WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

Montréal - Grand Prix du Canada

Aujourd'hui, détrempé par la pluie, le Grand Prix du Canada a été l'une des courses les plus longue de l'histoire de la formule 1.

Elle a duré plus de quatre heures du début à la fin, et quand les voitures n'étaient pas occupées à rouler derrière la voiture de sécurité il y avait une action sur presque chaque tour.

Avec le vainqueur de la course qui ne se décide que dans le dernier tour ! Ce sera certainement l'une des course dont parlera le plus de la saison !



Montréal - Grand Prix du Canada


L'équipe Marussia Virgin Racing a une fois de plus deux voitures, avec Jérôme d'Ambrosio et Timo Glock classés 14e et 15e. Pendant la course les deux pilotes se sont bien battus contre de nombreuses autres voitures et ont réussi à éviter tout contact dans des conditions souvent chaotiques.


Montréal - Grand Prix du Canada

L'équipe a d'abord bénéficié de la pluie par rapport aux réglages choisis plus tôt dans le week-end, mais finalement, dans les conditions plus sèches le manque de vitesse de pointe, couplée avec des pneus usés ont laissé les deux pilotes incapables de défendre leurs positions durement gagnée.

Montréal - Grand Prix du Canada
Jérôme D'Ambrosio

"C'était juste une course incroyable. Nous étions dans une situation de course pendant environ quatre heures. Je n'ai jamais rien vécu de tel que. Cela était vraiment spécial. Il ya eu beaucoup de hauts et de bas - avant le drapeau rouge je me suis arrêté deux fois et puis tout à coup après la reprise, je me suis retrouvé en course avec Timo et j'ai pensé, qu’est-ce qui se passe? C'était fou!

Montréal - Grand Prix du Canada

Puis lors de la dernière relance j'ai perdu beaucoup de temps avec les drapeaux bleus. Avec notre configuration humide je n'ai pas eu la même vitesse de pointe. Mais c'était une belle course et très bonne expérience pour moi. "

Wavre
Lu 641 fois
Notez