WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé.

FOOT / P1 - Braine gagne le derby sur le fil

Le RJ Wavre tenait encore le point du partage sur le terrain de Braine à l’entame des arrêts de jeu. Mais une erreur défensive a permis à Markakis d’offrir les 3 points aux Jaune et Bleu in-extremis.




FOOT / P1 - Braine gagne le derby sur le fil
Le 1er derby de la saison en P1 n’aura peut-être pas été d’une grande qualité sur le plan footballistique mais il aura tenu les spectateurs en haleine jusqu’à la dernière seconde et ce but de Dimitri Markakis offrant la victoire au RCS Brainois à la dernière seconde de jeu.

Le RJ Wavre rentre donc bredouille au stade Justin Peeters non sans avoir démérité au vu de se situation actuelle. Pourtant, on n’aurait pas donné cher de la peau des Macas à l’issue d’une 1ère mi-temps dominée par Braine, lequel menait logiquement par un but d’avance. Mais Wavre y allait au panache en seconde période et parvenait à mettre son adversaire en difficulté.

Les 2 formations se retrouvaient ainsi à égalité. Wavre pensait tenir le point qu’il espérait venir chercher au stade Gaston Reiff samedi soir, mais une grosse erreur défensive allait en décider autrement.

Beaucoup de rythme, des 2 côtés, en 1ère mi-temps. Mais une domination brainoise illustrée par ce 1er tir de Pete qui lèche le montant à la 7e minute de jeu. Deux minutes plus tard, Attia centre vers Vanophalvens dont la reprise est détournée de justesse par Vangrootenbruel.

Au quart d’heure, Wavre réplique et oblige Starquit à sortir face à De Buyl. La plus belle occasion de Braine tombe à la 19e sur ce coup-franc de Fareneau repoussé par le piquet (Vangrootenbruel était battu). Ce n’est que partie remise. A la 27e, Vanophalvens côté droit décoche un centre-tir qui surprend tout le monde et qui termine sa course au fond des filets (1-0).

« Je ne sais pas très bien s’il a voulu tirer ou bien centrer. Lui me dit qu’il a voulu tirer », sourit Alain Cneudt. Deux minutes plus tard, on retrouve Vanophalvens qui oblige le portier maca à repousser des poings. Wavre réagit bien en fin de 1ère mi-temps mais la tête de Selemani (39e) puis le tir de Boto n’inquiètent pas Starquit. Mi-temps : 1-0.

Le RJ Wavre entame bien la seconde période mais c’est Braine qui se crée la 1ère possibilité sur ce coup-franc de Fareneau détourné par Vangrootenbruel (55e). Alain Cneudt opère alors 2 changements en faisant monter Lucas et Markakis. Wavre continue à se créer quelques situation chaudes devant le but local. A la 65e, sur une phase arrêtée de Lucas, Fareneau rate sa reprise face au goal.

On le sentait depuis un moment et Wavre finit par égaliser à la 72e minute via Selemani après un 1er arrêt de Starquit : 1-1. Touché dans leur orgueil, les Brainois reprennent vite le dessus. A la 82e, l’envoi de Markakis est légèrement dévié en corner. Et à la 90e, Fareneau puis Markakis se font des politesses dans le rectangle de Wavre et ne parviennent pas à marquer. Juste avant cela, Electeur avait été exclu pour une seconde carte jaune côté visiteur. Tout bascule finalement dans les arrêts de jeu : une erreur entre Dewilde et Vangrootenbruel est exploitée par Markakis qui marque le but décisif (2-1).

C’était la délivrance pour tout le clan brainois lors du coup de sifflet final. « Un derby est toujours un match très disputé, analyse Alain Cneudt, le coach de Braine. Même si, à mon sens, Wavre n’a fait que casser le jeu et que l’arbitre a sanctionné l’équipe qui essayait de jouer au ballon. Du coup, on a fini par en perdre notre football car on était frustré par la manière de jouer de notre adversaire. Maintenant, c’est vrai que leur situation n’est pas facile et je peux comprendre leur tactique. »


Braine n’a pas réalisé un tout grand match mais parvient à s’en sortir avec une victoire. « Ce n’était pas évident sur un terrain assez glissant. Notre 1ère mi-temps n’était pas mauvaise mais la 2e n’était pas bonne. Sur l’ensemble, je pense néanmoins que la victoire est logique pour notre 1ère mi-temps. On va aussi faire une belle affaire au classement ce week-end. »

Du côté wavrien, on pouvait se montrer déçu par rapport au déroulement de la rencontre. « Je m’attendais à voir autre chose de la part de Braine par rapport à son potentiel, estime Thierry Blindenbergh, l’entraîneur, qui purgeait son dernier match de suspension samedi soir. Je n’ai pas vraiment vu de différence entre les 2 équipes mais c’est peut-être dû au fait qu’on était bien organisés. C’est ce que j’avais demandé à mes joueurs en 1ère mi-temps. Si on réussissait, ça allait énerver notre adversaire. Après le repos, je leur avais demandé de jouer un peu plus haut avec 3 attaquants. Je suis satisfait car mes joueurs ont montré du caractère. »

Malheureusement, ce ne fut pas suffisant. Mais ce n’est pas facile de revendiquer plus quand on commet de grosses erreurs défensives. « Je ne cherche pas d’excuses car on doit assumer nos erreurs. Sur le 2-1, Dewilde veut bien faire. La rouge d’Electeur nous met aussi en difficulté. Mais je n’incrimine personne. Wavre a été équivalent à Braine malgré nos nombreux blessés. Mais on a vu la différence entre une équipe qui joue la tête et une autre qui ne possède que 2 points. »

Markakis offre les 3 points

Après Julien Pete la semaine passée, c’est Dimitri Markakis qui n’était pas dans le onze de base contre Wavre, victime de la concurrence grandissante au sein du noyau. Alain Cneudt explique son choix : « Il m’avait l’air d’être un peu fatigué cette semaine à l’entraînement. Mais il est bien monté… »
Et comment ! Markakis a été le brainois le plus dangereux après son entrée au jeu à la 62e minute. Et c’est lui qui a marqué le but de la victoire pour son équipe. « J’étais surpris car je ne m’attendais pas à démarrer sur le banc, nous confie le joueur de Braine. Mais c’était un choix de l’entraînement et je devais l’accepter. Je suis bien monté et je continue sur ma lancée de ce début de saison.

Sur l’ensemble du match, Braine s’est créé plus d’occasions même si on a un peu subi le jeu en 2e mi-temps. C’était serré jusqu’au bout et ce résultat pourrait nous permettre de prendre la tête. »


RCS Brainois - RJ Wavre 2-1

Braine : Starquit, Omonga, Dolmen, Haynes, Leci, Pete, Attia, Fareneau (92e Perpetuini), Falzone (62e Lucas), Vanophalvens, Lenglez (62e Markakis).
Wavre : Vangrootenbruel, Pierre, Kipeya, Dewilde, Hermand, Patris, Electeur, De Buyl, Yao, Selemani (89e Rodriguez), Boto (87e N’Zeus).

Cartes jaunes : De Buyl, Falzone, Markakis, Omonga

Carte rouge : Electeur (2 jaunes)

Les buts : Vanophalvens (1-0, 27e), Selemani (1-1, 72e), Markakis (2-1, 91e).

Les dernières infos

Nouvelle tuile pour le RJ Wavre : la blessure de Denis Wenin est plus grave que prévue. Il devrait être indisponible pendant environ 6 mois.
Le week-end prochain, les Wavriens se déplaceront à Jette tandis que Braine effectuera le long déplacement à Diest.

Cliquez ici pour plus de sports en Brabant Wallon sur BW Sports!

Wavre Capital
Lu 937 fois
Notez