux côtés de celui-ci au Bocuse d’Or d’Italie en octobre 2017. Il espère un jour retourner en Belgique pour lancer son restaurant.


« Ma passion pour la cuisine me vient de ma grand-mère qui m’a transmis le goût des saveurs. J’ai toujours été passionné de cuisine, de la bonne cuisine. Et puis comme tous les enfants, j’avais des rêves. Les miens étaient de rencontrer de  grands Chefs français! Voir de mes propres yeux leurs folies, leur créativité et leur travail. Pour cela, avoir la chance de travailler à leurs côtés me semblait indispensable.



J’ai toujours suivi les émissions culinaires de télé-réalité, elles me faisaient rêver. Participer à l’une d’entre elle, c’était comme jouer au football dans une cour de récréation avec Zidane ou Messi : magique ! En 2015, on m’a proposé de concourir à Objectif Top Chef mais je n’étais pas prêt. 




Pour la 3e  saison, en 2016, j’ai été sélectionné et j’ai défendu la Belgique jusqu’en quart de finale face à 90 candidats. Pour certains, ces émissions ne reflètent pas les concours culinaires. Pourtant c’est un vrai challenge.




On y apprend la gestion du stress en présence des caméras, l’organisation à la minute, la créativité, l’endurance et l’humilité face à la pression des Chefs. Passer en tv apporte une reconnaissance populaire agréable mais il faut rester les pieds sur terre. 




 

Curtis Mulpas,  jeune espoir Belge de la gastronomie, élu meilleur commis à Turin au Bocuse d'Or Europe!

Lors de mes études à  Ilon-St-Jacques et à La Citadelle (Namur), j’ai fait des stages, notamment chez D’Eugénie à Emilie** à Baudour où j’ai découvert la gastronomie.




En 2014, j’ai participé au concours Roellinger*** en France pour préparer mon inscription à l’Ecole de Ferrandi à Paris. Lauréat du 2e Prix, un an plus tard, je décrochais mon BTS en Art Culinaire. J’étais le 1er Belge à intégrer la section dans cette grande école ! En guise d’apprentissage, je me suis présenté au culot chez le Chef Christian Constant (Le violon d’Ingres*) où je suis resté deux ans.



En 2016, j’ai intégré les cuisines triplement étoilées du Chef Yannick Alléno. 





Avant tout j’aime partager mon expérience avec d’autres : c’est très enrichissant humainement. C’est notamment mon premier concours culinaire (Roellinger), celui qui m'est si cher, qui m’a donné cette envie. Je fais d’ailleurs partie de leur association avec laquelle je partage les valeurs pour la défense des ressources des produis de la mer.




Celle-ci s'appelle "EthicOcean". C’est un rassemblement de personnes importantes comme des chefs, des biologistes et même pêcheurs pour défendre ces valeurs que je défends : la préservation des ressources de la mer en partenariat en Belgique avec le VILZ.



 




 J’aime également défendre le « bien manger » mais aussi l’anti-gaspillage. Durant ma formation à l'école chez Ferrandi, nous avons créé avec 7 amis une Start-Up qui défendait également un point important de la cuisine : la notion du gaspillage alimentaire. Notre objectif était de récupérer tous les invendus alimentaires des primeurs, poissonnerie ou boucherie et de les retravailler de façon gastronomique. » 




Promu commis du Chef Martino Ruggieri, Second au Pavillon Ledoyen*** où il travaille toujours actuellement, Curtis Mulpas a été récompensé à ses côtés lors de la sélection italienne du Bocuse d’Or qui a Le Pavillon « Le Doyen *** MichelinChez le chef Yannick Alléno Bocuse d’argent 1999 Chefs exécutifs successifs – Martino Ruggieri lieu à Alba en octobre 2017. Il accompagnera Martino Ruggieri au Bocuse d’Or Europe en juin 2018 à Turin.

Jean-François de Lavareille
Lu 312 fois
Notez