WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.
Partager

Le polyamour : qu’est-ce que c’est ?



​Le polyamour, vous connaissez ?


Peut-on aimer plusieurs personnes à la fois ? Voici les questions que nous allons tenter de démystifier.



Polyamour
Polyamour
  

Le polyamour peut se définir par le fait d’aimer plusieurs personnes en même temps. Plus généralement, on en parle quand on vit, on consomme plusieurs histoires d’amour en même temps.



Ceci ne se fait spécialement dans le cadre d’une tromperie, dans le dos de l’autre car c’est officiel : c’est une organisation d’une relation amoureuse ; l’autre sait qu’il y a d’autre relations amoureuses. Parfois, il y a la connaissance de l’autre partenaire, sans pour autant qu’il y ait des rapports entre les partenaires (comme ça serait dans le triolisme par exemple). Il s’agit d’histoires d’amour séparées et acceptées dans le cadre de relation amoureuse.

 
On pourrait dire que le polyamour est une lecture qui veut se démarquer d’une autre façon de fonctionner dans certaines religions. Dès lors qu’on parle de polyamour, on se démarque de l’indication d’une religion.
Peut-on vraiment être amoureux de 2 personnes de la même façon ?



On pourrait dire que la notion d’amour est une notion qui a différentes couleurs selon les individus que l’on aime. Mais si cela peut paraître simple sur papier, dans la réalité, ça peut être compliqué en terme d’organisation et dans la réalité émotionnelle parce qu’il y a de la sexualité et que dans la sexualité, il y a un sentiment d’appartenance, ou en tout cas, une volonté plus ou moins masquée ou ressentie que l’autre nous appartient.



En général, le polyamoureux est celui qui est à l’origine du processus et sait parfaitement l’expliquer et démontrer les bienfaits psychologiques de ce processus c’est-à-dire d’autonomisation pour sortir de la notion d’appartenance. En effet, on pourrait penser que ce qui abîme potentiellement la relation c’est que l’un appartienne à l’autre et vice versa. Le polyamoureux, lui, aime pour aimer, pas pour posséder.



Cela peut être vrai quand on le vit et parfois quand on est celui qui est mis de côté, pendant que l’autre (celui que l’on aime) va aimer ailleurs.



La clé du polyamour ?


La communication ! Si on n’en parle pas, il y a tromperie. L’idée d’introduire un « contrat » de ce qui est permis de faire peut être intéressante et garante d’un bon fonctionnement.



Dans le cadre de ma pratique, j’invite les personnes qui sont dans ce vécu d’en parler avant qu’il n’y ait quoi que ce soit ou de mettre le  partenaire sur le fait accompli d’une infidélité.
 
J’ai pu remarquer aussi que le polyamour peut être une alternative à la fidélité ou à l’infidélité. Il est alors vécu comme étant le garant d’un fonctionnement propre au couple dans lequel les valeurs de transparence et de communication sont les mots d’ordre.


 

Polyamour
Polyamour


Comment annoncer que l’on est polyamoureux ?


Ca peut être très difficile d’annoncer quelque chose du type « J’aime mon collègue de la même façon que je t’aime toi » mais ça a le mérite de l’honnêteté de dire « je suis attiré par l’autre mais je te le dis ».
 
C’est très compliqué de savoir que l’on aime l’autre et le décorréler du désir. Est-ce que c’est le désir qui crée l’amour ? Est-ce que c’est le besoin de l’autre, le regard de l’autre … qu’est ce qui fait que l’on aime l’autre ? C’est très compliqué. Il y a de très jolies choses et d’autres moins sexy pour les unes et pour les autres.


Aujourd’hui, une chose est sûre c’est que les gens se posent des questions sur le sujet du polyamour. Certains se demandent si cela est fait pour eux. On parle d’un mouvement.



Il y a ceux qui se reconnaissent et ceux qui ont envie. Il existe des espaces conçus spécialement pour partager ces questionnements librement. Les médias ont largement contribué à alimenter la réflexion. De plus en plus de livres ou de comptes Instagram abordent et informent sur ce sujet avec bienveillance et ouverture.

Le polyamour : qu’est-ce que c’est ?
 


 


Infos : 

Marie-Eve Gremmens sexologue en Brabant wallon reçoit à Ittre et à Ottignies. 

0472/01.17.55


Cabinet de Ittre : 

Centre « Les digues »

Rue des digues, 18
1460 ITTRE - Tous les mercredis

 

Cabinet privé :

Rue des Fusillées, 9
1340 OTTIGNIES
Les lundi, mardi, jeudi et vendredi

www.lesdigues.be     

http://marie-eve-gremmens.be     

 
Pour prendre rendez-vous, envoyez moi un mail avec vos coordonnées, je vous recontacterai dans les 48heures: megremmens1@yahoo.fr


Dans le cadre de ma pratique en sexothérapie, en hypnose ou en coaching, vous pouvez me consulter à distance en bénéficiant de votre séance par Skype ou Zoom.


Attention, je ne reçois à Ittre que le mercredi après-midi.

Le polyamour | qu’est-ce que c’est ?
Lu 1885 fois
Notez