WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

PORTRAIT : Faites la fête avec Anthony Pitsy


Vous l’avez sans doute déjà rencontré, il vous a fait passer une soirée sous le signe de la fête avec un grand ‘F’, Anthony Pitsy ou l’homme qui a le don de vous animer. Depuis peu, l’animateur bien connu dans nos contrées est aussi sur les ondes tous les matins dans Ze Breakast Club sur Radio Emotion.



PORTRAIT : Faites la fête avec Anthony Pitsy
Quelle est ta spécialité ?

Ma spécialité c’est l’animation de quizz et de blind test. Je suis la aussi chauffer la salle. Mon métier c’est d’avoir le micro en main et de faire bouger les gens.

As-tu d’autres cordes à ton arc ?

Je touche un peu à tout mais ce que je préfère c’est de présenter les artistes avec qui je travaille. Ce sont des musiciens, magiciens, pianistes,... Je leur laisse leur travail et ce que je préfère c’est être le lien entre eux et le public. Evidemment, au fond de moi, j’ai le rêve d’écrire un one man show mais ce ne sera pas pour tout de suite. Je pense que je ferai ça d’ici une dizaine d’années.

Y a t-il une part de clown en toi ?

Oui complètement ! J’ai ça au fond de moi et c’est vite devenu une passion. A la abse j’étais professeur de golf au Club Med,
 
je suis parti à 19 ans pour faire ça mais, très vite, je me suis retrouvé sur la scène et je suis revenu dix ans après ! C’était le bonheur, ce sont les dix plus belles années de ma vie. En plus, j’avais la chance de travailler avec des personnes qui me faisaient confiance, j’avais carte blanche et cela m’a véritablement permis de faire mes armes.

Pour toi c’est la fête tout le temps ?

Oui tout le temps ! Evidemment, il y a quand même énormément de travail derrière. Je propose mes services aux privés et aux sociétés. C’est la fête mais c’est du sérieux quand même ! Je ne fais pas d’événementiel, je suis uniquement là pour animer.

Par contre, il est vrai que je prends en charge la technique du son et lumière. Ce sont des techniciens qui s’en occupe, je sur uniquement là pour superviser. Sinon, pour le reste, je concentre toute mon énergie à l’ambiance de l’évé- nement. 

PORTRAIT : Faites la fête avec Anthony Pitsy
Quelle est la clef pour attirer l’attention du public ?

Je pense que c’est quelque chose que l’on a en soi et, si les gens voient que tu aimes ce que tu fais, et que tu es sin- cère, ça fonctionne. Tout se sent, c’est chimique ! Je n’ai jamais eu le trac, et même si j’arrive rarement, avec une petite appréhension, dès la première phrase elle 
s’en va. Je pense que c’est grâce au Club Med, parce que quand tu es sur scène là- bas, il peut arriver qu’une famille installée au premier rang s’en aille se coucher en plein milieu de ton spectacle. Il faut savoir jongler avec ça, j’ai appris à retomber sur mes pattes.
 
Quels sont tes meilleurs souvenirs en tant qu’animateur ?

L’année dernière, j’animais le Pit’s Bar à l’Acte 3. C’était une expérience géniale, je me déguisais en tout et n’importe quoi. De Maya l’Abeille à Chantale Goya... J’adore me déguiser.

Ensuite je faisais un blind test. J’avais acheté des tringles de vêtements et j’invitais le public à se déguiser également. On s’est beaucoup amusés durant un an. Cette durée était décidée à la base, il ne fallait pas lasser les gens, et passer à autre chose.

Qui sont les humoristes ou animateurs que tu apprécies le plus ?

Pour moi, Patrick Timsit c’est le meilleur de tous, il a un talent extraordinaire. J’aime aussi beaucoup Florence Foresti. Personnellement, je ne me considère pas comme un humoriste. Je suis plus inspiré par un animateur comme Christophe Dechavanne, j’aime son humour et sa manière de réagir. 
 
 

PORTRAIT : Faites la fête avec Anthony Pitsy
Quel genre d’emploi du temps as-tu ?
Je commence tôt le matin pour animer à la radio de 7h à 9h, ensuite, je passe mes après-midi à repérer les lieux où je vais animer. Et puis le soir, c’est en fonction de l’agenda des animations.
Comment vis-tu ta nouvelle carrière d’animateur radio ?

J’adore ! Je suis derrière le micro et comme d’habitude, c’est ce que je préfère. J’appréhendais un peu le fait de ne pas avoir le rapport direct avec le public mais, en réalité, je m’éclate. C’est vraiment un plaisir de faire ça.
Comment ça se passe quand tu fais une soirée chez toi ?

Je suis calme, je suis assez timide. Parfois ça dérape parce que mes amis se mettent à jouer au piano... Mais sinon, je suis assez calme. Je pète les plombs sur scène mais pas en privé. C’est la scène qui me fait cet effet.
Pour toutes vos animations prenez contact avec Anthony au 0471 45 44 74 

Lu 500 fois
Notez