WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Merci Hergé !

A travers ce portrait sous forme d’interview, nous vous invitons à découvrir le parcours de Dominique Maricq, cet ex professeur de français, originaire d’Ottignies (né à Rixensart) et passionné de Tintin. Il nous explique comment petit à petit, il est parvenu à faire de sa passion son métier.



Merci Hergé !
Dominique Maricq, pouvez-vous nous retracer dans les grandes lignes votre arrivée aux Studios Hergé ?

« J’ai exercé le métier de professeur de français pendant plus de trente ans et ai toujours été attiré par la bande dessinée, particulièrement par la fameuse Ligne Claire. Parallèlement à ma carrière d’enseignant, j’ai eu l’occasion d’organiser une série d’événements qui touchaient à ce domaine de ma passion.

En 1997, je suis entré comme archiviste à la Fondation Hergé (maintenant appelée Studios Hergé). C’est comme ça que tout a commencé ».

Au départ, il s’agissait donc d’un travail de classement ?

« En effet, mon travail de base concernait les archives du dessinateur : j’ai été amené à trier toute la documentation en rapport avec les albums d’Hergé, à la classer, à l’organiser.

Avec mes collègues, nous avons fait pas mal de recherches pour constituer ce que l’on appelle la Chronologie de l’œuvre à savoir un ensemble de sept volumes (3000 pages !!!) – sous la direction de Philippe Goddin, ex secrétaire général de la Fondation.

Ces gros ouvrages reprennent la plupart des œuvres graphiques réalisées par Hergé tout au long de son existence ».
Comment les choses ont-elles évolué ensuite ?

« Il y a quelques années, il m’a été demandé d’écrire ça et là quelques articles… j’ai ensuite publié un premier livre appelé Le Journal Tintin : les coulisses d’une aventure qui retrace l’âge d’or du fameux hebdomadaire de 1946 à 1966 et qui a très bien fonctionné. Ont suivi la sortie de 5 Timbres à la Lune, Hergé par lui-même, 25 timbres à la une et enfin Hergé, côté jardin paru au mois de février de cette année ».

Vous sentez-vous épanoui dans votre métier ?

« Bien sûr. J’ai cette grande chance d’exercer un métier qui rejoint ma passion. Grâce à cela, j’ai pu notamment approcher quelques dessinateurs renommés que je n’aurais même jamais imaginé pouvoir rencontrer… je me suis également retrouvé dans nombre de manifestations de grande envergure grâce à ce métier.

J’ai également beaucoup voyagé. Merci Hergé donc ! ».

Avez-vous déjà rencontré Hergé ?

« Malheureusement non. Et c’est une grande frustration pour moi. Je suivais comme beaucoup de Belges, la sortie des aventures de Tintin, tout en ignorant longtemps que le papa du petit reporter habitait en fait tout près de chez moi, à Céroux-Mousty.

Et de toute manière, je n’aurais pas osé aller sonner chez lui … Par la suite, j’ai parfois regretté de ne pas avoir eu cette audace, mais il était trop tard ».


Fait-on appel à vous pour un avis expert sur Tintin ?

« De part mes connaissances assez précises sur l’œuvre d’Hergé, je suis en effet assez souvent sollicité, que ce soit pour des émissions de radio ou de télévision, en Belgique ou à l’étranger, pour des conférences, des événements en rapport avec Hergé … il est toujours intéressant d’avoir l’avis de quelqu’un qui évolue du matin au soir dans cet univers ».
Merci Hergé !

Avez-vous participé à la mise sur pied du Musée Hergé à Louvain-la-Neuve ?

« J’y ai participé indirectement pendant des années…c’est à dire que pas mal de choses qui se trouvent dans ce musée ont été rassemblées par mes collègues et moi-même, lors du travail sur la Chronologie de l’œuvre. J’ai en outre écrit le Catalogue officiel du Musée…on fait donc parfois appel à moi pour des visites guidées de personnalités importantes comme le roi Albert II, la Princesse Léa, le Président de la Commission européenne, des ambassadeurs, …Chaque fois que j’ai guidé des personnalités dans le musée, j’ai pu sentir chez eux une grande satisfaction … celle d’avoir pu se déconnecter du monde extérieur et des soucis liés à leurs responsabilités pour s’imprégner complètement dans l’univers de fiction créé par Hergé ».

Quelles sont vos autres passions ?

« J’aime la musique sous toutes ses formes, le cinéma, l’image d’une manière générale. Je suis également passionné par toutes les formes artistiques, quelles qu’elles soient. J’ai d’ailleurs fait de la peinture et du dessin ».

Quels sont vos projets en cours/à venir ?

« Je travaille actuellement à la sortie de mon prochain livre, lié à tout ce qui a préfiguré l’arrivée de Tintin au cinéma. Effectivement, avant le film produit par Steven Spielberg et Peter Jackson, que tout le monde attend (sortie en Belgique le 26 octobre 2011), il y a eu toute une série de tentatives d’adapter Tintin sur grand écran et ce, pour la simple et bonne raison qu’Hergé lui-même avait toujours été désireux de le faire ».

Ce livre intitulé Tintin à l ‘écran sera disponible à partir du 26 août. A cette occasion, une séance de dédicaces sera organisée en avant-première à Braine l’Alleud. Nous vous y attendons donc nombreux !


Wavre BD
Lu 1566 fois
Notez